Que faire de vos investissements cet été ?

 

Nous avons tous en mémoire l’été 2011. La dette souveraine des pays européens faisait parler d’elle, et dans le même temps, la bourse ainsi que la quasi totalité des places mondiales s’effondraient.

 

Ce fut une période douloureuse pour les investisseurs sachant que depuis le début des années 2000 (bulle internet), il devient difficile de comprendre le Marché.

Sauf peut-être, pour les personnes ayant une vision claire et objective de la situation économique, un bon timing est également quelques liquidités.

 

L’été 2012 est différent de celui de 2011, pourquoi ?

 

Je vois 4 raisons à cela :

 

  1. Les cours de bourse ont intégré énormément de mauvaises nouvelles.
  2. La valorisation des entreprises est faible et sans rapport avec leur réelle valeur.
  3. La situation économique bien que difficile est abordée un peu plus froidement.
  4. Une prise de conscience au niveau européen voit le jour, et des mesures commencent à être mises en place.

 

 L’Europe avance, je ne fais pas parti des gens qui pensent que le système va s’ écrouler.

Je vois comme une opportunité d’investissement la situation que nous connaissons.

 

Comment je vais gérer mon modeste PEA cet été ?

 

Je vous invite à lire mon article : Mon PEA : Rendement et Bilan du 1er semestre 2012

 

  • C’est simple, je conserve mes actions pendant l’été (je ne crois absolument pas à une chute du marché dans les deux mois à venir).
  • J’ai quelques liquidités sur mon compte espèce, je suis dans l’attente pour pouvoir me placer au mieux, toujours sur des valeurs de rendement.

 

Comment je vais gérer mon assurance-vie pendant cette période ?

 

  • Comme pour le PEA je vais laisser vivre mes fonds actions
  • J’ai arbitré, lors de la récente correction du marché, de mon fond en euro vers des fonds des pays émergents. Je garde donc quelques liquidités pour pouvoir éventuellement investir lors d’une prochaine baisse.

 

Et l’immobilier dans tout cela ?

 

  • Les taux sont attractifs et le marché est plus ou moins paralysé.
  • Je vois bien que les propriétaires ont des difficultés à vendre. (Analyse faite sur le terrain lors de visites).
  • C’est autant d’occasions pour commencer à se placer sur ce secteur. Je suis donc très attentif à l’évolution des prix et de la conjoncture, dans l’espoir de pouvoir me placer sur un bien au rendement suffisamment intéressant.

 

 

Vous commencer à connaître ma stratégie d’investissement, je me place sur un enrichissement sur le long terme et mes actions vont dans ce sens.

Mon Pea commence à m’apporter quelques revenus passifs avec les dividendes, mon assurance-vie est très orientée sur les pays émergents dans lesquels je crois beaucoup. La croissance et la relance de l’économie viendra de ces pays, dont le marché intérieur est très prometteur, Le Brésil, avec la coupe du monde et les JO, permet également d’envisager de belles années.

Acheter et revendre en permanence n’est absolument pas mon optique. Je ne remets pas en cause mes choix à la moindre variation du marché, “le sang froid” est l’arme de l’investisseur.

Pour savoir gagner de l’argent, il faut aussi savoir en perdre.

Je n’ai pas le temps de surveiller les cours au jour le jour.

Je vise des sociétés, des fonds, qui sur le moyen, long terme ont des perspectives de croissance solide.

La spéculation et l’argent rapide ne font pas parties de mon registre.

Je n’ai par conséquent pas de stress quand le marché baisse, c’est pour moi synonyme de possibilités d’investissements.

 

 

Comment envisagez vous vos investissements cet été ? Avez vous tout soldé pour revenir à la rentrée ? Dans quel secteur avez-vous vos préférences ?

 

Cet article vous a plu, partagez-le...Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on Facebook
Facebook
Print this page
Print
Email this to someone
email

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

16 réponses sur “Que faire de vos investissements cet été ?”

  1. Bonjour,

    Il y a des saisons en Bourse et la saison d’été est souvent baissière, on verra bien cette année….
    Certains investisseurs vendent tout en avril et rachètent en octobre.
    La Bourse est pour moi l’instrument d’investissement le plus prometteur car l’indice CAC40 est à un niveau très bas à 3200pts.
    A contrario, les indices américains montent toujours et il y a une décorrélation avec les marchés européens surement à cause de la crise des Etats et d’une croissance faible.

    Les prix de l’immobilier sont encore haut et je me demande s’ils vont baisser un jour !!!
    Il doit y avoir quelques bonnes affaires mais il faudrait être en surveillance tous les jours et ce n’est pas mon cas.

    Alexandre

    1. Effectivement, il y a des saisons en bourse. Cependant je ne prends pas pour argent comptant ce que l’on a tendance à annoncer. Je ne crois pas à une baisse marquée cet été. Je garde un peu de liquidité pour me placer au cas où.

      L’immobilier nécessite une surveillance régulière. Je m’y mets, on verra bien.

  2. moi

    l’été sera chaud l’été sera chaud, la bourse prend l’eau la bourse prend, l’été sera l’été sera chaud, le navire CAC va prendre l’eau

    comme dans le titanique c’est toujours les riches qui embarque dans la chaloupe laissant les pauvre couler avec le paquebot

    pour revenir au sérieux, l’été va être sanglant, il fera pas bon a être investi

    1. Sam Ventura

      Peux tu appuyer ton analyse que je respecte ?
      Je ne vois pas les choses de la même manière. Je trouve que les mauvaises nouvelles sont dans les cours. Je ne vois pas non plus de rebond, mais une bonne période pour miser et investir sur les dividendes. J’ai une vision moyen long terme.

  3. Bonsoir,

    Les problèmes de la zone euro sont connus depuis un bon bout de temps car ils sont dans les cours donc pas de surprises. L’été 2012 ne ressemblera pas à celle de 2011.
    Ce qui pourrait, c’est la situation économique des USA et de la Chine. En effet, les deux premières puissances mondiales donnent des signes de faiblesse.
    Pour ma part, en mettant les points sur les i, je trouve anormal que les indices USA sont à des niveaux élevés. De plus, leurs statistiques économiques sont difficiles à interpréter.

  4. Arnaud sa c’est se qu’on veux vous faire croire, la bourse est sous évalué, les actions son bon marché, c’est un classique avant une grande purge

    les marchés sont passé en mode distributions, c’est a dire qu’il profite du rebond pour sortir des marché, en insistant les autres a l’achats, par contre quand il y aura des aires de fin du monde, d’apocalypse, de pessimisme, la fondra acheter

    de toutes façon qui y a t’il a espérer, les bon résulta n’ont plus défait sur les entreprise, par contre les mauvais résulta c’est un massacre, de plus les valeurs défensives sont très recherché c’est typique des fin de cycles haussier

    la reprise sa sera pour 2013 d’ici la soi on joue la baisse, soi ont attend la fin du déluge

  5. @ Sovanna

    Je rejoins plus ton analyse.
    Si une déconvenue devais venir, elle ne devrait pas être européenne.

    @ Sam

    La purge est déjà passée à mon sens.
    Je discute autour de moi et tout le monde se retire des marchés financiers. C’est un peu pour cette raison que je me place dessus.
    Il faut savoir acheter quand tout le monde vend et savoir vendre quand tout le monde achète.

    Merci de nous partager ton analyse, elle me force tout de même à réfléchir un peu plus.

    @ Yoshi

    Encore une fois tu as raison, la bourse c’est du long terme. Nos choix doivent être mûrement réfléchis.

    @ Mathieu

    Je défends ce point de vue également pour les bonnes sociétés françaises. Je n’ai toujours pas alimenté mon compte titre en action canadiennes ou américaines, plus tard probablement.

  6. Salut Arnaud,

    Je pense de mon coté que la crise espagnole (et à moindre mesure italienne) va entraîner une chute des cours de bourse cet été.

    L’Espagne est dans une situation intenable.

    Je vais donc accentuer mes investissements sur l’indice cac 40.

    Concernant l’évolution des prix de l’immobilier, honnêtement je ne sais plus qui croire…

    Le marché aurait dû s’effondrer depuis belle lurette selon certains économistes et pourtant …

    Mais dans ma stratégie d’achat-revente, l’évolution du marché importe peu.

  7. Salut,

    Intervention sympa sur france-info ce matin qui m’a amené ici.

    Au final +10% sur le CAC cet été. La rentrée débute mal par contre et vu la pente ça risque de perdre quelques centaines de points. Peut-être une bonne occasion d’acheter d’ici 1-2 mois.

    Je dis ça au doigt mouillé bien entendu je n’ai pas une meilleure boule de cristal que les autres. 3500 me parait juste un peu élevé au vu du contexte.

    *regrette amèrement de ne pas avoir investi en mars 2009 quand en écoutant toujours la même radio, j’entendais le CAC à 2500 qui est par contre un niveau ridiculement bas*

    1. @ Akza

      Merci, une interview sur une radio nationale, c’est une première pour moi.
      L’expérience était très sympathique.
      Pour la bourse, il ne faut pas nourrir de regrets, on n’achète jamais au plus bas.
      Il faut juste établir une stratégie et tenter de s’y tenir.
      J’attends une petite correction pour réinvestir un peu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.