Quand et comment clôturer son PEA ?

Vous vous posez peut-être cette question : quand et comment clôturer son PEA (Plan Epargne en Action) ? Devrait-on ajouter, pour optimiser au mieux la fiscalité.

Si l’on ouvre un PEA, c’est bien parce que la fiscalité de ce dernier est particulièrement intéressante.

J’ai récemment eu une question par un lecteur du blog, novice dans le domaine, qui ne comprenait pas pourquoi en achetant et vendant des actions au sein de mon Pea, je n’étais pas dans l’obligation de le clôturer.

Cette question est intéressante et elle pourra aider bon nombre de personnes qui souhaitent se lancer en bourse.

Juste une précision : l’avantage du Pea, c’est bien de pouvoir acheter et revendre des actions françaises et européennes, des trackers ou des OPCVM sans avoir à subir le fiscalité des dividendes et des plus-values. Les contraintes : c’est de le conserver au moins 5 ans pour bénéficier de ces avantages et 8 ans pour pouvoir en tirer des revenus ou en retirer des espèces sans avoir à le clôturer. Après 8 ans, il est tout à fait possible de continuer à faire vivre son PEA (c’est même conseillé), mais si on a effectué un retrait partiel, il n’y a plus la possibilité de faire de versement.

Petit rappel : aujourd’hui, il est possible de verser jusqu’à 150 000 € de liquidités (en 2013, c’était 132 000€). Sachez aussi que le Pea est cumulable avec le Pea / Pme, soit la possibilité de verser 225 000 € dans un cadre fiscal avantageux.

A moins d’avoir une rentrée d’argent importante ou encore un Pea pour lequel vous auriez bientôt fait le plein, vous n’avez aucun intérêt pour le moment à ouvrir un Pea/Pme.

 

Quel est le bon moment pour clôturer son PEA ?

 

L’idéal est de le garder aussi longtemps qu’il vous en est possible, vous l’avez compris, après 8 ans c’est aucun impôt (sauf les prélèvements sociaux) et la possibilité de faire des retraits partiels sans avoir à le clôturer.

Si vous souhaitez clôturer votre PEA avant 5 ans, sa fiscalité sera moins intéressante voire lourde.

Petites explications :

  1. Si vous clôturez votre PEA avant ses 2 ans, vous subirez une imposition des gains à 22,5 % + 15,5 % de cotisations sociales.
  2. Entre 2 et 5 ans, la clôture entraine une taxation à 19 % + 15,5 % de cotisations sociales, il faut savoir que les moins-values peuvent être imputées pendant dix ans sur les plus-values réalisées sur d’autres comptes-titres.
  3. Entre 5 et 8 ans, vous êtes exonérés d’impôt sur le revenu, il restera toutefois les prélèvements sociaux qui sont aujourd’hui de 15,5 %.

 

Vous souhaitez clôturer votre PEA, comment faire ?

 

Le moindre retrait avant les 8 ans de ce dernier entraînera de fait la clôture. Au delà de 8 ans, la clôture est une démarche active de votre part, il suffit de demander à retirer tous les fonds qui y sont déposés.

Pour clôturer votre PEA, il vous suffit de vous rendre directement chez votre banquier ou votre courtier ou de le faire tout simplement par un simple courrier reprenant les mentions suivantes : le numéro du compte et la date d’ouverture.

Sachez qu’une banque ou votre courtier peut vous facturer des frais, alors avant d’ouvrir votre PEA prenez soin de faire attention à ce que votre courtier peut vous facturer.

 

Une possibilité offerte par le PEA, à vous de voir si elle est intéressante !

 

Si vous êtes intéressés pour avoir une rente, cela est avantageux si vous avez plus de 60 ou 70 ans (et encore…), vous pouvez transformer votre PEA en PEA assurance, peut-être pas chez votre courtier, peut-être pas sans frais, mais c’est possible, et cela pourra intéresser certains d’entre vous. Je sais que sur le blog, j’ai des lecteurs de cet âge qui peuvent se poser cette question.

Mon avis sur la question est que le fait de transformer un capital en rente est rarement avantageux. Toutefois, il peut-être utile de se rapprocher de votre banquier, ou mieux de votre assureur pour vous expliquer les avantages et les inconvénients d’un tel choix.

Une autre astuce, c’est que le PEA assurance est assimilable à une assurance-vie si vous souhaitez nantir le produit dans le cadre d’un prêt in-fine.

 

En complément et pour aller plus loin, je vous invite à lire ces articles : 

 

 

J’ai choisi mon courtier en bourse en prenant soin d’avoir le minimum de frais. Je n’ai donc pas de frais de clôture.

 

Vous l’avez compris, le PEA est une enveloppe fiscale particulièrement intéressante et si vous en avez la possibilité et biensûr, pas l’utilité, il est vivement conseillé de laisser votre argent fructifier au sein de votre PEA.

Après 8 ans, c’est un outil patrimonial particulièrement efficace et intéressant.

Comme toujours, le marché boursier est un investissement sur le long terme, il est normal que les avantages fiscaux le soient aussi.

 

Cet article vous a plu, partagez-le...Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on Facebook
Facebook
Print this page
Print
Email this to someone
email

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

6 réponses sur “Quand et comment clôturer son PEA ?”

  1. Bonjour,

    Personnellement, je vois mon PEA comme un placement et non un investissement. La nuance ? Eh bien je n’utilise pas l’effet de levier du crédit pour m’enrichir et place donc mon propre argent. Deuxièmement, un investissement doit à mon sens rapporter rapidement du cash. Dans le cas d’un PEA, je ne cherche pas à générer de l’argent rapidement, il ne produira qu’à long terme. C’est donc un placement à long terme et 8 ans d’immobilisation de capital ce n’est finalement pas grand chose.

    Yves mesmentors.fr

  2. Bonjour Arnaud,
    Quand et comment cloturer son PEA…
    Et j’ajouterai même “pourquoi le clôturer? “, et comme tu le sais, dans mon cas c’est pour m’affranchir de son carcan, et disposer librement du flux des dividendes générés.
    Attention:il n’en reste pas moins selon moi un outil formidable, aux qualités indéniables,mais je considère que ses limitations m’handicapent dans la gestion du portefeuille du couple, c’est pourquoi nos 2 PEA sont en cours de fermeture… (je sais:je suis adepte des solutions radicales!)
    @Yves:
    Pour moi, le PEA n’est ni un placement, ni un investissement, juste une enveloppe…
    Par ailleurs,je considère qu’un placement implique d’avoir l’assurance de récupérer l’intégralité des sommes placées, à n’importe quel moment,ou éventuellement au terme d’une échéance prédéterminée, donc livrets, fonds euros,comptes à terme…
    Par contre un investissement représente une immobilisation de capital, avec une prise de risque sur celui-ci, dans l’espoir d’en tirer un avantage financier conséquent…
    On ne peut décemment “placer” de l’argent sur un support dont la volatilité,et/ou l’illiquidité,le risque de perte définitive du capital, ne permettent pas d’envisager de le récupérer à tous moments!

  3. le PEA est assimilable à une assurance vie… n’importe quoi
    Le PEA Assurance est plutot assimilable à un contrat de capitalisation qui présente des similitudes avec l’assurance vie .

  4. Bonjour,

    Autre élément important, après avoir effectué un retrait après 8 ans, il reste toujours possible de faire vivre son PEA en réinvestissant les
    dividendes encaissés sur le compte espèces et de faire des arbitrages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.