4 pistes pour investir 10 000 € aujourd’hui !

 

Cet article fait écho à celui de Delphine : Quel est le meilleur investissement avec 10.000 € ?

Tout d’abord, pouvoir investir 10 000 € n’est pas permis à tout le monde. Dans le cas de Delphine, c’est une épargne qu’elle a pu se constituer en faisant des efforts importants.

Naturellement la question qu’elle se pose est de faire fructifier au mieux ce capital.

A travers cet article, j’ai envie de donner à Delphine, mais aussi à tous ceux qui ont besoin de faire des placements, quelques pistes intéressantes pour faire fructifier un capital.

Avec 10 000 €, vous n’allez pas être en position de force face à votre intermédiaire financier, cette somme est trop peu importante. Pas de panique, pas besoin d’aller voir son banquier pour le faire fructifier.

Avec 10 000 €, tout est possible. Si à côté vous avez une épargne de précaution.

 

Sourire

 

Avant d’aller plus loin, le seul véritable investissement qu’il est intéressant de faire et qui plus est sûr, est d’investir dans vos connaissances, acheter des livres, des magazines spécialisés, lisez des blogs, des forums, construisez-vous une culture financière. Rien ne sert de se lancer dans cette aventure sans connaissance.

Ne vous lancez pas dans un investissement sans connaître votre projet de vie. Selon les cas, l’argent pourra être bloqué sur du court, moyen ou long terme et la prise de risque ne sera pas du tout la même ainsi que les produits à utiliser. De plus, méfiez-vous comme de la peste des miroirs aux alouettes, il n’y a pas de placement très rémunérateurs sans une prise de risque importante.

 

Vous visez la sécurité :

 

Les français sont allergiques au risque, c’est un choix que je respecte, mais je ne vois pas l’intérêt quand on sait que l’argent sera bloqué pour de longues années.

1ère piste : Le PEL (Plan Epargne Logement)

– Une personne jeune et sans bien immobilier trouvera dans cet outil sûr un moyen de placer son argent. L’objectif restera d’acquérir un bien immobilier. Les démarches sont simples chez votre banquier, il y a juste un effort d’épargne mensuel de 45 € minimum.

2ème piste : L’assurance-vie

– Le fond en euro d’une assurance-vie sera un partenaire idéal pour faire grossir votre capital à un taux supérieur à celui du Livret A. Certes, pour bénéficier à plein de l’assurance-vie, il faut au moins immobiliser son placement 8 ans, un retrait avant est toujours possible, il y aura quelques impôts en plus à payer sur les intérêts.

Si vous avez 2 minutes et avant d’ouvrir un contrat prenez le temps de suivre ce lien, c’est instructif. Optimisez votre épargne en comparant les meilleures offres d’assurance vie.

 

Vous êtes prêt à prendre des risques :

 

Le risque, « mesuré », sera beaucoup plus rémunérateur, si vous faites les bons choix. La contre-partie, c’est qu’il va falloir faire des investissements judicieux sur le long terme (> 10 ou 15 ans). Attention, les placements risqués peuvent perdre rapidement 20 ou 30 %, c’est un fait qu’il faut accepter pour pouvoir espérer gagner un jour de l’argent. Ils nécessitent aussi qu’on s’y intéresse un minimum et d’avoir un minimum de culture financière.

3ème piste : L’immobilier

– Investir dans un bien immobilier (appartement, maison) peut-être judicieux s’il est bien sélectionné. Selon le montant de votre impôt, il ne faut pas exclure l’immobilier de défiscalisation. Les 10 000 € serviront d’apport à ce projet.

– L’idée de Delphine est d’investir dans un parking, avec 10 000 € c’est tout à fait possible, un secteur de niche que je trouve effectivement très intéressant, Julien Bédouet a écrit un guide très complet sur le sujet avec un kit de tous les documents qu’il utilise pour louer ses garages : Réussir son investissement dans les parkings.

– Les SCPI (société civile de placement immobilier) : J’en suis pas fan, il n’y a pas assez de recul à mon goût. Cependant c’est pourtant un moyen (sur le long terme car les frais sont importants) de développer un revenu complémentaire sans trop se fatiguer.

4ème piste : La Bourse

Une voie très risquée, mais une voie que j’affectionne, c’est évidemment pour du long terme avec des fluctuations parfois importantes, mais je suis convaincu que c’est une solution à ne pas négliger pour pouvoir espérer s’enrichir, développer son capital et gagner en indépendance financière.

– La bourse dans le cadre d’une assurance-vie : j’en parle régulièrement, l’assurance-vie permet d’investir dans des fonds actions. C’est un moyen simple d’investir sans avoir à s’occuper de ses placements, le seul travail, est de bien sélectionner dès le début, les fonds promettant une espérance de gains dans les années à venir.

– La bourse dans le cadre d’un PEA (Plan Epargne en Action). Avec son avantage fiscal, c’est l’investissement avec l’Assurance-vie que je privilégie. J’envoie régulièrement dans ma newsletter les évolutions de mon PEA (achat et vente au sein de mon portefeuille) pour partager avec vous mon expérience de la bourse. Si vous voulez en profiter (c’est bien sûr gratuit) n’hésitez pas à vous inscrire quand la fenêtre s’affiche sur votre écran.

– La bourse avec le compte-titre : Pour investir en bourse sur tous les marchés. L’inconvénient avec ce dernier c’est la fiscalité.

 

Comment « Avenir plus riche » répartirait 10 000 € :

 

10 000 € n’est pas un gros patrimoine, pour cette raison, il ne sert à rien de multiplier les outils.

2 possibilités :

L’assurance-vie :

Personnellement, si je devais investir aujourd’hui 10 000 €, je placerai le tout sur mon assurance-vie en investissant 75 % sur un fond en euro et 25 % sur un ou deux fonds actions (« échiquier Agenor » ou Carmignac invest latittude » ou « Magellan C » que l’on retrouve dans mon contrat Fortunéo) pour au fil des mois, en basculant du fond en euro vers mon ou mes fonds actions, accéder à une répartition de 25 % sur le fond en euro et 75 % sur les fonds actions.

J’ajouterai à cet investissement de départ une épargne mensuelle pour faire fructifier avec le temps mon capital et ainsi lisser le risque.

Le Pea ou le compte-titre :

Je pourrais investir les 10 000 € progressivement sur mon PEA en choisissant au moins 5 valeurs minimum jusqu’à 12 maximum.

Quelles valeurs sans avoir à trop prendre de risque ?

Bien sûr, je prends mes précautions ces valeurs ne sont pas des conseils à suivre.

Je verrais bien :

  1. Air Liquide
  2. Michelin
  3. vinci
  4. Total
  5. Sanofi

Déontologie :

Vous avez ici quatre pistes pour investir vos 10 000 €.

En finance, il faut faire simple, pas besoin de multiplier les placements. La finance « personnelle » n’est pas une affaire de spécialiste, il faut juste comprendre ce que l’on fait pour comprendre quel investisseur on souhaite être.

Si vous choisissez la sécurité, je vous recommande vivement selon votre profil, les deux placements que j’ai cité plus haut.

Si au contraire vous choisissez le risque, sachez que vous investissez pour du long terme avec des possibilités de variations de capital parfois importantes. Pour minimiser le risque, l’idéal est de pouvoir investir régulièrement (mensuellement ou tous les trimestres par exemple) pour lisser le risque, vous achèterez plus d’actions quand les cours baissent et moins quand ils montent.

Cet article vous a plu, partagez-le...Tweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookPrint this pageEmail this to someone

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

8 thoughts on “4 pistes pour investir 10 000 € aujourd’hui !”

    1. @ Delphine

      C’est avec plaisir.
      Prends le temps de développer ta culture financière grâce à de bons bouquins qui seront te renseigner sur la manière de développer et faire fructifier un patrimoine.

      Tu t’apercevras que la prise de risque est quelque chose de très relatif.

      Bonne continuation

  1. Bonjour,

    Explications toujours claires et me donne encore plus l’envie de tenter l’aventure PEA.
    On va profiter de ces vacances d’abord et ensuite attendre le bon moment pour acheter ces valeurs. D’ailleurs je suis sceptique sur le choix de Michelin.
    Autrement les autres me semblent être de bonnes valeurs.

    Florent bientôt dans l’aventure

    1. @ Florent

      Ce ne peut pas être un mauvais choix d’ouvrir un Pea, la bourse est un milieu très intéressant (outre l’aspect de faire fructifier son capital).
      Michelin est une valeur qui me convient parfaitement (performance et dividende) pour le moment, c’est un leader dans son secteur et représente 15 % du marché mondial avec des marges confortables. Quand on prend l’historique de l’action, on s’aperçoit qu’elle a fait un parcours correct (sur les 15 dernières années). Les dividendes, c’est très important dans ma stratégie, ont tendance à croître régulièrement.

      A bientôt

  2. Bonjour Arnaud,

    Les SCPI existent depuis le début des années 70, c’est un placement qui s’appuie sur l’immobilier d’entreprise plus stable que l’immobilier d’habitation. c’est un placement qui se fait dans une optique de diversification (20% de son patrimoine) et une période de 8 ans est recommandée pour absorber les frais de souscription et de gestion. Les SCPI restent performantes avec un rendement moyen de 5,13%. Pour certaines d’entre elles, il est aussi possible (comme pour les fonds actions) de les inclure dans les contrats d’assurance vie afin de rendre celui-ci plus dynamique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge