La gestion locative : faire soit même ou déléguer à un professionnel ?

C’est bon, vous venez d’acquérir votre nouvel investissement locatif, que ce soit un garage, un immeuble, une maison ou encore un appartement.

Vous venez même de trouver une personne prête à louer votre bien.

Félicitations, vous entrez dans le monde des investisseurs.

Cependant, une question se pose, vous vous l’êtes certainement déjà posée avant de lancer votre projet. Comment vais-je gérer mon bien ? Dois-je le faire moi-même ou dois-je le confier à un professionnel ?

 

Voici un article qui a vocation à vous aiguiller pour faire votre choix en connaissance de cause.

Par souci de transparence, si vous arrivez sur le blog pour la première fois, je dois vous dire que je gère trois biens, ce sont des garages. Je les gère en direct pour améliorer mon rendement. Je dois avouer que gérer des garages est bien plus simple que de gérer d’autres types de biens.

 

Définition :

 

« La gestion locative désigne tout ce qui est mis en oeuvre une fois que le locataire est dans les lieux. Il s’agit de gérer, au quotidien, tout ce qui est nécessaire au bon déroulement de la location : perception des loyers, délivrance des quittances, réparations, régularisation des charges… »

 

Comme dit précédemment, le bailleur a le choix. Soit il assume lui-même la gestion locative du bien, soit il la confie à une agence, à un professionnel.

 

Quels sont les actes pour assumer et assurer une bonne gestion locative ?

 

La gestion locative consiste à :

 

  1. faire l’état des lieux lors de l’entrée et percevoir le dépôt de garantie.
  2. percevoir les loyers et les charges et à surtout surveiller que ces derniers sont bien payés en temps et en heure par le locataire.
  3. s’occuper de la révision annuelle des loyers.
  4. s’assurer de la régularisation des charges.
  5. s’occuper des différents problèmes (réparations, sinistres pas toujours couverts par l’assurance du locataire).
  6. s’assurer que le locataire est bien assuré.
  7. relancer le locataire pour les impayés et leur recouvrement.
  8. lancer des procédures en cas d’impayé.
  9. s’assurer que toutes les formalités soient faites dans les règles lors de la fin du contrat de location, que cette fin soit donnée par le locataire ou par le bailleur (préavis, état des lieux, restitution de la caution dans le délai imparti).

 

Pour vous aider à gérer votre bien, il existe de nombreux ouvrages sur le sujet. La difficulté pour le bailleur non-professionnel, est que la législation change régulièrement et qu’il faut en permanence se tenir à jour.

Si vous souhaitez, vu l’ampleur de la tâche, quitte à perdre de la rentabilité, confier votre bien à une agence, il vous faudra être en confiance et vous assurer du professionnalisme de votre interlocuteur.

Si vous confiez votre bien à un professionnel, ce dernier vous fera remplir un mandat de gestion locative. La gestion sera bien sûre assurée en contre partie d’une rémunération (il faut compter entre 5 et 10 % du loyer)

 

Important :

 

De nombreux propriétaires s’occupent de rechercher eux même leur locataire. C’est à la fois plus intéressant pour ce dernier et pour le bailleur qui économise les frais que l’agence pourrait demander. Cela a l’avantage de vous permettre de choisir vous-même votre candidat.

Rien ne vous empêche ensuite de confier la gestion locative à une agence via un mandat de gestion. Comme ça, vous n’avez pas à vous rendre aux assemblées, ni à gérer les charges…

Pour aller plus loin : https://www.service-public.fr.

 

Alors, pour vous, c’est gestion en direct, ou gestion locative sous mandat ?

 

 

Cet article vous a plu, partagez-le...Tweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookPrint this pageEmail this to someone

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

10 thoughts on “La gestion locative : faire soit même ou déléguer à un professionnel ?”

  1. Bonjour, ici gestion en direct.
    Sur un bien que j’ai repris en agence, l’économie de 15% n’est pas négligeable.
    Surtout cumulé avec la baisse du coût des travaux, et une relation plus fluide avec les locataires.

    Et je parle pas des problèmes liés à l’agence (mauvaise déclaration fiscale, état des lieux baclé, …)

  2. Merci pour ces explications. Gérer soi-même son investissement locatif c’est plus d’économie, mais vue l’ampleur des tâches, je pense que le déléguer à un professionnel serait plus approprié, mais que ce soit un vrai « professionnel ».

  3. Si je m’étais lancée dans le locatif, je suis presque sûre que j’aurais opté pour la gestion en direct. J’aime avoir le contrôle et savoir ce qui se passe ou pas. Je suis plus tranquille ainsi.

  4. Bonjour,

    Je débute dans l’investissement locatif. J’ai une place de parking à Paris et deux studettes en région parisienne.

    Personnellement je gère en direct car entant que débutant j’ai peu à gérer, mon rendement est meilleur et surtout j’apprends énormément.

    Certains « mentors » disent que c’est mieux de déléguer dès le début. Personnellement je n’aime pas ce type de conseil. Comment déléguer si l’on ne sait pas de quoi on parle ? Certains agents peu scrupuleux verront vite l’amateurisme de leurs clients et leur en feront payer les frais dans les mois et les années à venir (idem pour les locataires peu scrupuleux).

    Il fut bien avoir en tête que l’investissement immobilier est un métier et qu’il faut a terme se professionnaliser (même si l’on reste un particulier).

    Yves mesmentors.fr
    Yves Le Morellec Articles récents..Crédit étudiant : réduire les charges et renforcer la trésorerieMy Profile

  5. Bonjour Arnaud,

    Je viens de découvrir ton blog et je le trouve vraiment intéressant, traitant de plusieurs sujet en quête d’une liberté financière.
    Je possède actuellement 6 biens meublé mis en location et un 7ème en cours d’acquisition.
    Je gère actuellement toute mes locations par soucis tout d’abord financier (pourcentage élevé), lors de l’état des lieux c’est parfois mal fait surtout en sortie, et surtout je peux choisir mon locataire.
    Les turn-overs sont régulier en meublé ( en moyenne de 1 à 2 ans ) mais en terme de gestion il n’y a pas non plus énorme (hors soucis ou panne où je me déplace). Ayant des appartements à 1h et 30 minutes de route je pense encore bien m’en sortir.
    Arrivé peut-être à 10 biens je confierais une partie en gestion, encore que …
    Je possède également un blog sur l’immobilier dans le domaine du meublé LMNP, si tu souhaite y jeter un oeil 🙂
    http://www.immobilibre.fr

    Au plaisir

    Thomas

    1. @ Thomas

      Bravo pour tes investissements dans l’immobilier.
      Ce doit être un gros travail, il faut pas mal de disponibilité.
      Le jeu peut en valoir la chandelle.

      Perso, j’ai choisi la bourse avec une stratégie long-terme, c’est chronophage au début, le temps de se former, mais après, c’est beaucoup plus passif. Je continue à regarder les garages, c’est assez passif également, même s’il faut relancer à l’occasion ses locataires.

      A bientôt,
      Arnaud

      1. Bonjour Arnaud,

        Merci 🙂 Effectivement il faut des disponibilités, j’essaie de m’arranger au boulot ou sinon c’est de suite après je m’occupe de mes investissements en cas de problèmes seulement. Mais sinon il y a juste à regarder si l’argent tombe tous les mois et relancer si nécessaire.

        Je m’intéresse également à la bourse en investissant sur des actions à fort dividendes ou plus récemment des ETF.
        Je me forme maintenant sur le swing trading, quel méthodes utilises tu ?

        Par contre devenir rentier grâce à la bourse est je pense, plus compliqué que l’immobilier, ce qui est pour moi le premier objectif !

        A bientôt

        Thomas d’Immobilibre
        http://www.immobilibre.fr

  6. Il est vrais que cela facilite vraiment la vie, surtout lorsque l’on commence à avoir quelques bien, il deviens vraiment difficile de tout gérer soit même. Les 5-10 % sont souvent rentabilisé ne serait ce que par le temps gagné sur les documents et les petites interventions..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge