Des vacances pas chères ou comment partir sans se ruiner avec trois enfants

 

Ne rêvez-vous pas de partir en vacances cet été ? Le besoin de changer d’air se fait sentir. J’ai hâte de partir, je dois l’avouer.

Dans ma famille, les vacances sont indispensables, nous faisons attention à nos dépenses toute l’année, à épargner et à investir, mais pour vivre heureux, nous avons besoin de nous retrouver dans un autre environnement et de casser la routine.

Partir en vacances n’implique pas forcément de dépenser énormément d’argent. Pour le logement, il y a la famille, les amis, la possibilité de louer ou d’échanger sa maison. De nombreux Comités d’Entreprises proposent des hébergements à un prix défiant toute concurrence.

 

Des vacances pas cher ou comment partir sans se ruiner

 

Partir sans se ruiner, c’est possible bien sûr, il y a quelques recettes à connaître.

Cette année, nous partirons dans le sud-est (pour le soleil), dans un camping, en louant un mobilhome. Nous aimons cette formule, elle est sécurisante pour les enfants (le plus jeune des trois à 2 ans) et relativement abordable, nous sommes cinq, plus le chien.

De plus, un camping offre la possibilité d’aller à la piscine autant de fois qu’on le souhaite, de participer à des activités de plein air (pour les enfants), parfois d’assister à des spectacles… .

La toile de tente ne sera pas pour cette année, c’est pourtant réellement le moyen de faire des économies sur le logement.

Je vous l’accorde, le mobilhome, n’est pas ce qu’il y a de moins cher, alors comment je fais pour réduire la facture et obtenir 20 % de rabais.

 

Les chèques vacances pour économiser 20 %.

 

Depuis plusieurs années, j’utilise les chèques vacances. C’est un bel avantage qui est accordé à la plupart d’entre nous, il suffit simplement d’anticiper le budget vacances pour économiser de 10 à 25 %.

Je me suis rendu compte au fil du temps que je n’en prenais jamais assez, C’est vrai, quand l’on voit que l’on peut payer énormément d’activités, de restaurants, pourquoi ne pas s’autoriser une ristourne (dans ma situation c’est 20 %). C’est pourquoi, depuis cette année, je profite des chèques en plaçant le maximum autorisé tous les mois, c’est une épargne forcé importante, mais avec un rendement de 20 % sans risque, je ne connais pas mieux.

Avec cette méthode, je ne me pose jamais la question de savoir comment je vais pouvoir financer nos loisirs, nos vacances. Encore une fois, je m’enlève du stress par l’anticipation des besoins, des dépenses

 

Avez-vous pensé à négocier ?

 

Une deuxième petite astuce pour économiser, c’est bien sûr la négociation.

La marge de manœuvre est faible quand l’on part pendant les vacances scolaires, mais quand on a pas le choix, il faut faire avec.

Difficile d’avoir des arguments pour négocier.

Comme nous louons 15 jours notre mobilhome, je me suis dit qu’il était peut-être possible de négocier une petite ristourne.

La réponse, comme je m’y attendais, a était négative. Il m’a fallu rebondir et voir si les gérants pouvez faire un petit geste.

Et geste, il y a eu, nous avons obtenu un repas gratuit pour toute la famille au restaurant du camping. Un petit plaisir bien sympathique pendant notre séjour.

 

Des activités prévues peu onéreuses :

 

Nous partons dans une région magnifique près d’un village du nom de Banon dans les Alpes-de-Haute-Provence.

Le-village-de-Banon-en-provence

 

Il est possible de faire de nombreuses activités sans avoir à sortir en permanence son porte-monnaie ou à déplacer de l’argent de son Livret A  comme c’est souvent le cas.

 

– Pensez à l’office de tourisme qui propose des visites guidées, parfois gratuites (fromagerie, lavande etc…), le but du jeu étant d’acheter lors de la visite d’une fromagerie par exemple, un petit fromage.

– Quoi de mieux qu’une balade en famille avec pique-nique pour profiter de la nature et prendre le temps de vivre.

– Prendre son VTT (je pratique ce sport), pour sillonner les sentiers des montagnes de la région, que du bonheur.

– Le plaisir des vacances, c’est de parcourir les marchés des villes et villages voisins pour découvrir les produits régionaux.

– Faire des randonnées aquatiques gratuites. Dans cette région, nous avons la possibilité de faire une randonnée aquatique, les enfants adorent, les parents aussi, et cela est complètement gratuit, sensation et plaisir garanti.

– Sur place, ne pas hésiter à demander ce qu’il est possible de faire de manière pas très onéreuse. Des idées surprenantes et intéressantes peuvent vous être proposées. Par exemple, des balades suivis d’un repas pour un prix très raisonnable.

Cette liste est bien sûr à compléter.

 

Les vacances coûtent relativement chères, c’est souvent un budget important, pourtant, elles sont nécessaires.

Le budget que nous mettons dans nos vacances,  nos loisirs n’est absolument pas une contrainte. Nous avons anticipé toutes nos dépenses ou presque. Nous avons plaisir à régler notre facture.

Quoi de mieux que de se retrouver en famille, loin des contraintes quotidiennes pour partager des moments inoubliables

 

Et vous, comment voyez-vous vos vacances ? Quels sont vos trucs pour limiter les dépenses ?

 

 

Cet article vous a plu, partagez-le...Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on Facebook
Facebook
Print this page
Print
Email this to someone
email

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

2 réponses sur “Des vacances pas chères ou comment partir sans se ruiner avec trois enfants”

  1. Bonjour

    J’aime bien ta démarche. Pour les congés, il faut toujours négocier et ne pas hésiter à aller au dernier moment sur les prix cassés de centrales au denrier moment.

    Moi je vise Djerba fin septembre car moins cher en fin de saison et résa au dernier moment pour essayer d’avoir au moins 40%

    Ludovic

  2. Bonjour,

    Je réserve mes vacances à la dernière minute et n’ayant pas d’enfant, je peux partir hors vacance scolaire.
    Quand on réserve pour deux semaines, on peut avoir une petite ristourne.
    Sinon quand j’ai vraiment un budget serré, je pars plutôt à l’étranger dans des pays ayant le niveau de vie plus bas que la France. Je réserve aussi à la dernière minute par exemple sur le site lastminute.com
    Sinon l’échange de maison est une manière de pouvoir partir en vacance à moindre frais.
    Ca m’arrive aussi de partir en camping juste avec une tente.

    Delphine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.