Stratégies de prospérité

Sur tous les sites de développement personnel ou encore sur les sites d’indépendance financière, on fera certainement référence à cet ouvrage.
Je l’ai lu deux fois avec beaucoup de plaisir, il donne une grande motivation et pour rien ne gâcher il se lit très rapidement.

“Stratégie de prospérité” de Jim Rohn est un livre qui donne à réfléchir sur son avenir.
Jim ROHN présente ici 7 stratégies pour s’enrichir et être heureux.

– Libérer le pouvoir des objectifs
– Etendre la sphère de ses connaissances
– Apprendre à changer
– S’occuper de ses finances
– Maîtriser le temps
– S’entourer de gagnants
– Apprendre l’art de bien vivre Lire la suite

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

5 astuces pour développer son patrimoine

5 astuces pour développer son patrimoine :

Comment développer son patrimoine ? Avez-vous les bons réflexes ? L’objectif de développer son patrimoine est de pouvoir s’assurer des revenus, une richesse de manière à ne plus se soucier du lendemain. L’idéal est pour moi d’atteindre un patrimoine qui me permettrait d’auto-financer mes projets. C’est à dire que les intérêts de mes placements financent mes voyages, une nouvelle voiture … . Lire la suite

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Constituez votre épargne de précaution

L’épargne de précaution : une priorité dans la construction d’un patrimoine.

 

Pourquoi se constituer une épargne de précaution ?

 

Pour faire face aux problèmes inhérents à la vie. Pour pallier à une perte d’emploi, pour changer un appareil électroménager, pour un problème de voiture… . En fait, pour plusieurs raisons qui vous sont propres.

L’épargne de précaution est votre « matelas de sécurité », et quand on a pour objectif l’indépendance financière, se sentir en sécurité est un bien-être psychologique essentiel.

Il n’est jamais trop tard pour commencer. Certains préconisent de commencer par cela avant d’investir. Pour ma part, j’aime bien avoir des résultats rapides. J’économise une partie pour cette épargne et une autre que j’investis en assurance-vie (fond en euros et sicav). Lire la suite

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Un budget qui vous enrichit sans vous priver.

 

Si vos revenus augmentent et que vous n’avez toujours pas une épargne en « forte » croissance, il est temps de vous constituer un budget gagnant.

 

Faire un budget est une étape fastidieuse, une fois mis en place, il vous permettra de payer vos factures en connaissance de cause et sans surprise. Il fera ressortir les dépenses inutiles, et celles que vous pouvez réduire sans contraintes particulières. (On pense souvent aux assurances, mais il en existe bien d’autres.)

Mon budget est fortement inspiré du livre de Jihn Rohn « Stratégie de prospérité », je l’ai lu plusieurs fois et à chaque fois il m’inspire et me motive.

Ma stratégie est la suivante :

Je prends 80 % de mes revenus pour mon budget.

Ces 80 % regroupent mes dépenses obligatoires (crédits maison, dépenses liées à la maison, alimentation, voitures, vêtements, assurances… et mes loisirs (environ 10 à 20 % de mes revenus).

Il est impensable de faire un budget pour se priver. Il permet simplement d’anticiper, de prévoir et de savoir ou part l’argent.

Un budget permet de réfléchir aux choix que l’on fait quand on sort sa carte bleue ou son porte monnaie. Cette petite réflexion est primordiale car elle permet de dégager les 20 % d’épargne mensuelle que l’on doit faire.

Cette épargne doit être automatisée, le principe pour que cela fonctionne est de se servir en premier.

Mon système est simple, je fais un prélèvement, en début de mois, de 20 % de mes revenus, sur mon assurance-vie.

La répartition est la suivante :

  • 10 % pour ma retraite sur un fond en euros. (Il est à mes yeux indispensable que cette argent soit sécurisée). Je veux être sûr d’en bénéficier à ma retraite.
  • 10 % pour investir sur des fonds très risqués avec un potentiel de gains élevés. Je suis jeune, c’est maintenant qu’il faut le faire. Je vise des placements sur 5, 10 et 20 ans. le rendement espéré est de 20 % par an en moyenne. Comptez sur moi pour vous tenir informé de l’évolution de ces placements.
  • Lire la suite

    --------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

    --------------------------------------------------------------------------------------------------------