Préparer sa retraite à 40 ans

Préparer sa retraite à 40 ans, un véritable défi… Vous n’allez certainement pas me contredire.

Autant il y a 10 ou 15 ans, à 40 ou 45 ans, nombre de personnes avait fini de payer leur résidence principale et pouvait par l’immobilier locatif se préparer une retraite bien confortable et en douceur.

On achetait un bien et le locataire, avec le montant du loyer, payait la totalité des mensualités du crédit et des charges. Ainsi, au moment de partir à la retraite, l’appartement ou la maison était entièrement payé et les loyers venaient améliorer le quotidien.

Cette époque est révolue pour un nombre croissant de quadragénaires. Lire la suite

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Aider les internautes à trouver une banque selon leurs besoins

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Faire des économies : les outils pratiques et gratuits du net

Internet offre une multitude d’outils pratiques et gratuits pour nous permettre d’améliorer notre situation financière et pour nous aider à faire des économies.

Si faire des économies est l’un de vos objectifs, voici une liste des services que j’ai eu l’occasion d’utiliser sur internet. Ils sont parfois méconnus. Savez-vous qu’il est possible de comparer les courtiers en ligne, les assurances-vie ou encore les banques selon votre profil comme vous saviez déjà le faire avec vos assurances ?

En utilisant l’un des comparateurs que je cite ci-dessous, j’ai effectivement gagné plus de 36 % sur mon assurance habitation, une économie à laquelle je ne m’attendais certainement pas. Lire la suite

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le taux marginal d’imposition : le comprendre, le connaître et savoir le calculer

Il devient avec les dernières réformes fiscales de plus en plus important de bien connaître son taux marginal d’imposition à l’impôt sur le revenu.

Je dois avouer que la fiscalité semble parfois complexe, mais en l’occurrence, l’exercice n’est pas si compliqué. Il vous permettra de calculer rapidement votre impôt et surtout la rentabilité nette de tout vos investissements.

Aujourd’hui, vous avez besoin de connaître votre taux marginal d’imposition pour calculer votre impôt sur le revenu, mais aussi pour connaître l’imposition de vos investissements financiers et immobiliers et ainsi connaître leur rentabilité nette nette (ce qui tombe réellement dans votre poche).

Calculez votre taux marginal d’imposition :


Vous devez prendre votre revenu imposable (vous pouvez le trouver sur votre avis d’imposition) et le diviser par votre nombre de part. Ce résultat vous permettra de connaître votre tranche marginale d’imposition. Pour rappel, le barème et dit progressif et fonctionne par paliers.   De 0 à 6011 € : 0 % De 6011 € à 11 991 € : 5,5 % De 11 991  € à 26 631 € : 14 % De 26 631 € à 71 397 € : 30 % De 71 397 € à 151 200 € : 41 % au delà de 151 200 € : 45 % Lire la suite

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Budget : qu’est ce qu’un rachat de crédit ? A qui s’adresse-t-il ? Quels en sont les avantages et les inconvénients ?

Certaines personnes, se trouvant dans une situation délicate se posent des questions sur l’intérêt ou pas de devoir recourir au rachat de crédit. Je ne souhaite pas ici apporter de réponse, mais simplement donner des éléments pour que les personnes concernées puissent se poser les bonnes questions.

Qu’est-ce qu’un rachat de crédit ?

Avant toute chose, je vous invite à lire la définition donnée par Wikipédia sur le rachat de crédit : elle se veut compréhensible et neutre.

définition wiki rachat de crédit
Cliquez à deux reprises pour agrandir

Vous avez donc là, une bonne définition de ce qu’est « le rachat de crédit ».

A qui s’adresse-t-il ?

Le regroupement de crédit s’adresse bien souvent et même quasi-exclusivement à des personnes, qui se sont laissées piéger par les crédits revolving, à la consommation ou immobilier.

On ne réagit pas tous de la même manière à la pression de la société ni à celle du marketing de mieux en mieux structuré et persuasif. Si de mon côté et sûrement du vôtre, vous faites très attention à ne pas dépenser l’argent que vous n’avez pas, il y a des personnes qui n’ont absolument pas le même raisonnement et qui prennent comme un avantage le fait d’avoir recours au crédit. Elles n’ont même parfois aucune culture financière et ne comprennent pas toujours l’impact des taux d’intérêts exorbitants qui sont parfois appliqués. Lire la suite

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

10 conseils pour apprendre à placer son argent efficacement, sereinement et en toute indépendance

Cet article participe au carnaval d’articles “Que conseilleriez-vous à un débutant qui veut commencer à placer son argent ?” organisé par Marc du blog MieuxGererSonArgent.com. Retrouvez les réponses d’autres blogueurs en cliquant-ici.

Quand Marc m’a proposé de rédiger un article pour les investisseurs débutants, je me suis dit que cela aller être un défi intéressant de pouvoir rassembler mes connaissances pour qu’elles puissent servir au plus grand nombre.

C’est vrai que depuis plusieurs années maintenant, j’occupe mon temps à la recherche de bons et de merveilleux investissements. J’ai appris énormément, je me cultive sur le sujet et je développe mon patrimoine à une vitesse bien plus importante que prévu initialement.

Plus que des conseils, je vais vous donner les clés du cheminement intellectuel qui permet de passer d’observateur à acteur de ses finances. Vous allez vite comprendre qu’investir et placer son argent, n’est pas quelque chose de compliqué. Il faut cependant éviter certaines erreurs (croire que l’on peut gagner beaucoup et rapidement). 10-conseils-pour-placer-son-argent-default-29064-0

10 conseils pour enfin placer son argent en connaissance de cause et intelligemment :

  •  Placer son argent, dans quel but ? c’est idiot, mais peut-être que l’une des premières questions à se poser est de savoir si l’argent vous intéresse et de savoir pourquoi. Votre argent doit servir vos projets, la première étape est donc logiquement d’identifier vos projets (Un exemple : l’un des miens est de dépendre de moins en moins de mon seul salaire, être de plus en plus indépendant financièrement). Une fois vos projets parfaitement identifiés, il vous sera plus facile de comprendre pourquoi vous faites la démarche de placer votre argent et je l’espère, vouloir le faire fructifier intelligement.
  • Apprenez à vous connaître : c’est bon, vous avez fait le tour de vos projets, vous savez pourquoi vous souhaitez épargner et placer votre argent. Mais quelle est votre caractère, votre personnalité. En d’autres termes, êtes-vous prêt à prendre des risques sur le marché boursier ou encore en immobilier ? Préférez-vous au contraire les supports sécurisés de peur de perdre de l’argent ? Car c’est une évidence, quand on investit sur des supports risqués, il est toujours possible de perdre de l’argent (surtout sur le court terme, beaucoup moins sur le long terme).
  • Dans tous les cas “formez-vous” : c’est peut-être facile de dire cela, mais la clé de votre réussite se trouve dans ces deux mots “formez-vous“. Attention, je ne vous dis certainement pas d’aller suivre la première formation (souvent hors de prix) que vous allez trouver, bien au contraire, mais commencez par trouver des blogs ou des sites sur le sujet, lisez, comparez, analysez et confrontez vos idées sur ce qui y est dit.
  • La formation par la lecture : vous l’avez compris, cette étape rejoint la précédente, c’est certainement l’une des plus intéressante et importante, c’est probablement celle qui vous fera également découvrir le monde de l’argent et des investissements. C’est aussi une étape qui pourra vous faire gagner un temps incroyable et vous éviter de faire de grossières erreurs. La lecture de livres sur des sujets aussi variés que sont les finances personnelles, le développement personnel, l’immobilier ou encore la bourse…, sont des lectures que vous ne devrez pas négliger. Vous trouverez sur mon blog un grand nombre d’ouvrages particulièrement enrichissants. Les livres peuvent influencer nos choix et s’ils sont bien choisis, nous mettre sur la bonne voie. Pour beaucoup d’entre eux, ils nous aident évidemment à accroître notre culture financière, mais aussi à rester motivé. Quand on commence à épargner et à placer son argent, on est toujours enthousiaste, mais avec le temps (les résultats ne sont jamais assez rapide) le doute pointe le bout de son nez. La lecture d’un bon livre, d’un paragraphe ou d’un article sur un blog, peut redonner rapidement du courage et permet de se recentrer sur ses objectifs.
  • Le passage à l’acte : Il n’y a que dans l’action que l’on parvient à avancer. On ne peut pas rester observateur de sa vie. L’action, l’action et encore l’action, vous vous êtes formés pour savoir placer efficacement votre argent, maintenant, il faut se lancer. C’est toujours plus facile au début, normalement, on commence, sauf exceptions, avec des petites sommes, ça permet certaines erreurs (encore mieux vaut-il les éviter, c’est pour ça que vous vous formez et que vous ne suivez pas ou plus le premier conseil venu).
  • L’action et l’indépendance : Placer son argent en toute indépendance et en toute connaissance de cause est particulièrement intéressant. Vous savez enfin pourquoi vous investissez sur tel support (assurance-vie ou/et pea, immobilier (nu, meublé, saisonnier…)), vous  maîtrisez la fiscalité , l’intérêt d’en posséder. Vous savez pourquoi vous achetez tel action, tel opcvm, tel SICAV ou encore tel SCPI… . Être indépendant et être sûr de ses choix permet de passer beaucoup plus sereinement les mauvais moments (tempêtes boursières et crises immobilières notamment…).
  • La diversification : J’ai envie d’ajouter, oui mais pas trop quand même. Il faut une relative diversification qui sera toute personnelle. Beaucoup de personnes ont réussi grâce et uniquement grâce à l’immobilier, d’autres grâce à la bourse, mais beaucoup ont également perdu sur ces deux types d’investissements. Réussir en diversifiant, c’est ce qui me tente le plus. Il y a plusieurs raisons à cela, le sujet me passionne, je tiens un blog sur les finances personnelles, j’adore lire des livres sur l’immobilier, la bourse mais aussi sur le développement personnel et même sur la psychologie (qui a plus de rapport qu’on voudrait bien le penser avec le monde de l’investissement). Diversifier son Pea peut-être rassurant sans trop nuire au rendement. En immobilier, il est également possible de diversifier avec du meublé, l’achat de garages ou encore se lancer dans du saisonnier… Dans l’idée, j’ai envie de m’investir aussi bien en bourse que dans l’immobilier, je me diversifie donc, mais il y a un dénominateur commun à tous mes investissements : “le rendement“.
  • Placer son argent en cherchant du rendement : C’est ici un avis personnel, mais je trouve l’idée intéressante. Que ce soit en bourse ou dans l’immobilier, le fait d’aller chercher du rendement me convient beaucoup plus que de faire des plus-values rapides qui ne peuvent jamais venir (question de timing). Avant de trouver des actions ou des biens avec du rendement, il faut faire quelques recherches, on ne peut pas investir ainsi suite à un “tuyau” qui vise toujours le cours terme et une perte probable en capital (vous avez fait confiance sans pouvoir vérifier l’information). Une fois que l’on s’est décidé, on investit pour le long terme. C’est à mon sens le seul moyen d’envisager les placements financiers pour les particuliers. Il y a par ce biais de belles choses à faire.
  • Placer son argent sur le long terme : un débutant comme un expert devraient toujours avoir vocation à placer son argent sur du long terme (LT) (pour moi, le LT, c’est au minimum 15 ans). C’est vrai, cela ne fait pas rêver, mais on ne veut pas rêver, on veut de l’efficacité, gagner de l’argent et éviter d’en perdre.
  • Un dernier conseil : ayez confiance en vous et dans vos choix. Si vous vous êtes suffisamment intéressé à vos finances pour avoir de l’argent à placer, que vous avez pris le temps de la réflexion et que vous avez une stratégie sur le moyen, long terme, vous êtes probablement sur la bonne voie. Que vous ne preniez pas de risque, c’est un choix qui se respecte, mais combien de personnes laissent des années des sommes considérables sur des livrets qui ne rapportent à peine plus que l’inflation alors que sur le long terme, en ne faisant pas n’importe quoi, il y a moyen, j’en suis convaincu, de faire beaucoup mieux. Personnellement, j’ai pris le parti de me former en permanence pour pouvoir avoir la culture financière nécessaire et être relativement indépendant dans mes choix. Je peux me tromper, j’en ai le droit, mais de toute façon, le seul risque que je prends, c’est bien de placer de l’argent dans des actifs. Ayez confiance en vous, vous trouverez toujours des personnes qui iront à l’encontre de vos choix, parfois il est intéressant d’écouter leurs arguments et parfois il est préférable de passer son chemin.

Ces 10 conseils sont très théoriques. Je pense qu’ils vous permettront de savoir placer votre argent en connaissance de cause selon vos souhaits, vos projets et selon la stratégie que vous souhaitez mettre en place.

Pour placer son argent quand l’on débute sans trop de moyens, il n’y a pas 36 solutions. Ce que j’ai fait, j’ai ouvert un compte-titre, un Pea et également une assurance-vie. Le Pea et l’assurance-vie offrent, après 8 années, un cadre fiscal très avantageux. Lire la suite

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------