Comment gérer une assurance-vie multisupport ?

Cette question est celle que se pose de nombreux lecteurs…

Comment gérer une assurance-vie multisupport ? Une question, qui, à première vue, semble simple pour ceux qui connaissent le fonctionnement de l’assurance-vie. Une question au contraire qui est bien compliquée pour les personnes habituées au zéro risque « relatif » du fond en euros. Fond, qui, il faut bien l’avouer ne rapporte plus grand-chose.

Gérer une assurance-vie multisupport ne veut pas dire recourir obligatoirement aux unités de compte (UC).

L’assurance-vie est encore un bon placement. Je le pense sérieusement, malgré certains de mes articles qui peuvent laisser penser le contraire. L’assurance-vie est réellement un outil toujours d’actualité pour se constituer un patrimoine.

Il est aujourd’hui, évident, qu’il ne faut pas ouvrir un contrat dans sa banque traditionnelle ou chez un assureur non-spécialisé, mais bien vers des contrats en ligne qui ont un historique performant sur le moyen / long terme.

Le taux du fond en euro, pour les meilleurs contrats (avec des taux supérieurs à 2,3%), peut encore offrir, « sans risque », un rendement bien supérieur à l’inflation ou encore au sacro-saint Livret A (0,75%). Lire la suite

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Assurance-vie : j’ai effectué mon premier rachat partiel

Retour d’expérience :

j’ai effectué un rachat partiel sur mon contrat Fortunéo-vie.

Quand on place son argent avec un banquier / assureur en ligne, on se pose toujours un maximum de questions. Cela est tout à fait légitime.

Puis-je faire confiance à une société qui n’a pas pignon sur rue et qui propose uniquement des contrats en ligne ? Vais-je récupérer mon argent ? Dans quelles conditions ? Quel sera le délai ? Est-ce que tout sera ok le moment venu ?

Aujourd’hui, après avoir placé mon argent, à la fois sur des fonds actions et sur un fond en euro, pendant plus de 8 ans sur mon contrat d’assurance-vie, je peux répondre à ses interrogations en toute transparence.

Il y a plus de 8 ans j’ai ouvert un contrat d’assurance-vie chez Fortunéo…

Le jour où j’ai ouvert mon contrat d’assurance-vie en ligne, je n’avais pas ces données, je ne savais pas répondre à ces interrogations, seulement, j’avais quelques garanties, je connaissais l’assureur du contrat et la presse spécialisée le recommandait. Je me suis donc lancé dans l’aventure d’épargner et d’investir sur ce support. Lire la suite

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le vrai rendement d’une assurance-vie…

Les français adorent l’assurance-vie, d’ailleurs moi aussi, et ce, pour une multitude de raisons, mais tout n’est pas si rose…

L’assurance-vie est le premier outil avec lequel j’ai commencé à épargner, puis investir pour développer mon patrimoine financier. La première pierre de mon édifice financier s’est constitué grâce à l’assurance-vie. C’est avec cet outil que j’ai recommencé à investir en bourse via des fonds “actions” et commencé à prendre des risques et à gagner de l’argent. Il y a la sécurité du fond en euros, la possibilité de diversifier sur des fonds performants (dans le monde entier). La fiscalité y est intéressante au bout de 8 ans. C’est également un outil de transmission incontournable. L’assurance-vie est évidemment un outil à intégrer dans sa logique d’épargne financière. Mais attention, il faut choisir le bon contrat et ne pas écouter que son seul banquier (même s’il peut-être de bon conseil), son voisin ou encore son collègue. Lire la suite

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Bilan de mon assurance-vie “symphonie-vie” juin 2015

L’assurance-vie est un outil, selon moi, indispensable dans la construction d’un patrimoine. C’est le placement de prédilection pour qui veut préparer sa retraite sereinement, en ne prenant aucun risque ou au contraire en diversifiant son épargne sur des fonds dynamiques.

Je ne reviendrai pas ici sur les multiples avantages de posséder un ou plusieurs contrats. J’ai eu l’occasion de rédiger plusieurs articles sur le sujet dans ma catégorie assurance-vie. Vous y retrouverez également tous mes bilans et ainsi, vous pourrez voir l’évolution de mon contrat.

L’objet de cet article est donc de partager avec vous la performance ou la contre-performance de mon contrat « symphonis-vie » de « Fortuneo ». J’en profite pour vous rappeler que je peux également vous faire profiter de leur offre de parrainage. Lire la suite

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Parmi mes 4 contrats d’assurance-vie, si je devais n’en choisir qu’un ?

Si je devais ne choisir qu’une assurance-vie, ce serait…

L’assurance-vie reste et restera un outil indispensable dans la construction de mon patrimoine financier.

En posséder une ou plusieurs est une nécessité pour anticiper l’avenir. Bien souvent, il s’agira de préparer sa retraite ou / et de se constituer un capital financier.

Vous avez peut-être déjà lu mon précédent article sur les motivations qui poussent les Français à ouvrir un contrat d’assurance-vie. Je vous le conseille, c’est intéressant et motivant de mettre un objectif derrière la souscription d’un tel produit.

Vous savez maintenant que j’aime vous livrer ce que je fais dans ma vie “financière”, sans tabou. Régulièrement, je vous dévoile mes bons choix, mes bons investissements, mais aussi mes mauvais. Dans cet article, vous aurez les deux. J’ai choisi de très bons contrats que je peux recommander, mais aussi un beaucoup moins performant que je vous déconseille. A ma décharge, c’est le premier contrat que j’ai souscrit qui est le moins bon. Je ne souhaite pas vous voir faire la même erreur. Lire la suite

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les 7 raisons qui vous motivent à posséder une assurance-vie

L’assurance-vie est certainement le placement préféré des Français. C’est d’ailleurs un engouement qui ne se dément pas depuis plusieurs dizaines d’années. Les questions que l’on peut se poser et qui semblent intéressantes est de savoir pourquoi les Français souscrivent-ils un contrat d’assurance-vie ? Quels sont leurs motivations et leurs objectifs financiers ?

Nous avons enfin une réponse grâce à l’Association Française de l’Assurance (AFA). Cette dernière a consulté 5000 de ses adhérents.

Quel est le résultat de cette enquête ?

  1. 27 % des Français épargnent sur un contrat d’assurance-vie pour préparer leur retraite
  2. 16 % le font pour transmettre un patrimoine ou un héritage à leurs proches
  3. 14 % épargnent par simple mesure de précaution.
  4. 11 % souhaitent faire fructifier un capital.
  5. 10 % utilisent l’assurance-vie pour un projet spécifique.
  6. 7 % veulent profiter de la fiscalité avantageuse de l’assurance-vie
  7. Le reste des épargnants voit l’assurance-vie comme un moyen de protéger leurs proches si le besoin devait se faire sentir.

Voici donc un aperçu des motivations des Français qui souscrivent un contrat d’assurance-vie.

Grâce à cette enquête, on se rend vite compte qu’il y a une multitude d’objectifs financiers et patrimoniaux qui se cachent derrière la souscription d’un contrat d’assurance-vie.

Ces personnes sont plus de 85 % à ne souscrire que sur un fond en euros. Bien sûr, le Français joue la carte de la sécurité, c’est louable, mais ce n’est pas mon choix (j’investis pour du très long terme). Quand on sait que les sommes d’argent sont immobilisées parfois pour plusieurs dizaines d’années, quel dommage de se priver de la dynamique des fonds actions. Lire la suite

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------