Question de lecteur : Epargne pour un étudiant !

Voici un mail que j’aime bien retrouver dans ma boite. C’est pour moi un plaisir de tenter d’apporter une réponse concrète à vos interrogations. 

Arthur est jeune et comme beaucoup de personnes il a besoin d’être épaulé, accompagné dans ses finances personnelles.

Je dois avouer que j’ai du plaisir à partager mon expérience.

 

Mail d’Arthur :

 

« Bonjour, je découvre chaque jour un peu plus votre blog, qui regorge de conseils et je m’en régale.

Merci!

Je suis étudiant en école de commerce, 20 ans, et j’ai donc encore 1 an et demi à 3 ans et demi d’études si spécialisation avant premier emploi.

J’ai commencé à réunir une épargne grâce a divers emplois étudiants et une réduction de mes dépenses, mais souhaite aujourd’hui investir dans un vraie épargne.

Mon épargne est actuellement de 4600€ environ (1600 sur un livret jeune à 1.75% et 3000 sur mon livret A qui ne rapporte plus grand chose).

Je possède également un PEL géré actuellement par mes parents. L’assurance vie me parait assez juste étant donné ma situation (l’argent bloqué pendant 8 ans en temps qu’étudiant…NON ou une assurance vie (durée de 1 an) sur une banque en ligne type Fortuneo.. Pourquoi pas?)

Pouvez vous me conseiller pour mon épargne? Via mon mail ou même un article sur votre blog. Je vous remercie de votre réponse,

Cordialement,

Arthur »

jeunes

A travers ce mail, il y a une idée sous-jacente qui est de faire fructifier au mieux son argent, ici, sans prendre de risque. L’investissement se fait sur une courte période, le risque est à proscrire.

Prendre ses finances en main à 20 ans :

 

Je ne vais pas répondre directement à Arthur dans cette partie.

Je vais évoquer des généralités qui ont leur importance.

 

Le premier investissement qu’Arthur doit faire, c’est évidemment dans sa formation, l’école de commerce est un excellent tremplin vers une belle carrière professionnelle.

Il y apprendra un état d’esprit qu’il lui faudra conserver pour construire sa carrière, mais aussi son patrimoine financier.

C’est aussi se former sur les finances personnelles, la bourse, l’immobilier… pour comprendre l’intérêt d’investir et de savoir sur quoi. C’est aussi apprendre à bien se connaître.

 

A 20 ans, c’est l’âge idéal pour construire petit à petit son indépendance financière. Je suis convaincu qu’il faut se dégager des revenus alternatifs à son seul travail.

La magie des intérêts composés fera que ses investissements dans des actifs (bourse, assurance-vie, immobilier et pourquoi pas entrepreneuriat), s’ils sont faits de manière intelligente pourront dans 10 ou 20 ans lui apporter un revenu ou un complément de revenu intéressant.

Certes il faut prendre quelques risques, mais à cet âge, on a le temps de bien se former, d’apprendre de ses erreurs (les sommes engagées sont plus faibles). La durée de l’investissement fait que le risque est lissé au fil du temps. Un investissement en Bourse est moins risqué sur 20 ans, sur 10 ans que sur 1 an.

C’est une chance de s’intéresser si jeune à son argent et de vouloir faire croître son patrimoine.

 

Plan d’épargne logement (PEL), livret jeune et assurance-vie, les trois supports que doit privilégier Arthur :

 

Dans son mail, Arthur me donne des informations essentielles, certes incomplètes pour dresser un bilan complet, mais suffisante pour lui donner des idées ou des pistes à suivre.

 

  • Il possède un livret jeune (1600 €), ce dernier ne peut plus être alimenté. Arthur devra le conserver en l’état, il a besoin de liquidités immédiatement disponibles pour assumer ses dépenses à court terme.
  • Un PEL géré par ses parents, j’espère qu’il a conscience de la chance qu’il a, c’est aujourd’hui un excellent investissement, car dans quelques années, le marché immobilier sera peut-être plus porteur et Arthur souhaitera probablement acquérir un logement. Pour exemple : j’ai acheté ma résidence principale à 25 ans. L’évolution du marché immobilier dictera son choix. Car s’il a longtemps été pertinent d’acheter sa résidence principale, c’est aujourd’hui moins vrai.

 

Que faire des 3000 € sur le Livret A :

 

Arthur là compris, vous l’avez tous bien compris, le Livret A ne rapporte plus rien, il préserve tout juste son argent de l’inflation.

Il faut alors rechercher plus de rendement.

Arthur ne souhaite pas prendre de risque avec cet argent. Il a raison, son horizon de placement est court, 1 an, peut-être 2 ou 3.

Il aura pendant ses études des dépenses à faire lors de ses stages entre autre.

 

Aujourd’hui, l’assurance-vie, pas n’importe quel contrat (des contrats en ligne et sans frais), pourra répondre à son désir de mieux épargner.

Le rendement des fonds en euro est supérieur et de loin à ceux du Livret A.

360x50 Animé 0 frais

Pour une année (minimum), il est plus intéressant d’investir dans une assurance-vie, c’est certain. Il doit pouvoir trouver un contrat dont le rendement sera supérieur à 3,30 %, il cite Fortunéo, il sait que c’est mon contrat, il est très bien je le recommande souvent, mais le choix est vaste.

En plus, si Arthur n’a pas besoin de toucher à cette épargne. Il bénéficiera alors d’un rendement particulièrement « attractif » sur plusieurs années.

 

A garder dans un coin de sa tête :

 

Aujourd’hui, il est étudiant, demain il sera salarié ou encore entrepreneur.

Si aujourd’hui un bon choix peut-être pour lui d’épargner sur un contrat d’assurance-vie, demain il en sera autrement.

Il aura à construire son patrimoine, pour cela deux outils sont indispensables, le PEA et l’assurance-vie pour les avantages fiscaux.

Ensuite, il faudra exploiter toutes les pistes possibles, compte titre, immobilier…

 

L’avenir est à une vie plus simple, grâce à cela, il sera en mesure d’épargner de manière régulière 20 % de son salaire, c’est un objectif ambitieux mais essentiel pour gagner en indépendance financière.

Pour acquérir des connaissances sur le sujet, quoi de mieux que lire mon blog (lol), de rencontrer des personnes qui ont cet objectif et de lire des livres sur le sujet pour toujours rester motivé.

Car dans cette entreprise, le plus dur est de garder sa motivation sur la durée.

Et vous, quels conseils donneriez à Arthur ?

Cet article vous a plu, partagez-le...Tweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookPrint this pageEmail this to someone

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

12 thoughts on “Question de lecteur : Epargne pour un étudiant !”

  1. Que rajouter à ce tour d’horizon déjà fort complet si ce n’est 2 points qui me semblent importants :

    1. Sans aller jusqu’à le faire pour la totalité de l’épargne, il peut être, je trouve, intéressant d’en « bloquer » une partie. Je m’explique ayant eu tendance à faire cette erreur : lorsqu’on arrive sur le marché du travail (donc dans le cas d’Arthur d’ici 1.5 à 3 ans), on est souvent tentés par plein de choses certes souvent légitimes. On déménage pour le boulot dans un logement plus grand, qu’il faut bien évidemment équiper. Et puis on en profite pour changer de voiture, etc. etc. On se retrouve à surconsommer, au moins temporairement, et à puiser dans l’épargne. Bloquer cette épargne (dans la limite du raisonnable) permet d’éviter les tentations inconsidérés et de profiter des intérêts composés dès le plus jeune âge !

    2. Se construire une culture de gestion de budget. Cela permet d’éviter de tomber dans les travers énoncés ci-dessus. Et cela reste valable quelque soit le niveau de salaire du nouvel actif. Sans gestion (ce qui ne semble cependant pas être le cas d’Arthur sinon il ne se poserait pas ce genre de questions), que l’on gagne 1 000€/mois ou 5000€/mois le découvert de fin de mois peut survenir de la même manière 😉

    Personnellement je partirai sur une assurance vie en y injectant 1500 des 3000€ du livret A, gardant le livret jeune au plafond et les 1500€ restants du livret A en marge de sécurité (à moduler bien sûr fonction du type de logement actuellement loué, de l’aide possible des parents, etc.)

    Bonne réflexion en tous les cas
    jeremy Articles récents..3 raisons de résilier mon mandat de gestion locativeMy Profile

  2. Merci beaucoup Arnaud pour ton analyse!
    Une réponse rapide et claire, c’est parfait!

    Merci aussi Jeremy pour ta remarque.

    En effet, j’ai beaucoup de chance d’avoir déjà un PEL entretenu par mes parents, et d’être encore quelques peu à leur charge, ce qui m’évite de très nombreux frais supplémentaires (logement à payer, charges, assurances,…).

    En y réfléchissant de plus en plus et en vous écoutant, je penses me diriger vers un contrat d’assurance vie, que je pensais totalement inutile si l’investissement ne se faisait pas sur le long terme.. mais je ne suis encore que novice dans la matière.

    Ainsi, je pourrais garder mon livret jeune au plafond, investir 2000€ à 2500€ sur l’assurance vie me semble un bon parti prix…

    Mais pourquoi ne pas ouvrir directement un PEA, avec un objectif sur le long terme (5 à 10 ans), avec 500 à 1000€ et 5 lignes de valeurs sures?
    Cependant cette option est à réfléchir..

    De plus, comme vous le soulignez (Arnaud et Jeremy), il est important de garder une marge de sécurité. Etant donné ma place « d’étudiant », je suis encore « à charge », mais certes, qu’en sera-t-il demain?
    Une marge est elle réellement importante? Je n’ai pas de loyer à payer,…etc.

    Encore merci pour cet article, et pour vos commentaires! 🙂

    Arthur.

  3. Pour ma part, je considere Qu’il n’y a pas beaucoup de choses à changer…Étant encore jeune, et pas encore dans la vie active, l’épargne accumulée doit être avant tout liquide, afin de pouvoir être mobilisée facilement en cas de besoin (j’ai bien dit DE BESOIN,l’argent se dépense plus vite qu’il ne se gagne!)
    Ouvrir une assurance vie est une bonne idée, ne serait-ce que pour prendre date fiscalement, un contrat internet, ou pourquoi pas un contrat mutualiste avec de faibles frais (plus que les frais d’entrée, les frais de gestion annuelle doivent etre reduits au maximum), ces derniers pouvant souvent etre ouverts avec une somme réduite.
    Une petite chose importante sur l’assurance vie:les sommes déposées NE SONT PAS BLOQUÉES, les retraits sont possibles a tout moment, la fiscalité de ces derniers est juste optimale passée 8 ans, et encore:dans le cas d’une personne faiblement imposée ca ne pose aucun problème…
    Je pense que pour le moment, plus que de chercher de placements plus rémunérateurs, il doit avant tout prendre les bonnes habitudes d’épargne, se forger de bonnes connaissances financières (règle no1:ne jamais mettre d’argent dans quelque chose qu’on ne comprend pas! Donc, soit on ne touche pas, soit on fait en sorte de comprendre! ) et surtout développer son « employabilité », un travail bien rémunéré et recherché est le meilleur des investissements!

  4. Tu ne pourras ouvrir un PEA qu’une fois que tu ne seras plus fiscalement a la charge de tes parents.
    Et encore une chose:les valeurs « sures », ca n’existe pas…

  5. Je suis en partie d’accord avec les idées énoncés précédemment.
    J’ajouterais juste un point :
    Pour un étudiant, il vaut mieux rester assez liquide, car effectivement, avec le démarrage dans la vie active viennent des frais.
    Par exemple, si besoin de s’équiper d’une voiture, de costumes, …
    Mieux vaut avoir un peu de côté.

    Par contre, un assurance vie, type en ligne est plutôt une bonne idée.
    Juste pour embêter tout le monde, je conseillerai plutôt ing ou boursorama, car je crois qu’avec ces 2 là, il y a une prime de bienvenue dés 1000€ investi.
    Je n’investirai d’ailleurs qu’un tiers de l’argent arrivant sur le livret A.
    1.000€ de suite, et un tiers de ce qui arrivera ensuite.
    A savoir aussi, boursorama propose une gestion sous mandat (profilé pour être exact) dés 1.000€, ça peux être intéressant pour un jeune prendre un peu de risque.
    david Articles récents..L’organisation de mes comptesMy Profile

  6. Mais si mon yoshi je t’ai lu 🙂
    Quand je parle de « bloqué » pour l’assurance-vie c’est plus dans le sens où ce n’est pas aussi aisé de reprendre son capital qu’un simple virement depuis le livret A surtout avec la dimension fiscalité qui peut être un bon frein moral (certes limité selon son type d’imposition)
    jeremy Articles récents..Frais de courtage : choisir le bon forfaitMy Profile

  7. Bonjour à tous et bonjour Arthur,

    Personnellement si je peux t’apporter mes conseils, tirés de mon expérience (24 ans), je te conseille :

    – D’ouvrir un PEA (@Yoshi en ligne ça ne pose pas de problèmes au niveau du foyer fiscal 😉 ) et une assurance-vie pour prendre date. C’est la première étape.

    – Je te conseille de mettre le minimum sur le PEA (Binck) et d’attendre d’en apprendre plus pour faire tes propres choix et investir en bourse par la suite si tu le souhaites mais ce n’est vraiment pas la priorité dans ta situation!

    – De mettre 2500 euros sur ton assurance-vie en fonds en euros et en commençant à t’intéresser également aux OPCVM disponibles.

    – De garder ton livret jeune au plafond pour voir venir et vivre durant tes années d’études, 1600 euros.

    – Avec les 500 euros, je t’encourage vivement à :

    1) investir dans tes propres connaissances, achète 10 très bons livres sur les finances personnelles, sur l’investissement immobilier/boursier, sur l’entrepreneuriat, sur le marketing (web-marketing si le web t’intéresse)…

    Crois-moi tu va emmagasiner des connaissances puissantes, qui ne sont souvent pas enseignées dans les écoles de commerces qui ont 5 ans de retard et qui ne sortent pas des sentiers battus donc t’apprennes bien souvent les techniques utilisées par tout le monde.

    2) investir dans un business qui t’intéresse en appliquant ce que tu apprends dans ces livres. Si internet t’intéresse tu peux essayer de créer un site, te lancer dans la création d’un produit…

    C’est quand on est jeune qu’il faut tester et placer ton argent n’est pas intéressant. Donc fonces et première chose, formes-toi, les connaissances sont le pouvoir si et seulement si on applique ce que l’on a appris par la suite 😉

    Bonne réussite à toi et bon courage pour tes années d’études!
    Pierre-Antoine Boudenan Articles récents..Se dépasser comme il s’est dépassé (World Guinness Record)My Profile

  8. @Pierre-Antoine, je dis simplement que c’est illégal.
    Comme de rouler en excès de vitesse. Si il n’y a pas de radars, ni d’accidents, il n’y a pas de conséquence. Par contre le jour où on reçoit une amende, il ne faudra pas se plaindre.
    Et dans le cas d’un investisseur se serait un peu bête qu’une amende annule plusieurs années de rendement.
    David Articles récents..Des tissus réutilisablesMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge