Assurance Crédit Immobilier : 9000 € d’économies !

Avant de vous lancer dans l’achat d’une maison, d’un appartement ou de tout autre projet immobilier, vous devez avoir connaissance des économies qu’il vous est possible de réaliser, c’est indispensable. Le taux du crédit proposé est important mais il ne faut pas négligé l’assurance liée à ce prêt. Saviez-vous que l’assurance représente environ 30 % du coût total de votre crédit ?

Je vais aborder ici une astuce très peu utilisée (14 % des français l’ont fait), c’est la délégation pour l’assurance prêt immobilier.

 

Assurance

 

Connaissez-vous vos droits sur le sujet ?

 

Ce que vous devez savoir :

 

En allant voir la définition de l’assurance crédit sur wikipédia, j’ai pris note de ce passage :

 

« L’assurance crédit était traditionnellement souscrite auprès de l’établissement bancaire octroyant le prêt. La loi MURCEF a ouvert en 2001 la possibilité pour l’emprunteur de souscrire une assurance auprès d’un autre organisme. Le dispositif de la délégation d’assurance a ensuite été précisé et renforcé par la loi Lagarde en 2010. Cette mesure vise à offrir à l’assuré des garanties plus complètes à de meilleurs tarifs. »

 

J’ai acheté ma résidence principale fin 2001, dès cette époque j’ai pu souscrire mon assurance ailleurs que chez le banquier chez qui j’ai signé, C’était plus de 40 % d’économies sur l’assurance.

 

Que couvre l’assurance d’un crédit ?

 

Le prêteur, à savoir, généralement, votre banquier, veut minimiser les risques, comprenez qu’il veut  être sûr d’être remboursé, c’est pour cette raison, même si ce n’est pas obligatoire, qu’il vous sera très difficile, voire impossible d’obtenir un crédit sans souscrire cette assurance.

 

Les risques couverts sont :

 

Le décès, la maladie et l’invalidité et parfois de manière optionnelle pour les salariés, la perte d’emploi (assurance très restrictive et assez onéreuse).

Lors de la souscription, un questionnaire médical vous sera adressé, ce dernier sera déterminant pour connaître le taux que votre assureur est en mesure de vous présenter et pour prendre connaissance des éventuelles exclusions…

Plus vous êtes jeune, en bonne santé et qui plus est, non fumeur, plus le taux et les conditions proposés seront logiquement intéressants.

 

Le cas des personnes ayant eu des problèmes de santé « graves », on parle de personnes présentants des risques aggravés :

 

Pour ces personnes, souvent refoulées par les assureurs, il existe une solution. La convention AERAS leur permet de ne pas remplir un questionnaire médical de santé aux conditions suivantes :

 

  • La durée maximum du prêt est de 4 ans au plus
  • l’emprunteur doit être âgé de 50 ans maximum au moment du dépôt de la demande
  • l’emprunteur doit faire une déclaration sur l’honneur de non cumul de prêts au-delà du plafond de 17 000 €

 

Si l’une de ces conditions n’est pas remplie, l’emprunteur devra alors remplir le questionnaire médical lié à la demande de l’assurance.

 

La délégation d’assurance est un vrai flop : dommage

 

Depuis 2001, puis 2010, rien n’a vraiment changé. Dans les faits, les particuliers continuent de souscrire leur assurance chez leur banquier. L’assureur April publie régulièrement des statistiques sur le sujet.

 

Plusieurs raisons à cela :

 

  • La simplicité : c’est votre banquier qui s’occupe de tout
  • La délégation d’assurance peut se faire seulement si le contrat en question présente, au minimum, les mêmes garanties que le contrat groupe de la banque.
  • Un petit chantage des banquiers : en effet, ils ont tout intérêt à dissuader leurs clients d’aller souscrire ailleurs. L’UFC Que Choisir souligne ici des conflits d’intérêts, le banquier vend ses propres contrats et doit également être en mesure de vérifier la qualité d’une autre assurance. La banque prétend alors que cela prend du temps et que le délai du crédit sera allongé…

 

Opteriez-vous pour la délégation de votre contrat si à la clé il y avait une économie d’environ 9000 € ?

 

Cela fait réfléchir, n’est ce pas.

 

Toujours d’après l’ UFC Que Choisir, un couple âgé de 40 ans, empruntant 200 000 € sur 20 ans, peut espérer économiser 9000 €.

 

Pour cette somme, il est intéressant de faire quelques simulations, certes, le travail à fournir est un peu plus important que de tout faire avec sa banque, mais les efforts peuvent vite être récompensés.

Une fois le crédit et l’assurance souscris, tout les prélèvements se font automatiquement sans que l’on ait besoin d’y penser.

 

 

Vous avez maintenant compris qu’il était possible de déléguer l’assurance de son prêt et qu’il était possible de faire de substantielles économies.

Seulement ce peut être parfois le parcours du combattant. 

Ne trouvez vous pas que l’effort en vaut la peine ?

Cet article vous a plu, partagez-le...Tweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookPrint this pageEmail this to someone
   

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mes outils pour investir :

En investissement, la simplicité est essentielle, pour cette raison, je n'utilise que deux outils. Je les recommande à mes proches, Binck.fr pour investir en bourse et Fortunéo pour votre assurance-vie. N'hésitez pas à me contacter pour profiter d'un parrainage.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Un levier simple pour économiser sur votre banque

Panorabanques

Un levier simple pour économiser sur vos assurances

Comparez 78 offres d'assurances en moins de 5 minutes

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Un levier simple pour économiser sur vos achats

Les livres au juste prix

Offres reconditionnées

9 réflexions au sujet de « Assurance Crédit Immobilier : 9000 € d’économies ! »

  1. Bonjour,

    Effectivement, je suis exactement dans ce cas de figure :
    assuré chez la banque pour mon prêt avec un montant fixe jusqu’à la fin du prêt. Seulement, pour ma part comme j’ai eu mon prêt en oct 2011 et que j’ai revu mes mensualités à la baisse de 15% pour un an ou deux en début d’année 2013, la durée d’emprunt est rallongée et change toute la donne pour passer part une délégation. j’ai fait une simulation et dans mon cas, ce n’est pas intéressant mais ça l’est en règle générale !
    Oui c’est le parcours du combattant mais ça vaut le coup. je referai une demande dès que j’aurai rétabli ma mensualité au montant initial.

  2. La délégation d’assurance est quelque chose que j’ai fait lors de mon premier investissement locatif en 2010. L’économie était en effet non négligeable.
    Pour mes 2 investissements de cette année je n’ai pas effectué de délégation, la proposition faite par mon courtier étant tout à fait bien placée.
    En revanche au lieu de faire un 50/50 sur chacun des deux co-emprunteurs j’ai fait un 60 pour le plus jeune et 40 pour le plus vieux, ce qui permet quelques économies aussi (pour un risque très limité en cas de décès).
    jeremy Articles récents..Frais de courtage : choisir le bon forfaitMy Profile

  3. Bonsoir,
    Pour les fonctionnaires, on peut aussi avoir recours à l assurance proposée par les mutuelles de la FP (mfp). Le taux pratiqué était en ce qui me concerne de 0,24% contre 0,36% pour un crédit de 95000€ /15 ans (1 seule tête à 100%)
    De plus, on peut aussi bénéficier d’un service de garantie immobilière qui permet d’économiser la caution  » crédit logement » proposée par la banque.
    Ça vaut le coup de se renseigner même si c’est un peu plus fastidieux.

  4. Salut Arnaud,

    La délégation d’assurance est souvent difficile à gérer comme tu le dis par contre! Dans les faits c’est sûr que l’on ne peut pas nous la refuser selon la loi mais la banque va elle-même réajuster d’autres éléments en sa faveur…

    Il faut donc faire le calcul et voir si, même avec les « bâtons dans les roues » que la banque va nous mettre, nous sommes gagnants ou non.

    Sujet important à considérer pour tous les emprunteurs en tout cas!
    Pierre-Antoine Boudenan Articles récents..Dans quoi investir lorsqu’on est jeune?My Profile

  5. Pour ma part, je suis passé deux fois par délégation : crédit initial en 2009 et renégociation cette année. A chaque fois les taux étaient sans commune mesure avec ceux proposés par la banque. Il faut en plus ajouter une certaine souplesse (possibilité de payer par année ou par trimestre) et aussi (et surtout devrais je dire), une assurance qui diminue avec le capital restant à devoir. Cela peu de banques le font.

    Résultat plus de 15 000 € d’économies sur 15 ans !
    Quentin Articles récents..Jean-Marc Jancovici : un expert qui n’a pas sa langue dans sa pocheMy Profile

  6. le problème de la délégation d’assurance c’est que souvent la banque ne veut plus prêter l’argent après…alors sauf à être un super profil, et là en effet pas de soucis, c’est difficile de l’obtenir.
    clem Articles récents..Loi Duflot 2014My Profile

Laisser un commentaire

CommentLuv badge







Mon E-book : Stratégie pour un Avenir Plus Riche

Couverture du livre Stratégie pour un avenir plus riche

Adhérez aujourd’hui à Un Avenir Plus Riche et recevez gratuitement mon E-book, « Stratégie pour un Avenir Plus Riche ». Un livre qui vous guide vers plus de liberté financière.






Je déteste les spams autant que vous. Votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue.
Transparence : vous pouvez quitter la liste à tout moment. Les instructions sur comment se désabonner sont incluses dans chaque message.