Le crédit n’est pas un frein à l’enrichissement !

J’ai eu pour lecture le rapport annuel de “l’observatoire des crédits”. C’est un rapport assez complet sur le comportement des ménages Français face aux emprunts, que ce soit des crédits à la consommation ou immobiliers.

A la lecture de ce dernier, je me suis naturellement posé la question de savoir, dans ma démarche actuelle de recherche d’indépendance financière, si le crédit était un frein à l’enrichissement.

 

L-acces-credit-demeure-difficile-

 

Un état des lieux s’impose :

 

En 2011, le taux de détention des crédits par les ménages est de 48,6 %, il y a donc 51,4 % de la population qui ne possède pas de crédit.

C’est un niveau très bas, directement impacté par la crise économique que nous connaissons.

Les crédits immobiliers augmentent jusqu’en 2011 ce ne doit plus être le cas et le recours au crédit à la consommation perd du terrain.

Gardons à l’esprit que le crédit est un élément décisif dans la réalisation de certains projets, l’investissement immobilier ne peut se faire sans crédit (sauf exceptions).

Ces dernières années, le comportement des ménages a changé, l’utilisation du crédit est beaucoup plus raisonnée.

La crise des dettes souveraines a conforté cette tendance, les Français préfèrent décaler ou annuler leurs projets plutôt que de souscrire un nouveau crédit.

Un élément intéressant, est le ressenti des ménages qui trouvent le poids des crédits dans leur budget de plus en plus lourd. Cependant, ce poids reste supportable pour la majorité d’entre nous, soit 84,9 % des personnes qui souscrivent des crédits.

Il reste donc 15,1 % des personnes qui se sentent fragilisées par les crédits et qui sont susceptibles d’emprunter pour pouvoir rembourser d’autres crédits ou d’utiliser l’option que propose certains organismes financiers à savoir le rachat de crédit.

 

Le crédit est-il un frein à l’enrichissement ?

 

Dans un premier jet, j’aurais bien sûr dit oui, le crédit est une béquille dans le budget, une verrue qu’il faut absolument enlever.

Un crédit, c’est quoi ?, une somme d’argent que l’on emprunte, que l’on doit absolument rembourser et en plus, on devra la payer plus chère à cause des intérêts.

Cependant, à bien y réfléchir, un crédit, fait intelligemment, dans une logique patrimoniale peut-être un formidable outil pour s’enrichir.

  • Acquérir sa résidence principale ou un bien immobilier pour de l’investissement locatif peut-être un levier formidable pour s’enrichir. Vous n’avez pas de doute pour l’investissement locatif, mais la résidence principale sera pour un grand nombre de personne, une épargne forcée, donc un enrichissement. Très peu de personnes sont capables de se discipliner pour placer 25 à 33 % de leurs revenus.
  • Acquérir à crédit un objet tel un ordinateur pour démarrer une activité sur internet peut-être un levier à utiliser, certes la somme engagée aurait du être sur votre compte épargne mais bon, si cette argent vous permet de dégager des revenus, pourquoi pas !
  • Un crédit pour aménager une chambre de votre domicile pour la mettre en location peut-aussi être un levier d’enrichissement.
  • Un crédit pour faire des investissements financiers, certes faites très attention, le risque est important, mais ces un moyen à ne pas négliger pour espérer gagner de l’argent grâce à l’emprunt. Vos placements financiers devront avoir des taux de rendement plus importants que le coût du crédit  (En bourse, ce mécanisme est connu, notamment avec le service de règlement différé (SRD)).

Des idées, il y en a plein, mais gardez à l’esprit que les mensualités, dans l’idéal, devront être inférieures aux revenus escomptés.

 

Pour conclure :

 

Le crédit est un réel frein à l’enrichissement quant on en a recourt pour de mauvaises raisons, par exemple, un crédit à la consommation pour le loisir, pour renouveler un appareil électroménager quand on a pas d’épargne de précaution. L’achat d’une voiture dont le coût est disproportionné par rapport à l’utilisation que l’on peut en avoir.

Pour de bonnes raisons, il peut-être intéressant pour s’enrichir. L’effet de levier du crédit, bien utilisé, est un puissant véhicule de richesse. A vous de bien réfléchir avant de contracter un crédit et de connaître les tenants et les aboutissants de votre projet.

Et vous dans quel cadre utiliseriez vous un crédit ? pour votre résidence principale, pour des investissements immobiliers ou financiers ou tout simplement pour financer vos loisirs, au risque de vous appauvrir plutôt que de vous enrichir.

 

Cet article vous a plu, partagez-le...Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on Facebook
Facebook
Print this page
Print
Email this to someone
email

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

5 réponses sur “Le crédit n’est pas un frein à l’enrichissement !”

  1. Il est vrai que le crédit s’avère parfois utile, voire indispensable. J’y ai eu recours, auprès de partenaires institutionnels comme la banque, mais également auprès d’organismes d’accompagnement, lorsque j’ai créé mon entreprise. Sans cela, avec le maigre apport que j’avais, je n’aurais jamais pu traverser la première année, que j’ai passé à aller chercher les clients !
    Yahn Articles récents..Spéculation haute fréquenceMy Profile

  2. Sans débattre sur l’intérêt ou non d’utiliser le levier du crédit pour des investissements financiers, l’utilisation d’un crédit dit lombard sera beaucoup moins coûteuse que le SRD. Par exemple, Boursorama propose un crédit in fine sur 3 ans (on ne paye que les intérets pendant les 3 ans et on ne paye que les intérets à la fin), dit “avance sur titres” pour un montant égal à la moitié de la valeur des titre détenus. Avant l’été le taux était de 2,25%.

    Utilisé raisonnablement, ça peut avoir de l’intérêt pendant un krach pour qui n’a pas de liquidité disponible et veut profiter des soldes.
    Julien Delagrandanne Articles récents..Le livre Investir en bourse : styles gagnants, styles perdantsMy Profile

  3. Bonjour Arnaud,

    Je vais aller un peu plus loin dans l’idée que le crédit n’est pas si mauvais. Notre économie acteulle, mais aussi passée depuis longtemps est entièrement basée sur le crédit.

    En effet, l’argent ne se crée pas tout seul : il est créé dans les banques centrales et dans les banques marchandes ). Cette création ne précède pas l’économie, mais la suite.

    Autrement dit les agents non financiers (entreprises et particuliers) ont des projets “rentables”, ils demandent un prêt à la banque (agent ifinancier) et l’argent est céée à cette occasion. La création de richesse se fait donc par le crédit !

    Bref, c’est le crédit bien utilisé qui fait la création de richesse.
    Quentin Articles récents..Le pétrole est gratuit ! L’économie revisistée en intégrant les ressources naturellesMy Profile

  4. Bonjour,

    “la résidence principale sera pour un grand nombre de personne, une épargne forcée, donc un enrichissement. Très peu de personnes sont capables de se discipliner pour placer 25 à 33 % de leurs revenus.”

    Absolument d’accord car sans cela notre société de consommation annihilerait nos objectifs d’épargne voire d’IF
    Rares sont ceux qui y parviendront à mon avis en tous cas dans les revenus médians (1600€/mois)

  5. Bonjour Arnaud,

    Certes, dans l’immobilier le crédit est le plus souvent indispensable. Et est conseillé en terme d’investissement locatif, et de mettre le moins d’apport possible afin de conserver une épargne, sauf si objectif de recevoir des rentes. Pour un achat voiture, par exemple, je privilégie le crédit – même en ayant moyen d’acheter comptant – pour la simple et bonne raison que les taux des crédits sont actuellement faibles, et même en perdant légèrement sur la durée totale, cela permet toujours de garder son épargne et de l’avoir à disposition. Néanmoins, éviter de prendre des crédits de trop longue durée et des mensualités adaptées à chacun.

    A bientôt
    Damien
    Damien Articles récents..Taxe foncière: allègements et exonérationsMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.