Pourquoi avoir acheté des actions GDF SUEZ ?

 

Pourquoi vouloir investir dans GDF SUEZ par ces temps de crise ?

La question pourrait être plus générale, pourquoi investir en bourse en ce moment ?

A ces deux questions, j’ai une réponse toute simple. C’est le moment, j’ai la capacité et la volonté d’épargner tous les mois et j’ai le désir de participer activement à l’économie du pays mais aussi à mon enrichissement personnel pour au final développer des revenus alternatifs à mon salaire.

Mon PEA pour ce type d’actions est l’outil idéal.

 

 

GDF SUEZ une opportunité d’investissement ?

 

Ce qui m’intéresse quand je sélectionne une action, c’est en premier lieu, la stratégie de la société sur le long terme, ensuite, le rendement de son dividende et enfin son cours de bourse.

Il me faut avoir un bon timing. Cette dernière condition est importante mais pas essentielle, il nous est impossible d’acheter une action au plus bas et de la revendre au plus haut. De plus, une fois dans mon portefeuille, une action à rendement a peu de chance d’en sortir avant plusieurs dizaines d’années.

 

En temps qu’actionnaire GDF SUEZ, j’ai été convié à une réunion d’information.

 

Il est toujours intéressant de se déplacer et d’entendre de vive voix les représentants d’une société, il est difficile pour eux d’enjoliver un historique difficile, mais il est intéressant de voir qu’elle stratégie future ils nous proposent.

Brigitte ROESER-HERLIN directrice des relations actionnaires conduira l’intervention.

 

GDF SUEZ en 2012, c’est :

Sans rentrer dans le détail des chiffres, il est intéressant de savoir que c’est le deuxième groupe mondial de l’énergie.

L’acquisition de la totalité de la société « International Power » en fait le premier producteur indépendant d’énergie au monde.

GDF SUEZ existe depuis 2008, depuis la fusion du groupe Gaz de France et de SUEZ.

En 2011, le chiffre d’affaire est de 91 milliards d’euros, il y a 220 000 employés dans 70 pays et le résultat net est positif à plus de 3.5 milliards d’euros.

Au premier semestre 2012, le chiffre d’affaire est en hausse de 10.6 %.

Cette croissance provient principalement de la poursuite du développement à l’international du groupe.

 

GDF SUEZ, c’est trois métiers :

 

– L’électricité :

1 er producteur d’énergie indépendant

Le groupe poursuit son développement a Bahreïn, au Koweït, en Arabie Saoudite, au Brésil, en Indonésie, en Thaïlande et aussi au Canada.

 

Le gaz :

Cette société est un petit producteur (10 % des besoins de GDF), mais un gros acheteur.

Pour des raisons géopolitiques le groupe à un besoin de diversification (Norvège, Russie, Algérie, Pays-Bas pour les plus importants).

Dans le gaz, il y a également une volonté de se développer à l’international, en Norvège, en Inde, aux États-Unis, en Thaïlande et au Royaume-Unis.

Il y a une ambition forte sur le GNL (Gaz Naturel Liquéfié) qui souffre moins des aléas géopolitiques et qui est plus économique que les pipelines à partir d’une certaine distance.

 

– Les services

C’est beaucoup de relation client.

Les services à l’énergie, la conception, le savoir faire, l’expertise. Service à l’économie d’énergie, le paradoxe c’est de consommer moins de gaz , mais de développer une expertise à forte valeur ajoutée (avoir un business plus rémunérateur).

L’environnement : c’est le recyclage de l’eau, la gestion des déchets (la filiale : Suez Environnement).

 

GDF SUEZ a pour ambition de développer à travers le monde des activités contractées, entendez par là des activités dont la rémunération est garantie pendant plusieurs années.

GDF SUEZ se positionne de plus en plus dans les pays à forte croissance, c’est pour le moment 18.4 milliard du chiffre d’affaire des activités hors Europe, mais à moyen terme ce sera plutôt, 40 à 50 %.

Les objectifs semblent clairs :

 

– développer l’activité dans les pays à forte croissance

– optimiser l’activité dans les pays matures

– renforcer la part des activités à revenus récurrents

 

Pour les possesseurs comme moi d’actions GDF SUEZ, le dividende a pu être transformé en action (choix fait par une grande majorité d’actionnaires). L’achat se fait en dessous du cours de bourse.

Cette opération est exceptionnelle.

Ceci a permis de financer une partie « d’International Power » sans avoir à emprunter plus.

 

GDF SUEZ et la bourse :

 

Le cours de bourse est décevant, les performances sont inférieures au CAC et au secteur.

C’est signaux devraient m’éloigner de l’achat de cette action. Pourtant, je suis confiant, et si l’occasion se présente, je renforcerai ma ligne.

Pourquoi ?

Ma stratégie est basée sur le long terme, je suis convaincu qu’en investissant aujourd’hui, je serai gagnant demain, la stratégie du groupe me semble cohérente et volontariste. Le seul point noir est la France par sa façon de réguler le marché, mais c’est aussi ce qui nous protège en temps que consommateur.

 

Cette société a une politique de dividende durable et compétitive :

Le rendement de l’action au moment au j’écris ces lignes est de plus de 10 %, il est évident que, si comme annoncé, le dividende reste stable, je m’inscris dans la durée pour cette valeur.

Ci-joint un extrait de mon PEA Binck :

 

Pea binck février 2013

 

Êtes-vous à l’achat sur cette valeur ? Pensez-vous qu’il est temps pour vous d’investir en bourse ? Est-ce déraisonnable de penser que sur le long terme je serai forcément gagnant ?

Pour vous GDF Suez a-t-elle un avenir ?

 

 

Cet article vous a plu, partagez-le...Tweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookPrint this pageEmail this to someone

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

14 thoughts on “Pourquoi avoir acheté des actions GDF SUEZ ?”

  1. Bonjour Arnaud,

    Merci pour l’article. Assez d’accord avec toi dans l’ensemble. Leur développement dans les émergents est très positif. Ils viennent de signer la construction du plus grand parc éolien d’Afrique (Au maroc).
    Le secteur des « Utilities », services aux collectivités est un très bon secteur pour un PEA Rendement.
    Perso, Je suis déjà très investi sur ce titre (c’est ma première ligne dans mon modeste PEA), et je ne pense pas le renforcer encore à très court terme.
    Il y a quand même quelques soucis avec cette valeur :
    – le ration de distribution des dividendes est trop élevé (plus de 80 % de mémoire)
    – les dettes augmentent chaque année (il faut investir mais bon)
    – la présence de l’Etat actionnaire bride la politique tarifaire, ce qui peut plomber certains résultats

  2. Bonjour Arnaud,

    N’est-il plus agréable d’avoir les 3 ?

    – Une stratégie saine de la société sur le long terme en sélectionnant quelques actions du cac40.
    – Le rendement de son dividende élevé (Ex : Michelin qui relève son dividende de 12% en 2013)
    – Une plus-value à 2 chiffres en achetant la valeur sur une tendance haussière et non baissière comme GDF
    GDF-SUEZ affiche sans cesse des plus bas historiques depuis 2008.

    Je possède l’action Michelin depuis avril 2012, ma performance latente est de +23% et je vais bénéficier d’un dividende en augmentation de 12% en 2013.

    Alexandre

  3. @ Alex et Alex

    Je suis d’accord avec toi, il faut privilégier les trois.
    GDF SUEZ n’a pas la faveur du marché, mais elle est à mon sens capable de m’apporter beaucoup sur le long terme.
    Les points négatifs cités plus haut me font conserver la valeur mais pas la renforcer pour le moment.

    Je ne suis pas M.Marché, mais le temps viendra ou ceux qui investissent aujourd’hui dans cette valeur retrouverons probablement leurs petits.

    Michelin est une belle valeur à mettre en portefeuille, j’ai préféré quant à moi, mettre sa petite sœur, SIPH.

    A bientôt

  4. Bonjour Arnaud,

    J’ai acheté quelques actions GDF, mais je compte pas renforcer ma position pour le moment.

    J’ai déjà lu ton article sur EDF, tu as été assez réservé sur ce titre, est ce que ton opinion a évolué depuis cette date?

    Hicham

    1. @ Hicham

      Effectivement, je suis réservé sur EDF, le cours est tellement bas qu’il y a surement une opportunité d’achat, mais combien d’années va-t-il falloir attendre ?

      Je ne suis donc pas acheteur, je dois avouer que je ne surveille pas pour le moment cette valeur malgré un rendement intéressant.

  5. Bonjour.

    Quels sont les critères déterminants concernant l’achats d’actions dans une vision « dividendes » ?

    – Un chiffre d’affaires et un résultat net en augmentation ?
    – Dividendes réguliers et croissants ? d
    – Ratio distribution < 66 % ?
    – Ratio d’endettement inférieur à 66%.

  6. @ Guillaume

    L’achat d’actions dites de « rendement », distribuant des dividendes est une stratégie très basique, et très défensive.

    Il faut investir régulièrement sur des valeurs dont le dividende est stable ou mieux en croissance depuis plusieurs dizaines d’années.

    Je viens d’ajouter Sanofi à mon portefeuille lors de la correction de la semaine passée.
    Sanofi a un historique de dividende très intéressant, à moi de me renforcer quand son cours connaîtra des faiblesses.

    1. @ Arnaud

      Oui pas de problème avec Binck, ni avec aucun autre courtier.
      C’est GDF Suez qui le propose, les courtiers te permettent de choisir ou pas cette option.

  7. Merci.

    Donc en plus de certains critères il faut acheter quand l’action est en baisse.

    Quand on parle de « renforcement » c’est que l’on a une valeur, qui est en baisse MAIS qui devrait poursuivre sa stratégie de dividendes DONC on en profite pour acheter moins cher les actions c’est bien cela ?

  8. Bonsoir Arnaud,

    Merci pour ta réponse, j’avoue que je suis plus optimiste sur l’avenir d’EDF que celui de GDF, même si les deux entreprises évoluent dans un contexte similaire puisque les deux souffrent de la réglementation des prix, le contrôle de l’inflation est nécessaire dans une économie française chancelante.

    Néanmoins EDF à un avantage concurrentiel incontestable en France et en Europe, mais c’est que mon avis et je peux me tromper.

    Selon la composition de ton portefeuille, il y’a des opportunités sur Total, Vinci et Air liquide, me concernant je pense rajouter une ligne Total à la composition de mon PEA.

    PS : merci encore pour ton parrainage Binck (PEA). l’ouverture de mon assurance vie chez fortuneo est en cours.

  9. Salut Arnaud,

    GDF Suez est une des entreprises intéressantes, elle a résisté à de nombreuses crises en Bourse. Et elle est toujours là, avec de bons dividendes.
    A mon avis, elle est cohérente avec la stratégie de Warren Buffet qui s’est rarement trompé (il suffit de connaitre la valeur de son portefeuille titres 😆 ). Et en plus,le réinvestissement des dividendes fait vite un effet boule de neige favorable

  10. Bonjour

    Concernant l’action EDF, il ne faut pas miser sur les plus values mais sur les dividendes (rendement à 7%) avec un cours aussi bas, c’est plutôt tranquille

    Ludovic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge