Marre de galérer avec son salaire ?

 

A cette question provocatrice se cache une vérité que beaucoup de personnes connaissent.
Cette question entraîne également une réflexion sur sa vie, sur son parcours, sur l’envie de vivre autrement, de gagner plus, d’épargner plus et cetera.

 

Mais même avec un salaire supérieur, vous ne posséderiez pas plus d’argent sur votre compte en banque, vous augmenteriez vos dettes, vos dépenses.

Au final, vous ne serez pas plus riche et vous n’apprendrez toujours pas à placer (ouverture d’un livret d’épargne, investissement en bourse, achat et vente de bureaux à Paris…) pour pouvoir justement augmenter vos revenus.

C’était mon cas, même, si je faisais attention à mes dépenses, l’argent qui me restait, je trouvais toujours le moyen de le dépenser. Ce n’est plus vrai maintenant.

J’ai mis en place les bons mécanismes pour pouvoir m’enrichir en acceptant par la même occasion une vie plus simple. Je vous encourage à faire de même.

 

J’en ai marre de galérer avec ce salaire de misère !!!

 

Nous sommes nombreux à penser que le salaire que l’on touche n’est pas celui qui nous correspond. Cette vision très subjective des choses est très répandue.
Pourtant votre travail est rémunéré en fonction du poste que vous occupez et de la valeur qu’on lui accorde, et du diplôme que vous pouvez posséder.

Si vous pensez l’inverse, il faut demander une augmentation de salaire, trouver une nouvelle entreprise qui a plus de considération pour votre poste et votre profil en vous accordant une meilleure rémunération.
Je vous l’accorde, ce n’est pas toujours évident.

 

Pour diverses raisons, on souhaite gagner toujours plus. C’est dans nos caractères, tendre  vers toujours mieux.

Je vous propose de réfléchir, de vous poser un moment pour vous dire que finalement mon salaire, votre salaire peut également être un levier pour gagner plus.

Votre salaire n’est pas un salaire de misère, c’est un point de départ vers votre enrichissement, vers de nouveaux revenus.

Cela vous évitera d’attendre une hypothétique augmentation.

 

Comment ?

 

Votre salaire est votre point de départ.

En consommant moins et mieux vous allez dégager de l’épargne, cette épargne vous pouvez la placer sans risque et attendre les intérêts, ce n’est pas très rémunérateur mais c’est sans risque.

Cette épargne, une fois votre épargne de précaution prête, vous servira à investir dans des placements plus risqués, immobilier, bourse où mieux encore, une activité complémentaire en rapport avec votre passion.

Ce nouveau revenu, c’est vous qui allez vous le construire, peut-être pas en un an mais au bout de 2, 5, 10, 15, 20 ans vous pourrez voir le résultat.

Bien sûr, il vous faudra lire, apprendre, vous documenter, trouver les personnes qui seront être de bons conseils.

 

Je vous laisse à vos réflexions.

Personnellement, l’idée de développer des revenus qui ne sont pas directement liés à mon activité professionnelle me plait beaucoup.

 

Cet article vous a plu, partagez-le...Tweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookPrint this pageEmail this to someone

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

8 thoughts on “Marre de galérer avec son salaire ?”

  1. Effectivement, c’est le meilleur moyen et la base de l’enrichissement :
    Savoir mettre quelques € de côté chaque mois et la rivière grossira.
    Ensuite, il faut savoir les faire fructifier et le flot amplifiera.

    J’applique cette méthode depuis 8 ans. Résultat 180k€ de patrimoine aujourd’hui. Beaucoup moins si je ne les avais pas placés. 0 si je n’avais pas su les économiser.

    A+
    Quentin

  2. bien sur,le salaire est le point de départ:pouvoir economiser par exemple 20% au lieu de 10% du salaire,parvenir a ameliorer le rendement de cette epargne,voire a utiliser cette capacité d’épargne pour utiliser le levier de l’emprunt sont de bons moyens de développer un patrimoine.
    cependant,pouvoir augmenter le salaire reste le meilleur des leviers,et pouvoir evoluer professionellement,voire a changer d’orientation professionelle restent les pistes a privilegier,en n’hesitant pas a se former ou a se remettre en question..

  3. @ Quentin

    C’est évident, tellement simple qu’il faut y penser et avoir la volonté de mettre en place une épargne régulière. Un minimum de 10 % me semble bien pour apprendre à gérer, placer et investir. Arriver à 20 % me semble idéal. Pas toujours facile de mettre 20 % de ses revenus de côté du jour au lendemain mais progressivement cela devient possible.

    @ Yoshi

    Pouvoir augmenter son salaire est un levier formidable, si celui-ci est couplé à une augmentation de l’épargne et de ses investissements c’est merveilleux.
    Un cercle vertueux peut se mettre en place et le patrimoine grossira de plus en plus rapidement pour atteindre ses objectifs.
    La où je suis le plus en accord avec tes propos, c’est sur le thème de la formation, qu’elle soit professionnelle ou personnelle, c’est un excellent levier pour améliorer sa vie ses connaissances mais aussi à terme son salaire.

  4. Pouvoir augmenter son salaire, c’est bien, mais encore faut il le faire. Par exemple, j’adore mon métier, mais mon salaire brut est le même depuis 3 ans donc compte tenu des charges nouvelles il descend (- 100 €/mois par rapport à 2010). Pourtant j’ai mis du temps à trouver un métier où je m’éclate comme maintenant. Donc, je ne compte pas sur une augmentation de salaire pour m’enrichir.

    Il reste 2 choses à faire : conserver les dépenses assez basse pour économiser : pour notre part, 8% est épargné automatiquement. 50% part en remboursement de la RP, mais 16% partent en intérêts de l’emprunt, seuls restent donc 34%. Au final, c’est quelque part 42% de mes revenus qui nous permettent de nous enrichir.

    Malheureusement, avec l’augmentation des impôt, l’arrivée des BB et les diminutions de salaire, cela n’est pas tenable sur la durée. C’est là qu’intervient l’autre levier : se prendre en main pour trouver d’autres revenus.

    Par exemple, actuellement je me forme au bloging avec l’immobilier (c’est un prétexte qui accompagne un projet d’investissement), mais le but à terme est d’être suffisamment calé sur le web pour ensuite monter une boîte à la fois web et réelle que je fait fonctionner en plus de mon travail. Et ainsi, générer un complément de revenu.

    En réfléchissant on trouve toujours un moyen. Comme Napoléon Hill :  » Réfléchissez – devenez riches ».

    A+

  5. Attention, tu commets une faute en disant « on tend à vivre mieux » sous-entendu en voulant gagner plus. Plus n’est pas synonyme de mieux, loin s’en faut.
    De mon côté, j’essaie d’épargner 10% chaque mois, plus les mois creux. Maintenant, je réfléchis à mieux les placer que sur un livret A…
    Les connaissances des formations, je pense qu’il y a méprise : en apprend-on vraiment plus sur le banc de la plupart des écoles que ce qu’on verrait en entreprise ? L’augmentation de salaire signifie aussi augmentation d’impôt, volonté de vivre plus haut que sa classe sociale, et on déchante vite.

  6. Bonjour à tous,

    l’étre humain par définition a toujours tendance à vouloir toujours plus ; que ce soit en salaire, en honnoraires , en prime, en gains….

    je pense que le plus important c’est d’essayer d’évoluer en partant qu principe que si on veut accéder à une meilleure situation il ne faudrait pas se contenter de vendre son temps pour un salaire à vie pour un patron.

    chercher à passer à la vitesse supérieur et se dire je ne vends pas mon temps pour un salaire de misère , mais plutot j’apporte une prestation un service contre une retribution : ce qui est différent.

    cordialement

  7. Bonjour Arnaud,
    Je rejoins ton état d’esprit. Il faut bien connaître son budget (ressources et dépenses) pour mieux comprendre ses finances ensuite passer à l’automatisation d’une épargne de 10% de ses revenus voire plus. Quand on a constitué son « épargne de précaution », on peut envisager de passer à la vitesse supérieure en terme de rémunération (plus qu’un livret A), immobilier, bourse…
    Et c’est sûr que la première règle est bien de ne pas vivre au dessus de ses moyens !
    A bientôt
    Olivier G Articles récents..Bilan du blog…My Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge