4 principes fondamentaux pour gérer efficacement son budget

J’ai reçu récemment ce mail qui m’a interpelé, je vous laisse le découvrir :

 

« Bonjour Arnaud,

Je suis très contente de tomber sur ton blog et prendre des conseils pour mieux gérer mes finances. Tu es père de famille et tu sembles avoir la tête sur les épaules. Je suis une mère de famille de trois enfants de 10 ans, 8 ans et 16 mois. Je viens d’acheter une maison car je ne pouvais pas rester en location, je payais un loyer de 1100€. Le souci c’est que j’ai des dettes par ci par là et j’ai vraiment du mal à m’en sortir. je ne fais que jongler tout le temps pour tout payer et vivre décemment. Récemment mon salaire a diminué de 30% suite à la suppression d’une prime dont je bénéficiais alors que la banque m’a octroyé le crédit pour le logement d’après ce salaire. J’aimerais avoir des conseils pour pouvoir me sortir de mes dettes et accuser le coup de la diminution de mon salaire.

Merci d’avance pour ton blog et tes conseils et j’espère à bientôt.

Cordialement.»

 

Ce mail me permet de rebondir et de vous rappeler, les 4 principes pour gérer, au mieux, les finances d’une famille.

 

La gestion du budget familial est essentielle :

J’ai déjà eu l’occasion d’écrire un article assez fourni sur le sujet : 14 points pour maîtriser son budget.

 

Elle a plusieurs objectifs :

 

Certains l’utiliseront pour pouvoir équilibrer efficacement les rentrées et les sorties d’argent, d’autres verront dans cet exercice la possibilité de pouvoir identifier les fuites pour ensuite dégager une épargne et de pouvoir investir ce surplus d’argent pour préparer des projets (indépendance financière, voyages, retraite…), d’autres encore viendront à gérer leur argent parce qu’ils comprennent qu’ils sont dans la mauvaise direction et qu’à la place d’empiler les produits d’épargne, ils empilent les crédits à la consommation et en viennent à solliciter l’aide de sociétés de rachat de crédits.

C’est cette ultime solution qui me permettra de vous parler d’un métier méconnu, le courtier en rachat de crédit.

(Par exemple : pour les stéphanois, il existe la société Finance OR, c’est un courtier en rachat de crédits à Saint-Étienne)

 

Pour répondre de manière synthétique à la lectrice du blog qui connait une situation délicate et avant de penser au rachat de crédit pour assainir son budget ; je lui conseillerais dans un premier temps de prendre contact avec son banquier pour adapter son crédit immobilier à sa nouvelle situation et de ne surtout plus multiplier les crédits.

Le deuxième point, c’est qu’il lui faudra éponger ses dettes, rachat de crédit ou pas ???, je ne connais pas la situation exact de cette personne pour la conseiller sur ce sujet.

 

Je peux cependant lui conseiller de suivre les 4 principes fondamentaux qui lui permettront de mettre en place une méthode pour mieux appréhender l’utilité d’avoir un budget et de la façon dont il faudra le gérer.

 

Principe N° 1 : Organisez-vous

 

L’organisation est la clé de voûte de tous nos projets, c’est en s’organisant, en planifiant que l’on peut gravir des montagnes et se dépasser.

Il vous faudra construire un budget prévisionnel, c’est une étape que je trouve particulièrement intéressante.

Grâce à cela vous allez identifier tous vos revenus (salaires, allocations, revenus de vos placements…), mais surtout, vous allez parfaitement identifier toutes vos dépenses et connaître les fuites, les faiblesses et les dépenses inutiles que vous faites. C’est ici que vous allez pouvoir agir.

 

En pratique :

 

  • listez vos charges fixes, ajoutez-y une épargne de précaution et divisez le tout par 12, cet argent sera placé sur un compte spécifique , en début de mois, vous n’aurez plus à y penser.
  • Estimez ensuite vos dépenses courantes (transports, loisirs, soins…)
  • Anticipez les dépenses occasionnelles
  • Prévoir les grands projets, ceux que l’on ne peut pas financer facilement (beau voyage, voiture…)

 

Prinicipe N°2 : Apprendre à dépenser et à vivre plus simplement

 

Il est intéressant de revoir sa façon de consommer (consommer moins mais mieux sans gaspillage), être un consommateur avisé.

Vivre plus simplement : trois mots qui peuvent améliorer significativement votre budget, ne subissez pas la pression de la société, de votre voisinage. Identifiez vos vrais besoins et n’achetez plus d’objets sur un coup de tête, mais laissez-vous systématiquement du temps pour savoir si vous en avez réellement besoin.

Il est parfois bon de revenir au paiement en liquide, les billets, les pièces nous permettent de nous rendre compte plus facilement de la valeur de l’argent.

Ne pas hésiter dans un premier temps à noter les petites dépenses pour se rendre compte à quel point elles grèvent notre budget.

 

Principe N°3 : Comparer / vérifier

 

Il ne faut pas hésiter, surtout la première année à vérifier si les estimations correspondent à la réalité de vos dépenses. Si ce n’est pas le cas, il faudra rapidement corriger le tir.

Ce qui peut vous motiver, c’est de comparer votre épargne prévisionnelle à celle que vous avez réellement accumulé. Si elle est inférieure, ce n’est pas grave, vous vous êtes quand même constitué une épargne de précaution, par contre si vous vous prenez au jeu, elle pourra être rapidement supérieure à ce que vous pensiez. Certes, ce sera un effort supplémentaire, mais tellement gratifiant.

Vous pouvez vérifier vos relevés de comptes, mais ces derniers ont rarement des erreurs. Ils ont cependant l’avantage de lister toutes vos dépenses, c’est un bon moyen après coup de voir les dépenses dont vous auriez pu vous passer.

 

Principe N°4 : Corrigez le tir et adaptez vous

 

Peut-être que tout ne se passera pas comme prévu, ce n’est pas grave. Il faut réagir rapidement et efficacement, votre banquier pourra être à ce moment d’une aide précieuse pour un conseil financier.

Dans la grande majorité des cas il est possible de revoir ses prétentions à la baisse, c’est humain, on en veut toujours plus, mais le porte monnaie n’est pas extensible.

Il peut être intéressant de reporter certains projets pour assainir une situation financière parfois compliquée.

 

 

Si vous appliquez très tôt les principes évoqués ci-dessus, vous devriez pouvoir non seulement vous constituer un budget solide et durable dans le temps, mais aussi et surtout, votre budget, votre épargne sera le point de départ pour construire votre avenir.

Bien gérer ses finances personnelles vous permettra d’envisager l’acquisition de votre logement, d’assouvir vos envies de voyages et de tout autre projet qui vous tient à cœur.

 

Personnellement, depuis que je me suis investi dans la gestion de mes finances personnelles de manière active, je n’ai jamais autant économisé et je n’ai jamais autant envisagé la possibilité de voyager.

 

Pour notre lectrice du blog : 

 

il n’est jamais trop tard pour se sortir d’une situation difficile. Surtout, il ne faut pas laisser empirer la situation.

 

Dans l’éventualité où elle souhaiterait se renseigner sur le rachat de dette :

 

J’ai évoqué la possibilité d’avoir recours aux rachats de crédits, c’est à mon sens à utiliser en dernier recours. Cette solution est souvent onéreuse. Cependant, dans certaines situations, avec un peu de motivation et de discipline, elle permet de rebondir et de pouvoir traverser une mauvaise passe.

Pour réduire ce coût et si vous pensez que c’est la seule solution pour vous, peut-être faudra-t-il penser à rencontrer une société de courtier en rachat de crédit, en voilà une www.rachats2credits.fr.

Le courtier doit trouver pour vous, comme un courtier en assurance ou en crédit immobilier, la société qui vous offrira la meilleure offre, la moins chère de préférence, mais surtout d’avoir la possibilité de négocier plusieurs services, je pense entre autre au remboursement anticipé sans frais quand c’est possible, ou simplement à la possibilité d’augmenter ou de baisser les mensualités.

Cet article vous a plu, partagez-le...Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on Facebook
Facebook
Print this page
Print
Email this to someone
email

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

25 réponses sur “4 principes fondamentaux pour gérer efficacement son budget”

    1. @ Ludovic

      J’ai tenté d’être synthétique pour nous remémorer les principes à adopter pour bien gérer son argent et surtout pour dégager de l’épargne à investir.

  1. Bonjour,

    merci pour ces conseils qui tombent à pic au moment où je remet à plat tout mon budget afin de repartir sur des bases saines et rebondir après une liquidation qui a laissé des traces 🙁

    Je vais m’attarder un peu sur votre site qui à l’air plein d’informations intéressantes.

    A bientôt,

    Marc

    1. @ Hassan

      Que dire de plus ?

      Le premier secret que l’on connait tous, mais que nous sommes trop peu à appliquer, c’est bien ce que tu dis “dépenser moins que ce que l’on gagne“.

      Le deuxième secret, c’est que cet argent, une fois l’épargne de précaution faite, devra être investi dans des actifs et non pas sur des livrets. Attention, je parle d’investissements de long terme.

      A bientôt,

  2. bonjour arnaud, je viens de passer quelques heures entre hier et aujourd’hui à découvrir ton blog ainsi que l’argent pour la vie. C’est trés instructif et sincère. J’ai une épargne de précaution mais également un “exédant” que je place succéssivement en fonction des offres promotionnelles sur des livrets. Cependant tu dis qu’il est préférable d’investir dans des actifs. J’ai également écouté ton interview sur le blog de l’argent pour la vie et tu parles de ton investissement dans une assurance vie rentable, Comme je suis un peu perdu, pourrais-tu me conseiller sur le choix d’une assurance vie. Ma situation personnelle n’est pas reluisante depuis un grave accident et je voudrai ne pas me tromper et réaliser un placement intérressant.
    merci en tout cas pour ton éclairage et le temps que tu apportes pour ton blog
    a trés bientôt

    1. @ Eric

      Merci beaucoup pour ce compliment, j’apprécie.

      Comme toi, il y a de nombreuses personnes qui ne connaissent pas le monde de la finance.
      On ne l’enseigne pas à l’école, c’est dommage, on pourrait avoir une matière “les finances personnelles”, mais ce n’est pas le cas.
      Il faut donc se débrouiller seul et chercher l’information.

      Ce que tu fais avec les livrets c’est intéressant, mais très contraignant.

      L’assurance-vie est une solution intéressante car le rendement est encore supérieur aux différent livrets.
      De plus, si on vise un investissement sur le long terme, et comme tu sembles le faire, en plaçant régulièrement (mensuellement) ton épargne, tu peux envisager d’investir dans des fonds de bonne qualité (j’en possède dans mon contrat) pour espérer améliorer tes gains.

      L’une des difficultés que tu soulèves, c’est de trouver un bon contrat.

      Il m’a fallu du temps pour ça, j’ai d’abord pris un contrat d’une qualité très moyenne chez un assureur.
      J’ai donc changer mon fusil d’épaule pour le suivant et j’ai pris le temps de renseigner.

      J’ai alors opté pour le contrat de Fortunéo (Très bon contrat polyvalent et ce depuis plusieurs années.). Je le conseille régulièrement, de plus il offre la possibilité de faire un parrainage.

      Tu peux aussi regarder ces deux contrats :


      Generali Epargne : 0 € de frais d’entrée et 0 € de frais sur versements



      Assurance-vie BforBank : 100€ offerts pour une première adhésion !



      ou tu peux aussi t’amuser à comparer plusieurs contrats entre eux avec :

      http://www.assurland.com


      A bientôt,

      Arnaud

    1. @ Ludovic

      Ce n’est pas tabou, j’épargne au minimum 20 % de mon salaire. Mon objectif est d’augmenter au fil des ans ce pourcentage avec la fin des crédits immobiliers et surtout, je compte développer des revenus alternatifs. (Bourse et blog)

    2. 2 remarques:

      1) 20% de x ne donne aucune indication quant à la possibilité d’épargne, il faut aussi connaitre x,
      2) il est aussi bon de préciser que vu la profession il n’y a pas besoin de s’inquiéter pour demain…..

      Vincent

      1. @ Schnieder

        1) Mon salaire n’est pas tabou, j’en parle suffisamment dans d’autres articles (Je gagne et ce n’est jamais fixe environ 2400 €, c’est un salaire, je dois le reconnaître confortable).

        Mon épargne doit être au minimum de 480 € / mois. Je me paye en premier au début du mois.

        Je tiens à préciser que le X (montant du salaire) en question n’a pas beaucoup d’intérêt en soi, sauf dans des situations plus délicates.

        Dans les finances personnelles et dans un objectif d’enrichissement, peu importe le salaire, c’est pour cette raison que je donne des pourcentages.

        Une personne gagnant 1000 € / mois doit pouvoir économiser 15 à 20% de son salaire (150 à 200 € / mois) si son objectif est de s’enrichir, il y en a qui arrive à le faire, et année après année développe leur patrimoine.J’ai des exemples de lecteurs qui y arrivent non sans efforts.

        Il y a surement un sacrifice à faire à un moment donné, je le reconnais, mais le but est de développer des revenus.

        2) Quelque soi la profession (sécurité de l’emploi ou pas), quelque soi le revenu, il est bon d’avoir une épargne de précaution et ensuite d’épargner pour investir.

        1. Parfaitement d’accord, le pourcentage est bien plus parlant qu’un chiffre. Même si épargner 20% de 1000€ est beaucoup plus difficile car le “reste à vivre” n’est pas le même.

          Avoir un emploi “sûr” ne signifie rien quant à la bonne santé financière dans le temps.
          Je connais des fonctionnaires qui galèrent malgré la stabilité de leur emploi. Et ils s’inquiètent pour l’avenir, pas le leur, celui de leur enfants car il va falloir payer des études…mais avec quel argent ?

          Les fonctionnaires ont peut-être l’avantage de la sécurité de l’emploi, mais ça ne joue en rien sur la facilité d’avoir un meilleur avenir, plus riche.

          PS : je ne suis pas fonctionnaire.
          Ecoseb Articles récents..4 manières de penser pour attirer l’argentMy Profile

    1. @ Hassan

      Justement, je suis convaincu que même une personne qui gagne peu est en mesure de dégager de l’épargne, sauf peut-être des situations complexes.
      Je te rejoins complètement, peut-être encore plus que d’autres, cette personne devra trouver le moyen, il en existe de nombreux, de développer d’autres sources de revenus. (2 ème job, vente d’objets, site internet…).

  3. Bonjour Arnaud,

    Merci pour ces conseils pertinents. Pour mieux gérer son budget, il est également intéressant de regarder du côté des “recettes”. Certes, mieux dépenser, épargner, etc… sont des actions indispensables à réaliser, mais pour “mieux vivre” il est également possible de gagner plus.

    Avoir une activité parallèle à son job (ex. lancer un site internet), investir dans l’immobilier, etc… sont des options à ne pas négliger.
    Laurent – Affiliation Zen Articles récents..Quels sont les 4 piliers pour gagner de l’argent avec vos sites d’affiliation ?My Profile

    1. @ Laurent

      Comme tu le soulignes, c’est du côté des “recettes” qu’il faut agir et cela devient presque “magique”, je le souhaite à tous ceux qui veulent un jour se retrousser les manches et travailler réellement beaucoup en plus de leur travail.

    1. @ Ludovic

      20 %, n’est pas énorme, c’est un minimum. Je souhaite devenir indépendant financièrement, je ne sais pas si j’y arriverais un jour, mais je m’en donne les moyens.

      Quand mon salaire augmente, je n’augmente pas mon train de vie de manière proportionnelle, un grande partie est consacrée à mes investissements.

      Ma gestion, je ne la trouve pas rigoureuse. J’ai chassé le superflu, diminuer mes frais fixes et je dois l’avouer, j’ai un salaire qui me le permet. J’ai également une grande motivation pour tenir mes objectifs.

  4. C’est vrai que la meilleure solution est de prévoir et de noter son budget. Mais parfois, les frais fixes sont déjà supérieurs aux rentrées d’argent. Et dans ce cas, même si l’on ne fait aucun extra, il devient très difficile de ne pas s’endetter…

      1. Tu as tout à fait raison.
        C’est un article que j’avais lu, un peu dans le style de celui-là, qui à l’époque, m’a curieusement donné envie de changer (pour les curieux : http://www.en-bourse.fr/3-facons-originales-de-tenir-un-budget/ ).
        Mais j’avais trop de frais fixes. Mais même là, j’ai trouvé des moyens de les réduire : utilisation d’ampoules économiques, prendre des douches le plus rapidement possible, investir dans du matériel électronique plus économique… mes factures ont commencé à baisser, et j’ai eu par la suite de nouvelles idées d’économie.

  5. Merci pour cet article propageant de très bons conseils quant à la gestion de son budget. C’est un savoir-faire fondamental qui mériterait d’être enseigné dans les écoles.
    Une bonne idée pour apprendre à gérer son argent et dégager une épargne régulière, est de se faire accompagner par un coach budgétaire. Le fait de travailler sur sa relation à l’argent permettra également de changer durablement son comportement.
    Aurélie Articles récents..Devenir coach budgétaire ? Témoignage d’une conseillère bancaireMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.