La performance en bourse : liste des “dividend aristocrats” américaines

Connaissez-vous les aristocrates du dividende américaines (les “dividend aristocrats”) ?

Ce sont des sociétés formidables qui ont toutes une empreinte forte dans la société américaine voire sur la planète entière et qui ont ce que l’on appelle “des barrières à l’entrée”. Tout le monde connaît Coca-Cola et on en trouve absolument partout.

Si vous souhaitez investir sur le marché américain, alors il vous faut connaître ces valeurs.

 

En effet, parmi les valeurs du S&P 500, il y a 53 valeurs qui distribuent un dividende croissant depuis plus de 25 ans. La performance de ces valeurs est supérieure à l’indice de référence à savoir le S&P 500.

 

Performance historique des aristocrats dividends face au S&P

Calendrier des performances annuelles des aristocrats dividends

Je me propose ici de vous faire découvrir cette liste.

 

C’est une mine d’information pour y faire une sélection draconienne et ainsi avoir les meilleures valeurs dans votre portefeuille.

 

  1. 3M Company (MMM)
  2. AFLAC Inc. (AFL)
  3. AbbVie Inc. – (ABBV)
  4. Abbott Laboratories (ABT) (valeur dans mon portefeuille)
  5. Air Products & Chemicals Inc (APD)
  6. Archer-Daniels-Midland Co (ADM)
  7. AT&T (T)
  8. Automatic Data Processing (ADP)
  9. Bard, C.R. Inc (BCR)
  10. Becton, Dickinson & Co (BDX)
  11. Bemis Co Inc (BMS)
  12. Brown-Forman Corp B (BF/B)
  13. Cardinal Health Inc. – (CAH)
  14. Chubb Corp (CB)
  15. Chevron Corp. – (CVX)
  16. Cincinnati Financial Corp (CINF)
  17. Cintas Corp (CTAS)
  18. Clorox Co (CLX)
  19. Coca-Cola Co (KO)
  20. Colgate-Palmolive (CL)
  21. Consolidated Edison Inc (ED)
  22. Dover Corp (DOV)
  23. Ecolab Inc (ECL)
  24. Emerson Electric Co (EMR)
  25. Exxon Mobil Corp (XOM) (valeur dans mon portefeuille)
  26. Franklin Resources (BEN)
  27. Genuine Parts (GPC)
  28. Grainger, W.W. Inc (GWW)
  29. HCP (HCP) (valeur dans mon portefeuille)
  30. Hormel Foods Corp (HRL)
  31. Illinois Tool Works (ITW)
  32. Johnson & Johnson (JNJ)
  33. Kimberly-Clark (KMB)
  34. Leggett & Platt (LEG)
  35. Lowe’s Cos Inc (LOW)
  36. McCormick & Co (MKC)
  37. McDonald’s Corp (MCD)
  38. McGraw-Hill Cos Inc (SPGI)
  39. Medtronic (MDT)
  40. Nucor (NUE)
  41. PPG Industries Inc (PPG)
  42. PepsiCo Inc (PEP)
  43. Pentair Ltd. – (PNR)
  44. Procter & Gamble (PG) (valeur dans mon portefeuille)
  45. Sherwin-Williams Co (SHW)
  46. Sigma-Aldrich Corp (SIAL)
  47. Stanley Black & Decker Inc. (SWK)
  48. Sysco (SYY)
  49. T. Rowe Price (TROW)
  50. Target Corporation (TGT)
  51. VF Corporation (VFC)
  52. Walmart (WMT) (valeur dans mon portefeuille)
  53. Walgreen Company (WBA)

Source : Wikipédia

Parmi toutes ces valeurs, il y en a pour le moment 5 dans mon portefeuille.

Vous voilà maintenant bien armé pour faire votre choix.

Cette liste est amenée a évoluer, je veux la maintenir à jour.

N’hésitez pas à me faire un retour (dans les commentaires ou via mon formulaire de contact si vous décelez des changements (nouvelles aristocrats, ou au contraire une société qui n’en fait plus partie).

Cette liste est essentielle pour des personnes qui souhaitent se constituer un portefeuille diversifier et de très bonne qualité.

Cet article vous a plu, partagez-le...Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on Facebook
Facebook
Print this page
Print
Email this to someone
email

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

2 réponses sur “La performance en bourse : liste des “dividend aristocrats” américaines”

  1. Bonjour,
    Le grand expert en la matière est l’américain David Fish, dont la liste des aristocrates et des presque-aristocrates régulièrement mise à jour est disponible ici (http://www.dripinvesting.org/Tools/Tools.asp). Cela dit, c’est le pire des moments pour acheter ces valeurs – ces cinq dernières années de taux d’intérêt quasi-nuls ont poussé bien d’investisseurs à abandonner les obligations pour les aristocrates, perçus comme des produits de substitution, ce qui a gonflé leurs cours. J’ai pu acheter les 40 % de ma position JNJ souhaitée à 95 $, mais l’augmentation stratosphérique de l’action m’a arrêté là ; aujourd’hui on est à 114 $ et le rendement n’est plus que de 2,7 % avant impôts…. c’est pire que l’immobilier parisien, même si la qualité de l’entreprise est excellente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.