Traitez votre argent avec légèreté, il vous le rendra bien…

On entend souvent dire qu’il est malsain de s’intéresser à l’argent, que c’est sale, que l’argent est fait pour circuler, pour être dépensé. Il ne doit surtout pas être stocké, conservé, accumulé, voire pire, investi.

Parmi ces personnes, il y en a beaucoup qui aimeraient en gagner énormément, en avoir en quantité importante sur leurs comptes en banque. Ils aimeraient aussi pouvoir dépenser sans compter. Bien souvent, ces personnes jalousent les « riches » et sont les premières à vouloir les taxer.

On pourrait se poser la question de savoir ce qu’est un riche, est ce une personne qui a un gros revenu, mais c’est quoi un gros revenu, 2000, 3000 ou 5000 € ? est-ce une personne qui montre des signes de richesse ostentatoires (grosse voiture, vêtement de marque, belle montre, équipement high-tech…) ? Au fait, cette personne semble riche en apparence, mais connaissez-vous, sa vie, ses dettes.
Un riche peut aussi être pour vous une personne qui possède beaucoup d’argent sur différents comptes (bourse, livret, assurance-vie…), des biens immobiliers…

A dire vrai, on s’en moque, il est pratique d’avoir une définition quand on est un politique, cela permet de placer un curseur pour prélever des impôts, mais pour vous, pour moi, c’est inutile.

Votre ambition, la mienne, est d’augmenter notre pouvoir d’achat, d’augmenter notre richesse, de gagner en indépendance financière.
Peut-être, nous faudra-t-il apprendre des « riches » pour y arriver, car après tout, c’est eux qui ont une expérience de l’argent et qui souvent, savent, et c’est cela qui nous intéresse, la faire fructifier.

 

Ce qui compte aujourd’hui, c’est qu’il ne va plus falloir traiter votre argent à la légère, c’est terminé.

 

Le nombre d’exemples, vous en connaissez forcément, c’est peut-être vous, de personnes qui confient aveuglément un capital, un héritage, une épargne à leur banquier sans jamais s’y intéresser, c’est accablant.

Comment peut-on confier cet effort d’épargne, à un intermédiaire, sans jamais regarder ce qu’est le produit proposé, sans jamais comprendre comment il fonctionne, sans connaître sa composition plus ou moins exact, sans jamais faire le point sur ses investissements, parfois pendant plusieurs années, voire des dizaines d’années, sous prétexte, que c’est son métier.

Le réveil peut-être brutal.

Cet argent, vous l’avez gagné, mérité. Peut-être que c’est simplement un héritage, mais faut-il ne pas y faire attention pour autant.
Cet argent, bien géré, bien placé, peut-être pour vous, selon vos projets, un formidable levier pour vous enrichir, voire pour vous permettre de développer des revenus alternatifs qui financeront à jamais vos passions.

Ne pas traiter son argent à la légère, c’est en comprendre son fonctionnement, pouvoir faire des choix en connaissance de cause. Ce n’est pas revendre ses actions quand les cours chutent, c’est peut-être même l’occasion d’en acheter, c’est avoir des convictions sur ce que l’on a étudié, compris.

Traiter son argent à la légère, c’est dépenser sans compter vous pouvez me dire. Je peux également vous répondre que c’est aussi épargner et investir sans jamais s’y intéresser et rien y comprendre.

Il existe de bons intermédiaires, ces derniers tiendront compte de vos projets, de vos exigences, mais vous vous connaissez et vous savez exactement ce que vous voulez, alors faîtes le vous même. Ce conseil est valable pour 90 % d’entre nous, car bien souvent les frais prélevés seront bien supérieurs à ce qu’ils pourront vous faire gagner.
Investir ici dans votre formation personnelle sera bien plus efficace.

C’est vrai, qu’à partir d’un certain montant de fortune, il est parfois intéressant de se faire aider quitte à payer de lourds montant pour avoir ces conseils.,

 

On vous fait croire que gérer son argent est compliqué :

 

Si vous traitez votre argent à la légère, c’est que l’on vous fait croire que le monde de la finance est compliqué, inaccessible pour un simple particulier.
Je peux vous dire avec l’expérience que je commence à avoir, qu’il n’en est rien.

Un particulier qui investi en bourse de manière régulière, qui s’intéresse un minimum à ce qu’il fait, peut être un excellent investisseur. Rien de compliqué, il faut un PEA ou / et un Compte Titre, sélectionner quelques belles valeurs et le tour est joué.
Dans le cadre d’une assurance-vie, c’est le même schéma, on sélectionne des fonds qui ont de belles performances depuis plusieurs années, voire dizaines d’années et on laisse le temps faire le reste.

Vous voyez, je ne multiplie pas les produits, j’en cite deux ou trois, c’est suffisant (PEA, CT et assurance-vie), on apprend et on comprend comment ces outils s’utilisent (frais et fiscalité) et c’est parti, on peut commencer à investir intelligemment.

Ne vous réveillez pas un matin en voyant les dégâts qu’a pu faire votre intermédiaire financier sur votre épargne, il sera trop tard.

Vous avez été laxiste, soit, mais il est toujours temps de prendre en main votre épargne, vos investissements, quelques bonnes lectures et le tour est joué.
Je regorge de conseils si vous le souhaitez.
Si vous continuez dans le laxisme, c’est vrai, il est confortable d’avoir quelqu’un qui gère pour vous vos finances, mais s’il gère mal, et que vous vous en apercevez que plusieurs années après, le préjudice sera trop important.

Souvenez-vous, Otto Von Bismarck disait :

 

« Seuls les sots tirent les leçons de leurs erreurs. Les sages s’enrichissent des erreurs des autres ».

On sera tous sot un jour, mais soyons le, le moins longtemps possible.

Cet article vous a plu, partagez-le...Tweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookPrint this pageEmail this to someone

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

4 thoughts on “Traitez votre argent avec légèreté, il vous le rendra bien…”

  1. Merci Arnaud pour cet article avec lequel je suis d’accord à 100 %.

    J’ai moi-même décidé, il y a maintenant quelques années, de me passer des « conseils » de ma banque et de gérer seul mon argent. J’ai d’abord pris le temps de lire pour comprendre le fonctionnement de l’économie et de la finance et je dois dire que c’est très rapidement devenu pour moi une passion. Je me tiens chaque jour au courant de l’actualité économique et financière, je lis ce qui s’écrit sur les sites (forums, blogs…) consacrés à ce domaine en prenant soin toutefois de garder toujours un certain recul mais je trouve qu’internet est malgré tout un formidable outil pour cela et j’ai l’impression de continuer à enrichir mes connaissances chaque jour ou presque. J’apprends aussi de mes propres expériences, notamment en bourse.

    Bref, je trouve que c’est une vraie satisfaction personnelle, quand bien-sûr on peut y consacrer un peu de son temps libre et qu’on s’y intéresse, de gérer soi-même son argent. Je considère d’ailleurs un peu ça comme un hobby, un hobby qui peut rapporter de l’argent et même souvent pas mal d’argent (sur le long terme) si on le pratique de manière sérieuse et rigoureuse, en ayant aussi pour principales qualités la patience et la modestie. Et avoir un hobby qui rapporte de l’argent alors que beaucoup de hobbys en coûtent, je trouve ça également particulièrement sympathique.

  2. @ Stéphane

    C’est vrai que la finance est une activité passionnante.
    La recherche d’informations pour faire des investissements réfléchis et judicieux est réellement enrichissante.

    De plus, comme tu le dis si bien, la bourse devient un hobby qui rapporte de l’argent. C’est aussi un hobby qui permet de se projeter dans l’avenir plus sereinement, alors que l’on prend « soit disant des risques ». Ce que je pense, c’est que quand on sait dans quoi on se lance, le risque est plus que modéré, voir nul sur le long terme, même s’il existe…

  3. « C’est vrai, qu’à partir d’un certain montant de fortune, il est parfois intéressant de se faire aider quitte à payer de lourds montant pour avoir ces conseils. »
    A partir de quel montant ? 500 000 € ? 1M d’€ ?
    Faut-il demander à passer en « banque privée » ? (je ne sais pas si c’est le terme exact)
    @+,
    NicK.

    1. @ Nick

      Plusieurs solutions sont possibles.
      Pour faire gérer son argent il faut faire et avoir CONFIANCE dans son intermédiaire (un conseiller en patrimoine de la banque, un conseiller indépendant…) et il faut surtout connaître ses résultats et performances sur une longue période.

      Pour le montant, il y a des possibilités d’être épaulé dès quelques milliers d’euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge