Performance 2019 de mon PEA, une année record : + 29 %.

L’année 2019, de manière assez inattendue a été “extraordinaire”. J’espère que pour vous elle a été tout aussi bonne. En effet, beaucoup de professionnels non d’ailleurs pas pu en profiter pleinement car sous-investi. Une performance boursière comme celle-ci ne se reproduira pas de si tôt. Il ne faut pas croire pour autant que je souhaite vendre et prendre mes bénéfices.

En tant qu’investisseur “Buy and Hold”, j’ai pu profiter à 100% de cette belle année. J’ai toujours été investi au maximum de mes capacités sur le marché.

Mais, ce qui compte pour moi, même s’il est plaisant de voir son portefeuille en vert avec des plus-values intéressantes, c’est bel et bien de voir le montant de mes dividendes croître année après année. Et c’est encore le cas.

Vous le verrez ci-dessous dans l’évolution de mes dividendes depuis 2012, date à laquelle j’ai ouvert avec 0 € mon PEA.

Cette année encore, c’est en toute transparence que je vais vous livrer l’évolution de mon PEA.

Quelle est la performance du CAC 40 et du CAC 40 GR en 2019 ?

Selon BFM, le CAC 40 a bondi de 26,37 %, c’est l’une des meilleures performances depuis 1999 (+51,12%). Cette année 2019, STMicroelectonics a doublé alors que Renault a flanché de 20 % et plus encore en ce début d’année 2020.

Le CAC 40 GR (dividendes réinvestis) a quant à lui progressé de 30,46 %. C’est énorme.

Quelle a donc été la performance de mon PEA ?

Vous allez découvrir avec moi si j’ai fait mieux, moins bien ou aussi bien que l’indice de référence.

Au 31 décembre 2019, mon portefeuille (PEA) totalisait la somme de 37037,79 € alors qu’au 31 décembre 2018, il était à 25738,72 €.

Entre ces deux dates, j’ai investi 3825 € (c’est encore et toujours mon épargne mensuelle.).

Le résultat, sans inclure mon épargne, de mon PEA est de + 29 % (dividendes inclus). C’est un peu moins bien que le CAC 40 GR, mais cela reste une performance extraordinaire.

Si j’inclus mon épargne, j’aime bien le faire, la performance est de +43,9 %.

Quelle performance depuis l’origine ?

C’est assez simple à calculer, en 2012, je suis parti avec 0 €.

Entre temps, j’ai “énormément” épargné pour arriver à économiser 20926 € sur mon PEA.

Depuis mon retour en bourse, ma performance entre 2012 et 2019 est de + 77 %.

Surtout, depuis, j’ai appris beaucoup sur le marché boursier et sur les sociétés. C’est passionnant.

Mon PEA et sa répartition au 31 décembre 2019 :

Vous pouvez ainsi voir mes choix. Si vous prenez le temps, vous pouvez les comparer avec les années précédentes, il suffit d’aller voir mes archives ici.

J’aime aussi vous présenter l’évolution de mes dividendes depuis l’origine…

Mes dividendes, toujours en croissance !

Les lecteurs du blog le savent, ce qui m’intéresse, c’est non pas de faire croître mon capital, mais belle et bien de faire évoluer positivement, bien sûr, le montant de mes dividendes.

Cette année, c’est encore vrai, je vous montre en chiffre et grâce également à une capture de mon tableau l’évolution de mes dividendes.

Petit historique de mes dividendes depuis l’origine :

  1. 2012 : 163 € de dividendes
  2. 2013 : 312,62 € de dividendes
  3. 2014 : 518,66 € de dividendes (j’y avais inclus les actions gratuites d’Air Liquide)
  4. 2015 : 564,64 € de dividendes (j’y avais inclus les actions gratuites de Vilmorin)
  5. 2016 : 499,48 € de dividendes
  6. 2017 : 545,91 € de dividendes
  7. 2018 : 749,5 € de dividendes
  8. 2019 : 967,66 € de dividendes

Ma stratégie continue de fonctionner pour cette année et je vais dépasser allègrement les 1000 € en 2020.

Conclusion et perspectives pour cette année 2020

L’année 2019 a été contre toute attente exceptionnelle, je ne vais pas trop m’étaler sur le sujet.

Comme j’ai du retard dans la rédaction de mes articles, je finalise mon bilan en pleine crise de coronavirus.

Les perspectives sont donc complètement faussées. Ce que je peux vous dire, c’est que je n’ai vendu aucune position et que je ne souhaite pas le faire. J’ai probablement perdu 40 % de mon capital si je m’appuis sur le plus haut de mon PEA, mais ce n’est pas grave. Demain, je pourrais perdre encore plus.

Ma stratégie est d’investir régulièrement et ce pour du long terme, une crise devait survenir, là voila, d’où l’importance d’investir en bourse l’argent dont on a pas besoin pour vivre.

D’un point de vue d’investisseur, je vais continuer à faire comme avant, investir régulièrement pour voir croître le montant de mes dividendes.

Cette crise va me permettre également de voir la solidité des sociétés que j’ai décidé d’intégrer dans mon portefeuille, de voir si elles vont pouvoir maintenir voire faire progresser leurs dividendes dans une période extrêmement compliquée.

D’un point de vue humain, j’espère évidemment que cette pandémie va se terminer le plus rapidement possible avec le moins de victimes possibles.

Dans cette période trouble, je vous souhaite à tous une excellente santé et d’un point de vue d’investisseur, laissons passer l’orage.

Un investisseur sur le long terme…

Cet article vous a plu, partagez-le...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Print this page
Print

5 réflexions au sujet de “Performance 2019 de mon PEA, une année record : + 29 %.”

  1. Merci Arnaud de partager avec nous encore une fois en toute transparence l’évolution de ton PEA de “long terme”. Je suis tout à fait d’accord avec toi sur le fait de ne pas vendre en ce moment (même si j’ai fait une exception avec Novacyt la semaine dernière). On voit encore trop souvent des articles qui ne présentent la bourse que comme du day trading ou de la vente à découvert et c’est bien dommage.
    Alors oui en ce moment on est perdant mais c’est normal… avec l’envolée de 2019 on s’attendait à une correction certes…mais pas de ce type.
    Alors n’en déplaise à certains… mais je dirais qu’il est d’autant plus venu le temps d’investir (raisonnablement bien évidemment) parce que le principe de la cotation boursière c’est de financer l’économie réelle. Or, demain elle a besoin de nous parce que les conséquences humaines, sociales et économiques pour les PME et le tertiaire notamment s’annoncent terribles.

    @Arnaud, penses-tu réellement dans ce contexte les dividendes seront maintenus pour toutes ces sociétés ?

    Répondre
    • @ Aude

      Merci de ton retour.

      Concernant les dividendes, je ne pense pas que mon portefeuille soit très sensible à une baisse éventuelle de ces derniers.

      En effet, dans sa construction, par choix personnel depuis le début, je n’ai que très peu ou pas de valeurs liés aux transports (au sens large, constructeurs automobiles, avionneurs, compagnies aériennes…) et au tourisme, pour la simple et bonne raison, c’est que leurs dividendes sont rarement stables dans le temps (crise ou pas).

      Mon but est bien de développer des revenus passifs grâce aux dividendes et que des crises, il y en a tout le temps, plus ou moins importantes, d’ailleurs avec les dettes colossales que l’on va accumuler avec ce Coronavirus, (dettes nécessaires je pense), on prépare peut-être déjà la prochaine crise, d’ou le fait de n’investir que l’argent dont on a pas besoin dans de belles sociétés que l’on retrouve dans mes portefeuilles.

      Mais comme tous les investisseurs, mon portefeuille souffre, et c’est normal, on profite des hausses comme des baisses, mais à la fin, le monde reste en croissance et l’économie, qu’on le veuille ou non est toujours de plus en plus financiarisée.

      Au plaisir,
      Arnaud

      Répondre
      • Retour très intéressant, merci de partager avec nous l’évolution de ton PEA.

        Je voulais te demander aussi, as-tu vendu les sociétés qui ont annoncés des coupes de dividendes ( je pense à AXA notamment) ou tu préfères les garder ( ou bien attendre que tout remonte pour les vendre avec une plus value ou pas trop de pertes). Egalement, as-tu reinvestis depuis, notamment lorsqu’il y a eu le petit rebond des indices boursiers il y a quelques jours ?

        En te remerciant par avance

        Yoann

        Répondre
        • @ Yoan

          Je n’ai pas vendu AXA et je suis assez confiant pour l’ensemble de mes portefeuilles concernant le versement des dividendes.
          AXA reporte pour l’instant son assemblé et son dividende, je n’ai pas vu la nouvelle comme quoi, il le coupait définitivement.

          Je n’ai que très peu réinvesti, car mes liquidités sont uniquement liées à mon épargne mensuelle.

          Au plaisir,
          Arnaud

          Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.