Pour votre projet de e-commerce : avez-vous pensé à la réalité augmentée ?

Parmi tous les piliers que l’on cite pour pouvoir envisager un avenir plus serein, et espérer s’enrichir, vous savez qu’il y a la bourse (c’est mon truc) , l’immobilier (ça l’est un peu moins), la formation (obligatoire) en augmentant ses compétences et également l’entrepreneuriat (c’est ce dernier sujet qui va nous intéresser aujourd’hui).

Nombreuses sont les personnes qui se sont engagées dans cette dernière voix pour gagner en liberté, en autonomie. Parmi eux, certaines ont pris le parti, voire le pari, de lancer un business en ligne. Lire la suite

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

L’immobilier et l’aménagement du bureau : une problématique pour l’entrepreneur

Une entreprise qui s’agrandit doit évoluer. Le bureau de demain se doit d’être économique (un loyer modéré avec un agencement adapté), fonctionnel et productif.

Vous vous êtes certainement aperçu que de nombreux immeubles de bureaux fleurissent en ville que ce soit dans Paris 16, ou dans d’autres quartiers de la capitale, ou encore dans les villes de province.

 

L’entrepreneur est bien souvent partagé entre la possibilité de faire des économies et d’avoir un minimum de contraintes, mais également et surtout de vouloir faire que les salariés soient en forme, en bonne santé et qu’ils viennent de bonne humeur et avec plaisir sur leur lieu de travail.

 

Aujourd’hui, les bureaux sont en pleine mutation :

 

L’organisation des entreprises change, le bureau d’aujourd’hui doit-être flexible et ergonomique et doit s’adapter pleinement à l’activité de l’entreprise.

C’est comme adapter des vêtements à la morphologie de chacun, un bureau doit pouvoir s’adapter et évoluer selon l’activité de la société et selon la morphologie de chaque salarié. Un vrai défi pour l’entrepreneur ou encore pour le directeur des Ressources Humaines. Cette volonté est relativement récente et est due, notamment, à des entreprises comme Google…

 

L’immobilier :

 

La crise de 2008 a fortement poussé les entreprises à repenser et à modifier leur rapport à l’immobilier de bureaux. Suite à 2008, il y a eu de nombreux déménagements et par conséquent la création de nouvelles installations.

La gestion immobilière pour les entreprises est devenue, encore plus, un vaste défi. Il y a la volonté de réduire la facture , les coûts, en recherchant toutes les économies possibles, que ce soit sur le loyer, sur les charges (notamment énergétiques avec un désir de s’orienter vers la haute qualité environnementale (HQE)).

La crise de 2008 a frappé le plus grand quartier d’affaires d’Europe, “La Défense” où il est possible de trouver de nombreuses annonces de bureaux comme ici :https://www.bnppre.fr/a-louer/bureau/hauts-de-seine-92/la-defense-92998/

Depuis, on assiste à une hausse des contrats courts, comme les locations et sous-locations au bail d’un an renouvelable. Les PME sont également de plus en plus en clin à partager des espaces de travail (les nouvelles générations connaissant l’économie du partage, acceptent plus facilement les contraintes liées à ce mode de fonctionnement).

Dans le même état d’esprit, l’entrepreneur peut avoir à rechercher des “bureaux virtuels”. Bureaux qui s’adressent à des entreprises qui ont besoin, bien souvent sur Paris, d’une adresse pour des opérations commerciales ponctuelles ou pour signer un contrat.

 

Le défi de l’entrepreneur est également de trouver un agencement approprié pour les salariés et pour l’activité de l’entreprise.

 

L’agencement des bureaux a énormément évolué ces dernières années Lire la suite

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Témoignage d’entrepreneur…

Je vous présente Hugo, jeune entrepreneur.

Hugo a créé son magasin sur Nantes. C’est un spécialiste de l’équipement motard et de l’accessoire moto (www.beepbike44.fr).

Il a aujourd’hui plusieurs employés. C’est une entreprise qui fonctionne.

J’avais très envie depuis plusieurs mois de vous faire partager son expérience au travers son témoignage.

Pourquoi avoir voulu créer ton entreprise ?

1 – grâce tout d’abord à un contexte particulier : un ancien employeur qui m’a fait du chantage, à savoir : soit je m’asseyais sur des années de travail sans compter l’investissement personnel et les heures passées (en dépit de résultats extraordinaires, cet employeur m’a menacé : soit je signais un nouveau contrat de travail réduisant de moitié mon salaire, incluant une clause de non-concurrence, ainsi qu’une délégation de pouvoirs, soit j’étais mis à la porte !

2 – en refusant ce chantage, je passais le cap d’une idée qui avait germé depuis déjà quelque temps : être mon propre patron ! Avant, j’étais gérant. Je tirais les ficelles de l’entreprise, mais pas toutes les ficelles ! l’idée de non seulement tirer toutes les ficelles, mais ensuite de partir de zéro pour créer quelque chose qui n’existe pas, c’est un défi qui me plaisait énormément.
Créer une stratégie d’entreprise, tirer les ficelles avec les comptes bancaires fluctuants et visibles… c’est une autre dimension ! On passe en quelque sorte d’un monde “irréel” (celui de gérant d’une succursale) dans lequel nos décisions ont des répercussions commerciales, mais sans aucune visibilité en amont, à un monde  bien réel dans lequel on s’aperçoit que la moindre dépense, la moindre économie (de fonctionnement, publicitaire, de force humaine etc. ) est impactée sur le bilan, donc sur les résultats éventuels…  ET donc ; directement sur les réinvestissements de la société ou encore notre salaire direct (dividendes par exemple).
Certains comparent cela à un “bébé”, ce n’est pas mon cas, mais si on sort du côté humain : certaines similitudes existent. On part d’absolument rien, et puis il y a une entité qui évolue. La similitude se poursuit notamment dans le côté responsabilité, l’enseignement de valeurs…
Je m’égare du sujet…

3 – être mon propre patron c’est aussi inclure la notion de “liberté”, récolter directement (ou pas) le fruit de son travail, et non plus à travers un bulletin de salaire.

4 – enfin, pour être honnête : c’est également pour ne plus être à la merci de dirigeants malhonnêtes…

Quels sont les côtés positifs de cette aventure ?

ils sont absolument nombreux quand l’ entreprise dégage un résultat positif.

– il y a tout d’abord la formidable aventure humaine me concernant : pas moins de 50 bénévoles ont participé de manière spontanée à la construction de ma petite entreprise. Cet incroyable élan de solidarité a permis de faire des économies énormes liées aux investissements de départ, et donc de faire partir la boîte avec une trésorerie permettant un lancement idéal ! (avoir une bonne trésorerie de départ ne permet pas seulement de gonfler son stock ou d’investir dans de la publicité ; cela permet de lutter contre le danger numéro un : le stress…  et donc de ne surtout pas le faire ressentir à son équipe, d’être détendu et souriant… ce qu’attendent les collaborateurs et les clients !

–  il y a bien évidemment la liberté de travail concernant les horaires (après quelques temps, bien évidemment, et selon l’expérience du créateur au départ, ainsi que les résultats de l’entreprise ensuite). Dans mon cas personnel, j’ai pu privilégier le temps passé avec ma fille, chose que je n’aurais absolument pas pu faire étant salarié.

– on retrouve bien évidemment le fait de ne plus avoir de patron.

– en résumé : je peux aujourd’hui privilégier ma qualité de vie, et ne plus la voir comme fonction d’un salaire qui m’est donné avec un espace-temps familial réduit (vacances, week-ends…).

Quels sont les défis que tu as eu à relever et quelles ont été tes difficultés ? Lire la suite

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Entreprendre en ouvrant une franchise… mais pas n’importe laquelle !

Il existe une multitude de façons d’investir, vous les connaissez, il y a la bourse et l’immobilier. Il en existe une troisième, c’est l’entrepreneuriat, (ici, avec l’ouverture d’une franchise) certainement d’ailleurs la manière la plus efficace de s’enrichir et de gagner en indépendance et en autonomie. C’est un bon moyen d’investir son argent dans un projet gratifiant.

 

Personnellement, plutôt que de me lancer dans la création d’une entreprise, j’ai préféré me concentrer sur mes investissements, certes beaucoup plus classiques mais qui me conviennent parfaitement. Ces derniers me prennent déjà énormément de temps.

Je garde malgré tout toujours un oeil sur l’actualité des sociétés ou des franchises qui peuvent marcher, on ne sait jamais.

 

Un secteur en forme : les franchises alimentaires : Lire la suite

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Monter son entreprise (une franchise) est plus sécurisant que de rester salarié ?

La recherche d’indépendance est ancrée au fond de nous. Nombreuses sont les personnes désireuses de monter leur propre business.

Quelle position “confortable” que d’être le maître de ses projets, de créer son emploi et de maîtriser l’environnement dans lequel nous souhaitons évoluer. Pouvoir gérer son emploi du temps est souvent une grande motivation mais ne vous leurrez pas, votre investissement sera total surtout les premières années.

 

Est ce le bon moment pour monter sa boite, entreprendre ?

 

Pour faire cet article je me suis aidé de l’interview de Maxime Aiach dans un Hors série du magazine l’express de Mars/Avril 2013. Maxime Aiach (Acadomia, Shiva) pense que monter son affaire est bien plus sécurisant que de rester salarié.

 

Il n’y a pas de mauvais ou de bons moments pour entreprendre !

 

Le message d’un entrepreneur est souvent le même, il faut une bonne idée, un projet, des contacts et une grosse motivation pour pouvoir se lancer dans l’entrepreneuriat, peu importe la période, le bon moment c’est quand on est prêt à faire le grand saut.

Maxime Aiach dit simplement “c’est vrai, le chômage grimpe, les ménages ont moins de pouvoir d’achat, ils limitent ou échelonnent leurs dépenses… Il faut donc ne pas se tromper de marché”

Dans cet interview, il déclare par exemple qu’il n’irait pas investir dans le prêt-à-porter, c’est un secteur qui décroît de 10 % par an.

Pour lui, il faut “rallier” un groupe capable d’aller chercher de la croissance.

C’est sûr, il prêche pour sa paroisse, mais comme dans les investissements financiers, mieux vaut chercher un secteur dont la croissance est pérenne et dont les perspectives sont positives pour pouvoir se lancer et enfin entreprendre.

Entreprendre

Monter son entreprise est plus sécurisant que de rester salarié ?

 

Un entrepreneur trouvera souvent plus sécurisant d’être dans sa position que dans celle d’un salarié.

Bien sûr, il faut un vrai projet avec des perspectives. Le risque est évidemment présent, mais il se gère.

Rejoindre une franchise semble être un compromis intéressant (80 000 € par exemple pour rejoindre un réseau de service à la personne, dont 20 000 € à 30 000 € d’apport personnel).

 

Quelles qualités faut-il pour entreprendre ?

 

Indéniablement, il faut savoir gérer son stress et être capable d’être enthousiaste en toutes circonstances.

Il faut avoir toutes les qualités d’un commerçant, savoir accueillir, respecter et être prévenant envers ses clients.

Toutes ces qualités permettront à l’entreprise de développer une activité pérenne et permettra sans nul doute à terme d’accroître son chiffre d’affaire.

 

Pour quelles raisons rallier un réseau, une franchise ?

 

Il y a de nombreuses raisons pour rallier un réseau. Cependant, il en existe aux qualités plus ou moins disparates, il ne faut pas hésiter à se renseigner et à aller sur le terrain pour pouvoir avoir un retour d’expérience et se faire un idée juste du franchiseur.

Ce que doit vous proposer un franchiseur, c’est tout d’abord une formation de qualité, une mutualisation des moyens (pour le système informatique, pour la facturation, le recouvrement…). Le franchisé doit toujours payer une redevance au franchiseur, c’est la règle, mais en contre partie, le franchiseur est là pour que votre commerce ou entreprise se développe plus rapidement et plus sainement avec de bons outils.

 

Des idées de secteurs pour investir en franchise :

 

  • Restauration rapide et à thème
  • Automobile
  • Consommation festive (vin, chocolat et fleurs)
  • Bâtiment, Habitat, nouvelles énergies
  • Immobilier
  • Enfance
  • Beauté / Esthétique
  • Services à la personne / aux entreprises
  • Prêt-à-porter
  • Lire la suite

    --------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

    --------------------------------------------------------------------------------------------------------

    S’enrichir avec une franchise ?

     

    Est-il possible de s’enrichir en devenant un entrepreneur indépendant et plus particulièrement en devenant franchisé ? Cette question est louable, mais la réponse n’est pas si évidente.

    S’enrichir en devenant franchisé, bien sûr que c’est possible, quand on en a les compétences et que l’on est motivé.

    L’enrichissement ne sera pas que pécuniaire, mais bel et bien intellectuel. La création d’une entreprise pour s’enrichir n’est pas une fin en soi, cela peut-être, sans certitude une conséquence. Ce qu’il faut avant tout rechercher, c’est un bien être, c’est pouvoir s’épanouir personnellement, être son propre patron.

     

    franchise

     

    Qu’est-ce qu’une franchise ?

     

    • Une Franchise : est un accord commercial et juridique entre deux entreprises ( le franchisé et le franchiseur)

    .

  • Le franchiseur est celui qui, contre une rémunération, permet à son franchisé de bénéficier d’un concept, d’une marque, d’un savoir-faire qui doit permettre au franchisé de développer de manière plus efficace et avec plus de crédibilité son entreprise et ainsi avoir en un minimum de temps un développement et un chiffre d’affaire important.
  • Lire la suite

    --------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

    --------------------------------------------------------------------------------------------------------