Bourse : Limitez les frais !

 

Un aspect souvent négligé par les épargnants, les investisseurs « novices », c’est l’impact des frais. (Je ne parle pas volontairement des taxes et des impôts qui changent tous les 6 mois (j’exagère à peine)).

Bien souvent, une personne qui va vouloir investir en bourse  va faire confiance à son banquier, il ne va à aucun moment être question des frais. Pourtant ces derniers amputent énormément la performance finale de votre investissement, sur le long terme, il peut s’agir d’un impact de plusieurs centaines, voire de milliers d’euros. Alors, plutôt que d’enrichir votre intermédiaire financier, pensez d’abord à vous enrichir en faisant les bons choix.

Avant de souscrire un contrat, prenez le temps d’étudier les frais.

 

Bourse : évitez les frais

 

Quels sont les frais possibles quand l’on souhaite investir en Bouse ?

 

  • Les frais de courtage : Commissions encaissées par un intermédiaire (broker,courtier ou banquier) pour l’achat et la vente de titres ou de parts de fonds. Le terme  « frais de transaction » peut également être employé.
  • Les frais de garde : Frais perçus par les banques ou les sociétés de bourse auprès de leurs clients détenteurs d’un portefeuille de valeurs mobilières. Ils sont, en général, calculés par ligne de titre (1 ligne = une valeur quel que soit le nombre de titres pour cette valeur) et en pourcentage avec un minimum de perception.
  • Ouverture et clôture et transfert d’un Compte-Titre ou d’un Plan Epargne en Action.
  • Ordre annulé ou non exécuté
  • Traitement des opérations sur titres (dividendes)
  • Confirmation de votre ordre par e-mail/SMS
  • Streaming : Bourses européennes NYSE Euronext; Options et Futures Euronext Liffe

Etc…

Ce sont les frais que l’on peut être amené à rencontrer le plus souvent.

J’ai une bonne nouvelle, c’est qu’avec l’avènement des courtiers en ligne, un nombre important de ces frais n’ont plus lieu d’exister.

Bien souvent avec un courtier en ligne (ou broker), vous ne paierez plus une bonne partie de ces frais et quand il en reste à payer (c’est normal le courtier doit se rémunérer) les coûts sont faibles.

Si je prends l’exemple de mon courtier (binck.fr), les frais de courtage sont parmi les plus bas du marché. Les frais de garde : il n’y en a pas, l’ouverture ou la clôture d’un compte est gratuite, les ordres annulés ou non exécutés le sont aussi, les cours des bourses en direct (Bourses européennes NYSE Euronext; Options et Futures Euronext Liffe) c’est pareil. La confirmation d’un ordre par mail ou par sms est également gratuite.

Les concurrents proposent sensiblement les mêmes tarifs, à vous de choisir selon votre préférence. Attention quand même, il peut toutefois exister quelques subtilités dans les tarifs ou dans la qualité des outils proposés sur les différents sites internet.

 

Pour conclure :

 

Vous l’avez compris, ne vous laissez pas piéger par les frais, parfois abusifs, de votre banquier.

La presse spécialisée, regorge d’articles sur le sujet. Je vous laisse voir, mais ce sont souvent les mêmes courtiers en tête du classement d’année après année.

Les frais doivent être pris en compte, mais derrière, il faut une société qui tienne la route, un centre d’appel opérationnel avec des réponses par téléphone et par mail rapide. Personnellement, j’aime bien avoir une réponse rapide à mes interrogations.

 

Les frais sont-ils pour vous une donnée essentielle pour ouvrir un compte-titre ou un Pea ? Qu’est ce qui est pour vous le plus important au moment de choisir un courtier ? Est ce sa notoriété, son site de qualité, son centre d’appel performant ou est ce tout autre chose ?

 

Cet article vous a plu, partagez-le...Tweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookPrint this pageEmail this to someone

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

4 thoughts on “Bourse : Limitez les frais !”

  1. PEA en cours de transfert chez bourse direct, des comptes titres seront sans doute ouverts chez saxo ou lynx prochainement….je suis resté trop longtemps dans ma banque, le nombre de lignes augmentant, les frais ne sont plus acceptables…

  2. @ Yoshi

    Effectivement, les banques ont des tarifs et des frais prohibitifs à l’heure d’internet.

    Que ce soit Binck, boursorama, bourse direct, etc…, c’est souvent du pareil au même. Le tout, c’est de ne surtout pas rester chez son banquier pour investir en bourse.

    Personnellement, j’ai penché pour Binck pour la simplicité de la grille tarifaire, rien n’est caché et la liberté est totale, c’est important quand on débute de comprendre où sont les frais.

    L’offre de parrainage est également intéressante, n’étant pas très actif, je n’ai toujours pas payé de frais sur mes transactions et ça, c’est super agréable.

  3. Bonjour!

    Rien n’est plus vrai! L’investisseur boursier a tendance à négliger ce fait, mais sur le long terme, les frais de courtage et autres viennent dévorer une bonne part du rendement. De là l’importance, d’investir sur le long terme dans des entreprises remarquables et de laisser nos positions intactes tant que nos sociétés livrent la marchandise.

    Merci!

    Martin,
    http://www.investir-a-la-bourse.com
    Martin Articles récents..L’outil fondamental de l’investisseur focalisé: «La politique de placement»My Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge