L’art de la simplicité : simplifier sa vie c’est l’enrichir.

 

 

J’ai acheté ce livre à la hâte avant de prendre un avion pour Londres. J’avais entendu parler de Dominique Loreau sur le blog “DeviendraGrand” alors pourquoi pas lire un de ses livres.

 

L’idée de vivre plus simplement me tente de plus en plus, de faire les bons choix, d’acheter moins mais mieux… .

Ce titre « L’art de la simplicité » était donc adapté à ma recherche.

Pour écrire cet article je me suis amusé à aller sur Amazon, pour lire les commentaires. Je dois avouer que je n’ai pas été déçu, il y a de tout, ceux qui ont adoré et ceux qui ont détesté, affaire de sensibilité certainement.

 

 
Je me trouve plutôt dans la première catégorie, sinon il n’y aurait pas eu d’article. (Je publie que ce qui m’a plu ou apporté quelque chose).

 

Dominique Loreau, est installée au Japon depuis plus d’une vingtaine d’année, elle s’est imprégnée du mode de vie de son pays d’adoption. L’art de la simplicité est donc un livre inspiré de la culture japonaise.

 

«  Simplifier sa vie, c’est l’enrichir, contrairement à ce que prône notre société de consommation. Découvrez un mode de vie zen, directement issu de l’art de vivre japonais, reposant sur le principe du « moins pour plus », appliqué à tous les domaines.

 

Essayez : épurez votre intérieur, videz vos armoires, abandonnez vos achats compulsifs, apprenez à manger plus frugal, prenez soin de votre corps et donc de votre esprit… L’élégance, le bien être et le mieux-vivre à l’usage des femmes occidentales, telles sont les promesses de cet ouvrage inspiré des philosophies orientales.

L’art de la simplicité appréhende toutes les approches pour se sentir en harmonie avec soi-même et, par conséquent, avec les autres : vivre zen, voici la clé de l’équilibre et du bonheur. »

 

 

Ce qui est très surprenant dans ce livre, c’est qu’il s’adresse aux femmes. J’ai trouvé ça osé, et ça m’a amusé. J’ai donc poursuivi ma lecture pour y découvrir des conseils dans un tas de domaines, la tenue vestimentaire, la beauté, la nourriture… . Il est vrai que des passages m’ont paru assez long. Je ne me sentais pas toujours très concerné.

 

Par contre les thèmes abordés comme vider son intérieur, posséder moins, mettre en avant les excès du matérialisme, de l’alimentation, mettre en avant l’idée d’accepter de changer, de lire, d’écrire d’être discipliné m’ont particulièrement intéressé.

 

 

Les plus de ce livre :

 

  • Dominique Loreau nous propose une vie plus simple, plus équilibrée et moins superficielle. Elle ne dit pas non plus que c’est une vie plus économique, au contraire, pour acquérir de belles choses, il faut savoir patienter et économiser.Le minimalisme est ici un art de vivre. Je pense en effet que posséder moins mais mieux peut-être une approche intéressante de la vie.

 

Les moins de ce livre :

 

  • Ce livre s’adresse aux femmes et uniquement aux femmes, c’est dommage. Un homme peut bien sûr le lire mais s’ennuiera à certains moments.
  • L’écriture : les idées se succèdent mais ne s’enchaînent pas toujours bien.

 

 

En conclusion :

 

Lisez ce livre et faîtes vous votre propre opinion, rien que pour deux ou trois chapitres je trouve que ça en vaut la peine. Pour certains d’entre vous il se peut que ce soit une révélation. En lisant ce livre vous pouvez découvrir l’origine d’un certain mal être, et pourquoi pas y remédier si vous acceptez le changement.

Retenez qu’il en faut moins pour vivre mieux.

 

 

Vous pouvez le commander sur Amazon via ce lien affilié (merci) :

 

 

N’hésitez pas à donner votre avis sur ce livre, je suis curieux de connaître le ressenti des lecteurs du blog.

 

 

Cet article vous a plu, partagez-le...Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on Facebook
Facebook
Print this page
Print
Email this to someone
email

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

13 réponses sur “L’art de la simplicité : simplifier sa vie c’est l’enrichir.”

    1. @ Pierre-Antoine

      Si tu dois lire un livre c’est “Se réaliser“, il est vraiment bien écrit et très bien documenté.

      N’hésite à me conseiller des lectures. On gagne un temps fou en étant bien conseillé.

    1. @ Komment devenir riche

      Le livre est intéressant, vraiment. Appliquer quelques-uns de ses conseils peuvent améliorer notre quotidien, notre cadre de vie.

  1. c’est un livre que j’ai lu il y a environ 3 ans et que j’avais gardé car je pensais qu’il pouvait être relu. A la lecture de votre article je l’ai de nouveau parcouru. Je confirme l’interet de ce livre.

    1. @ beadu

      Merci de ton retour, ce livre mérite en effet d’être lu et relu.
      J’attends je l’espère des commentaires de personnes qui on eu la chance de le lire, et de savoir ce que cela a pu apporter à leur vie.
      Ce type de lecture est fait pour nous faire réfléchir et changer.

  2. Bonjour, . Je suis moi même une fervente adepte que la simplicité et je sais à quel point la simplicité peut être compliquée.
    Par contre, j ai note d expérience que certaines bonnes habitudes ou astuces pouvait favoriser une simplicité de vie. Je résume cela dans un article “7 astuces pour mener une vie plus simple”

  3. Bonjour Arnaud,
    L’idée est séduisante mais pas facile à réaliser ! 🙂
    C’est vrai que quand j’arrive à me débarrasser de quelques cartons de vieilleries, j’ai la sensation d’être plus léger et plus tranquille !
    Tiens ! Ça pourrait être un sujet d’article !
    Merci pour ça !
    Prends soin de toi
    Luc Mister-no-stress
    Luc mister-no-stress Articles récents..Comment ne pas stresser ?My Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.