L’immobilier et l’aménagement du bureau : une problématique pour l’entrepreneur

Une entreprise qui s’agrandit doit évoluer. Le bureau de demain se doit d’être économique (un loyer modéré avec un agencement adapté), fonctionnel et productif.

Vous vous êtes certainement aperçu que de nombreux immeubles de bureaux fleurissent en ville que ce soit dans Paris 16, ou dans d’autres quartiers de la capitale, ou encore dans les villes de province.

 

L’entrepreneur est bien souvent partagé entre la possibilité de faire des économies et d’avoir un minimum de contraintes, mais également et surtout de vouloir faire que les salariés soient en forme, en bonne santé et qu’ils viennent de bonne humeur et avec plaisir sur leur lieu de travail.

 

Aujourd’hui, les bureaux sont en pleine mutation :

 

L’organisation des entreprises change, le bureau d’aujourd’hui doit-être flexible et ergonomique et doit s’adapter pleinement à l’activité de l’entreprise.

C’est comme adapter des vêtements à la morphologie de chacun, un bureau doit pouvoir s’adapter et évoluer selon l’activité de la société et selon la morphologie de chaque salarié. Un vrai défi pour l’entrepreneur ou encore pour le directeur des Ressources Humaines. Cette volonté est relativement récente et est due, notamment, à des entreprises comme Google…

 

L’immobilier :

 

La crise de 2008 a fortement poussé les entreprises à repenser et à modifier leur rapport à l’immobilier de bureaux. Suite à 2008, il y a eu de nombreux déménagements et par conséquent la création de nouvelles installations.

La gestion immobilière pour les entreprises est devenue, encore plus, un vaste défi. Il y a la volonté de réduire la facture , les coûts, en recherchant toutes les économies possibles, que ce soit sur le loyer, sur les charges (notamment énergétiques avec un désir de s’orienter vers la haute qualité environnementale (HQE)).

La crise de 2008 a frappé le plus grand quartier d’affaires d’Europe, “La Défense” où il est possible de trouver de nombreuses annonces de bureaux comme ici :https://www.bnppre.fr/a-louer/bureau/hauts-de-seine-92/la-defense-92998/

Depuis, on assiste à une hausse des contrats courts, comme les locations et sous-locations au bail d’un an renouvelable. Les PME sont également de plus en plus en clin à partager des espaces de travail (les nouvelles générations connaissant l’économie du partage, acceptent plus facilement les contraintes liées à ce mode de fonctionnement).

Dans le même état d’esprit, l’entrepreneur peut avoir à rechercher des “bureaux virtuels”. Bureaux qui s’adressent à des entreprises qui ont besoin, bien souvent sur Paris, d’une adresse pour des opérations commerciales ponctuelles ou pour signer un contrat.

 

Le défi de l’entrepreneur est également de trouver un agencement approprié pour les salariés et pour l’activité de l’entreprise.

 

L’agencement des bureaux a énormément évolué ces dernières années pour ne pas dire, c’est complètement transformé. La surface moyenne pour un salarié est passée de 9 à 5 m2. Il s’agit pour l’entrepreneur d’optimiser les coûts. “L’open space” reste l’organisation la plus rentable, mais peut-être pas la plus confortable, même s’il existe de nombreuses possibilités pour réduire les impacts négatifs (plaques acoustiques, création de “big bang”, c’est un cube de 3 m2 qui permet de s’isoler au sein d’un open space pour permettre à deux personnes de se réunir). Dans tous les cas, il est déconseillé d’être plus de 8 dans un espace ouvert.

Les plaques amovibles permettent-elles aussi d’aménager et de moduler l’espace. L’avantage souvent mis en avant et de pouvoir créer rapidement une salle de réunion sans avoir une salle inoccupée pendant plusieurs heures, voire plusieurs jours.

L’informatique, les tablettes, les smartphones permettent l’essor d’espaces différents dans les entreprises et de fournitures différentes sur les bureaux.

Ce qu’il faut aujourd’hui, ce sont des bureaux modernes et ultras connectés. Dans certaines “start-up” les salariés ne disposent même plus de bureau en propre.

Ces évolutions ne doivent pas faire oublier que la qualité de vie au travail est essentielle et fait intégralement partie de la satisfaction professionnelle des salariés.

Le mobilier confortable, adapté (matériel ergonomique) commence à équiper de plus en plus les bureaux, même si la contrainte économique reste forte. Les espaces de détente deviennent des lieux à part entière et permettent bien souvent de “parler travail”.

Si le bien-être au travail des salariés est au coeur des stratégies de l’entreprise, c’est également, que tous les traumatismes liées aux activités tertiaires (troubles musculo-squelettiques) représentent un coup non-négligeable pour l’entreprise et la société.

Le bien-être permet d’accroître la productivité au travail et de réduire les absences.

L’entrepreneur a tout intérêt à se poser les bonnes questions quant à la recherche d’un nouveau bureau, son emplacement bien sûr, mais aussi son aménagement. Heureusement pour lui, un entrepreneur a du bon sens et il peut-être accompagné par de nombreux professionnels pour l’aider dans cette tâche.

Cet article vous a plu, partagez-le...Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on Facebook
Facebook
Print this page
Print
Email this to someone
email

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.