Construction de maison individuelle : comment faire des économies ?

Lorsque votre projet de construction de maison individuelle germe dans votre esprit, le budget d’achat est votre premier critère de choix. Vous pouvez d’une part réduire les coûts en passant par un projet d’auto-construction ou choisir une maison en kit, mais cela suppose d’être un bricoleur chevronné. Vous pouvez aussi faire appel à un constructeur de maison comme la majorité des Français tout en faisant des économies sur les coûts de construction. Explications.

Choisissez soigneusement votre terrain à bâtir

La nature du sol

Les constructeurs de maison conseillent souvent à leurs clients de provisionner une somme supplémentaire sur leur budget d’achat. En effet, lors de l’étude de sol préalable, la nature de votre terrain peut nécessiter des travaux supplémentaires pour un projet de maison viable et sécurisé.

Par exemple, un sol argileux peut nécessiter la mise en place de pieux sur plusieurs mètres de profondeur afin d’éviter que les mouvements de sols ne portent atteinte à l’intégrité des fondations et des murs. Un sol en pente doit de son côté être décaissé et nivelé pour accueillir les fondations. Lire la suite

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

La gestion locative : faire soit même ou déléguer à un professionnel ?

C’est bon, vous venez d’acquérir votre nouvel investissement locatif, que ce soit un garage, un immeuble, une maison ou encore un appartement.

Vous venez même de trouver une personne prête à louer votre bien.

Félicitations, vous entrez dans le monde des investisseurs.

Cependant, une question se pose, vous vous l’êtes certainement déjà posée avant de lancer votre projet. Comment vais-je gérer mon bien ? Dois-je le faire moi-même ou dois-je le confier à un professionnel ?

Voici un article qui a vocation à vous aiguiller pour faire votre choix en connaissance de cause.

Par souci de transparence, si vous arrivez sur le blog pour la première fois, je dois vous dire que je gère trois biens, ce sont des garages. Je les gère en direct pour améliorer mon rendement. Je dois avouer que gérer des garages est bien plus simple que de gérer d’autres types de biens. Lire la suite

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Bulle sur les SCPI ?

Ces dernières années, les SCPI ont été plus que plébiscitées par les épargnants. Les Français adorent ce placement. Comme toujours, l’immobilier, la pierre ou ici la pierre papier, sont réellement « le péché mignon » de nos compatriotes.

La collecte 2016 risque d’après l’institut de l’épargne immobilière et financière (IEIF) d’être d’un niveau record : environ 5,3 milliards d’euros. Alors bulle sur les Scpi ou pas ?

Les craintes d’une bulle sont-elles légitimes ? Quels sont les risques à investir aujourd’hui dans des SCPI ? 

Beaucoup d’investisseurs / épargnants ont des interrogations.

C’est vrai que les SCPI, c’est pratique, on laisse gérer l’immobilier par un professionnel et on touche d’une certaine manière, les loyers. On ne s’occupe de rien ou presque. De plus, on peut envisager de faire un crédit pour faire jouer l’effet de levier. Que du bonheur en somme… enfin sur le papier. Lire la suite

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Acheter de l’immobilier en Suisse

Le marché immobilier en Suisse… Un marché très cher avec une fiscalité plus avantageuse pour un locataire que pour un propriétaire !

Seuls environ 38 % des ménages sont propriétaires de leur logement. Pour un pays limitrophe comme la France, c’est plus de 58 %.

Qui peut investir en Suisse ? Comment financer un tel investissement ?

Investir dans l’immobilier si vous habitez en Suisse :

Il faut ici distinguer trois cas : les Suisses, les ressortissants de l’UE / AELE et les ressortissants des pays tiers.

Cas 1 et 2 : si les Suisses peuvent bien sûr acquérir un bien immobilier dans leur pays, les ressortissants de l’UE et de l’AELE domiciliés en Suisse ont exactement les mêmes droits. Ils n’ont pas besoin d’une autorisation particulière.

Cas 3 : vous êtes un ressortissant d’un pays tiers : là encore, il n’y a pas besoin d’une autorisation pour s’offrir sa résidence principale ou encore un terrain à bâtir. Lire la suite

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Définition et principe de la loi Malraux

L’investissement dans l’immobilier (investissement préféré des Français) est l’un des piliers de la constitution d’un patrimoine solide.

Parmi les différentes façons d’investir dans l’immobilier, il existe une manière, pour ceux qui veulent réduire leurs impôts, qui semble séduisante pour les investisseurs, c’est d’utiliser le principe de “la loi Malraux”.

Qu’est-ce que la loi Malraux ? Quel est son principe ?

Définir la loi Malraux :

Pour ce faire, je vais simplement reprendre la définition donnée par l’encyclopédie en ligne “Wikipédia” :

La loi n° 62-903 du 4 août 1962 complétant la législation sur la protection du patrimoine historique et esthétique de la France et tendant à faciliter la restauration immobilière, dite loi Malraux (du nom d’André Malraux, ministre de la Culture) est une loi française concernant la préservation et la mise en valeur du patrimoine de France. Lire la suite

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

SCPI : les bonnes questions à se poser !

La SCPI (société civile en placement immobilier), est en France, une structure d’investissement de placement collectif.

Autrement appelée la pierre papier, ces produits sont particulièrement recherchés par les épargnants investisseurs d’aujourd’hui.

Ces investisseurs font-ils les bons choix, c’est vrai qu’il y en a de bonnes et de moins bonnes. Alors comment trouver la meilleure SCPI ? Quelle est celle qui est en mesure de préserver des revenus élevés ? La part est-elle au bon prix ? Dans quoi la société sélectionnée investit-elle (Bureaux ? Commerces ?…) ? A combien s’élèvent les frais et les coûts de gestion ?

Enfin quelle sera celle qui pourra vous accompagner sur le long-terme tout en préservant votre épargne et en vous versant des revenus réguliers.

Le meilleur moyen pour avoir toutes ces informations, c’est de lire le rapport annuel de la SCPI que vous convoitez et probablement quelques très bons articles que vous pourrez trouver sur le web. Je glisse à la fin de ce post quelques sites à consulter sans modération.

Le prix de la part correspond-il à sa valeur ?

Pour cela, il faut dans, le rapport annuel, trouver la valeur de reconstitution. Il faut alors la diviser par le nombre de parts émises par la SCPI.

Quand il s’agit d’une nouvelle émission, sur le marché primaire, le prix de la part dépendra de la stratégie commerciale de la société. Elle peut-être à l’avantage du nouvel acquéreur si elle est décotée ou à l’avantage des détenteurs s’il y aune surcote. Lire la suite

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------