Lutter contre le chômage en France ? 10 conseils pour trouver un nouveau job.

 

La France sait-elle lutter contre le chômage ? Chômeurs, y-a-t-il des solutions pour trouver un nouvel emploi, ou un premier emploi ?

A travers cet article, j’ai envie de répondre à ces deux questions. J’ai envie de vous faire part, non pas de mon expérience, mais de celle de mon entourage proche , qui connait années après années, malgré un niveau d’étude très élevé (Bac +5 et Bac +8) des difficultés pour trouver un emploi en CDI. Heureusement pour eux, l’horizon commence à s’éclaircir après avoir fait le choix d’une reconversion de carrière.

Quelques chiffres avant de commencer : la France compte 3.187.700 chômeurs en février 2013 de catégorie A, nous n’avons jamais été aussi proche du triste record de 1997. La différence, c’est qu’aujourd’hui, on ne voit pas comment la tendance va s’inverser.

Je connais quelques commerçants qui subissent ce phénomène et pour qui le chiffre d’affaire est loin d’être satisfaisant, ce qui n’encourage pas à employer.

 

Emploi

 

La France sait-elle lutter contre le chômage ?

 

Nous devons en être à la 22ème hausse consécutive mensuelle du chômage. Bien plus si l’on prend d’autres statistiques. Le marché de l’emploi va mal. Il est temps de lutter contre ce fléau. L’emploi est la clé pour que l’on puisse vivre en “harmonie” dans notre pays.

La France ne semble pas savoir lutter contre le chômage, et ce depuis plus de 40 ans.

Il y a eu des tentatives avec les emplois jeunes, les 35 heures et tous les contrats aidés que l’on peut connaître. Il y a eu des aides pour les premières embauches etc.

L’outil pour lutter contre le chômage (Pôle emploi) ne fonctionne pas, au lieu de traiter 60 dossiers (comprenez 60 personnes à la recherche d’un emploi), les agents en traitent en moyenne 165. Cette fusion entre l’ANPE et les ASSEDIC est une idée intéressante, mais elle n’a pas les moyens pour remplir son rôle.

La cour des comptes tire un rapport très sévère sur le système d’indemnisation français qui a tendance à ne pas protéger les personnes jeunes et/ou en situation précaire alors que pour les autres, le système les protège trop. En France, on a l’un des systèmes les plus généreux d’Europe, mais il perd de son équité.

“le plus haut niveau de protection” est accordé “aux salariés les mieux insérés dans l’emploi”

Pôle emploi cherche à corriger ces dysfonctionnements, affaire à suivre.

La réforme attendue du marché du travail paraît inévitable, mais pourra-t-elle être acceptée par tous. Personnellement, j’en doute, pour une simple et bonne raison, elle réside dans le mot ” confiance “. Les français ont perdu confiance en leurs politiques.

Le système ne va pas vous prendre par la main, pour lutter contre le chômage ou pour trouver un nouvel emploi, il faut se prendre en main.

 

10 conseils pour trouver un nouvel emploi :

 

Le chômage n’est pas une fatalité, quelques conseils pour trouver un emploi.

 

  • Ayez un projet professionnel : Quelles sont vos compétences ? Vos forces et vos faiblesses pour ce nouvel emploi ?
  • Ciblez les entreprises qui recrutent : perdez le moins de temps possible avec celles qui ont des plans sociaux, ou qui ne cherchent pas à recruter.
  • Envoyez moins de CV : Garder de l’énergie pour envoyez vos candidatures pour des emplois qui correspondent à votre profil.
  • Rentrez en contact avec les employeurs : grâce à des salons, des forums, grâce à pôle emploi ou encore tentez votre chance sur des job datings etc.
  • Faîtes-vous connaître sur le toile : Il y a de plus en plus d’employeurs qui recherchent des profils sur les réseaux  sociaux professionnels tel que Viadeo ou LinkedIn.
  • Faîtes-vous coopter : Le principe : une personne de votre entourage présente votre CV à son employeur. L’employeur à la confiance de son salarié et sera plus enclin à vous rencontrer.
  • Soyez flexible, souple : Un employeur pourra, pour plusieurs raisons, vous proposer un CDD, ne restez pas bloqué sur le CDI. Pensez à l’intérim (Randstad) qui peut vous permettre de vous faire connaître lors d’une mission, allez consulter un site de recrutement (site recrutement). Pensez aux PME plutôt que de vous orienter vers les grands groupes.
  • Montrer votre motivation et présentez vous sous votre meilleur jour : tout en étant humble, mais sur de vous. Prenez le temps de lister les entreprises pour lesquelles vous avez postulé afin de les relancer.
  • Préparez parfaitement votre entretien d’embauche : Renseignez vous sur l’entreprise, ses concurrents, sur son environnement économique.
  • Faîtes preuve de psychologie : Pour réussir à décrocher un emploi, il ne suffit pas d’être convaincant, il faut être à l’écoute de son employeur, de ses désirs. Il faut être attentif aux ambitions de ce dernier.

 

Le chômage ne cesse de croître, et cela ne s’arrêtera pas demain. Pour autant, il ne faut pas être pessimiste pour autant. Les quelques conseils donnés plus haut peuvent vous permettre de retrouver une certaine motivation et de croire en vous.

On a tous nos qualités, il faut les identifier et les valoriser.

 

 

Cet article vous a plu, partagez-le...Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on Facebook
Facebook
Print this page
Print
Email this to someone
email

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

7 réponses sur “Lutter contre le chômage en France ? 10 conseils pour trouver un nouveau job.”

  1. Salut Arnaud,

    Vraiment bien les conseils que tu donnes.

    Je rajouterais aussi, même si ce n’est pas facile, il faut parfois accepter une petite baisse de rémunération dans son nouvel emploi. Le salaire est important, mais le cadre aussi, et surtout les missions à effectuer.
    En plus, si les perspectives d’évolutions sont bonnes il est possible de vite rattraper le précédent salaires.
    Que l’on soit au chômage ou que l’on cherche un nouvel employeur, il ne faut pas s’arrêter à ça.
    Comme pour ton exemple du CDI et du CDD.

    Marc.

    1. @ Marc

      Le cadre de vie est essentiel ainsi que l’ambiance. Il est vrai que la “crise”, quelque soit le domaine d’activité, n’aide pas à la quiétude.
      Trouver une activité qui laisse entrevoir une perspective de carrière est primordial.

  2. Cherchez des stages (même non rémunérés, au cours des années d’études aussi), vous aurez accès aux bons contacts, laissez une bonne impression et partez. Quand vous reviendrez plus tard pour postuler à un emploi quand la boite recrute, vous serez déjà “favori”.

  3. Merci pour tous ces précieux conseils ! La chance que l’on a, en tant qu’étudiant, est de pouvoir effectué de nombreux stages, se faire connaître dans les entreprises;, montrer nos capacités et pourquoi pas avoir une promesse d’embauche à la fin des études. Il faut aussi pouvoir baisser un peu ses objectifs de rémunération car viser un salaire trop haut peut faire perdre de nombreuses opportunités.

  4. Il ne faut pas avoir peur de s’immigrer un peu à droite à gauche sur le Pays,et tenter de taper dans le travail de bâtiment qui un jour paiera mieux que n’importe lequel,car il s’en trouve de moins en moins,il n’y aura pas que les bureaux et l’informatique et le bâtiment peut s’apprendre sur le tas!C’est ce que mon mari a fait,à tout apprit,et la rénovation de deux maisons en ruines suite à cela nous auront bien rapportées!Et maintenant nous y avons gagné notre indépendance avec la création de gîtes de locations dans un endroit bien touristique!Réfléchissez surtout bien à votre avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.