Quelle orientation donner à vos placements financiers et à votre épargne ?

Voilà déjà plus de 5 ans que la crise financière a commencé à faire ses dégâts. Ils n’ont jamais été aussi importants et cette crise où devrions-nous dire, cette succession de crises (crise des subprimes, chute de la banque Lehman Brothers et la crise de la dette souveraine en Europe) nous a entrainé vers l’inconnu dans un environnement économique particulièrement difficile et compliqué à interpréter pour un investisseur particulier.

Nombreuses sont les personnes qui se sont cassées les dents pendant cette période.

Ces 5 années, reconnaissons-le, furent bien compliquées.

Aujourd’hui, je peux lire dans la presse que cette nouvelle année s’annonce pour les épargnants sous de meilleurs auspices, surtout pour ceux qui seront capables de prendre des risques.

Qu’en est-il exactement ? Dans ce contexte, quelle orientation donner à ses placements ?

 

Petit tour d’horizon pour choisir un placement financier en rapport avec votre personnalité.

 

 Est-il judicieux d’avoir de l’épargne sur votre Livret A, sur votre Livret de Développement Durable (LDD) ?

 

Vous connaissez maintenant mon avis sur la question. Le Livret A et le LDD sont indispensables, ils sont défiscalisés et l’argent est immédiatement disponible. Ces outils sont parfaits pour l’épargne de précaution (3 à 6 mois de salaires). Malheureusement, leur rémunération, aujourd’hui de 1,25 % de rendement, est très faible. L’avantage cependant, c’est que votre épargne est protégée de l’inflation et fait même un petit peu mieux.

 

Est-il judicieux de placer son argent dans une assurance-vie ?

 

Evidemment, outre le fait que c’est le placement financier préféré des Français, c’est l’outil a avoir dans son panel quand l’on souhaite investir, soit en ne prenant aucun risque (avec les fonds en euro), soit en investissant sur des unités de compte. J’ai envie d’ajouter, qu’il faut porter son choix uniquement sur les contrats performants qui sont proposés sur le net, vous trouverez sur le site BforBank un contrat compétitif mais ce n’est pas le seul. Comme toujours, prenez le temps de comparer.

C’est, avec le Pea, l’un des derniers outils à être fiscalement avantageux.

 

Est-il judicieux de placer son argent dans l’or ?

 

Sur le sujet, j’ai un avis assez tranché, l’or n’est pas un investissement et encore moins un actif. Il ne produit rien.

J’investirais dans l’or le jour où il ne servira plus à rien d’en posséder, c’est à dire à la fin du monde.

Je ne parle évidemment pas ici de l’investissement “plaisir”, pour une collection, pour des bijoux ou encore pour l’achat d’une ou de plusieurs pièces pour ses enfants ou petits enfants.

 

Ah l’immobilier, ce placement tant plébiscité par nos compatriotes.

 

L’immobilier est sans aucun doute (les mentalités changent un peu sur le sujet), le placement considéré comme le plus sur par les ménages. C’est un placement concret, un appartement, une maison existent et sont réels, on peut les toucher, les voir, c’est rassurant, contrairement à des actions où la perte totale en capital est possible.

Pourtant, même s’il existe quelques nichesl’investissement immobilier est rentable, pour ce qui est du reste, il faudra réellement tomber sur la bonne affaire pour espérer trouver un bon rendement. C’est compliqué même si pour les investisseurs l’horizon commence à s’éclaircir. Les prix amorcent enfin une baisse.

Une piste à découvrir, je dois avouer que je n’en suis pas friand, ce sont les Sociétés civiles de Placements Immobiliers (SCPI), la pierre papier. Si vous deviez faire un choix, orientez-vous plutôt vers les SCPI de bureaux que d’habitations.

 

Faut-il encore croire dans le marché boursier ?

 

Une grande partie de ma stratégie patrimoniale, pour les 10 à 20 ans à venir, est basée sur l’investissement boursier. Je ne vais certainement pas vous dire de ne pas vous lancer dans ce projet ou de ne pas continuer à investir sur votre Pea ou votre compte-titre. C’est un placement risqué, c’est vrai, mais avec quelques connaissances et des convictions fortes, le risque est déjà beaucoup plus mesuré.

Pour vous donner une idée de ce qu’il y a à faire en bourse, je vous renvoie vers l’un de mes précédents articles : Bourse : plus de 10 000 € en actions sur mon Pea.

Dans le même registre, je vous invite à prendre vos distances avec tous les produits à effet de levier, c’est une chasse gardée qu’il faut laisser aux professionnels, un particulier s’y brûlera certainement les ailes.

 

Choisir un placement financier n’est pas ce qu’il y a de plus simple. Quand on est jeune ou inexpérimenté, on découvre bien souvent le monde étrange des investisseurs.

Certains gagnent beaucoup d’argent et d’autres en perdent énormément. Comment faire pour ne pas être du mauvais côté ?

On n’apprend pas à l’école une méthode pour se constituer un patrimoine « solide » et « diversifié».

Pour couronner le tout, en matière d’argent, sur qui pouvons-nous compter ?

En effet, votre banquier peut-être amené à toucher des commissions sur certains produits et à vous conseiller en fonction de ses intérêts et moins des vôtres. Comme j’ai eu le cas récemment, votre conseiller peut également être allergique à la bourse et peut vous dissuader d’y investir, alors que sur le long terme, c’est un bon placement s’il est bien mûri et réfléchi.

Peut-être pouvez-vous compter sur votre famille, mais ont-ils les connaissances suffisantes ?

Votre meilleur allié en finance, c’est vous et les connaissances que vous allez acquérir à force de lire, de vous informer et de discuter avec des personnes qui s’intéressent à ce sujet au combien passionnant.

Ne faites pas l’impasse non plus sur votre « bon sens », c’est lui qui vous évitera les pires erreurs. Une dernière règle, vous n’investirez que dans des placements dont vous comprendrez le sens.

Alors quelle sera l’orientation de votre épargne cette année et dans les années à venir ?

Cet article vous a plu, partagez-le...Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on Facebook
Facebook
Print this page
Print
Email this to someone
email

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

15 réponses sur “Quelle orientation donner à vos placements financiers et à votre épargne ?”

  1. Tout le monde est optimiste, les marchés sont hauts, voire surévalués, les forums boursiers font le plein de jeunes debutants confiants….
    Bref, je conserve mes titres, mais je fais le plein de liquidités en attendant la prochaine fin du monde! Si ca monte, je ferais toujours mieux qu’un livret A ou un fond euro, si ca baisse…miam!

  2. Bonjour,

    Et bien moi qui démarre dans ma quête de l’indépendance financière, j’ai choisi de me lancer dans l’immobilier locatif.
    J’ai trouvé un petit studio dans ma ville, avec des travaux. Le compromis est en passe d’être signé et ce bien sera financé à 100% par un crédit immobilier.
    Je n’ai en effet pas d’épargne disponible à investir ailleurs.
    D’après mes calculs ce bien ne devrait rien me rapporter pendant la durée du prêt (20 ans), mais là n’est pas l’objectif. Ce qui a déterminé mon choix, c’est qu’il ne devrait rien me coûter !
    La Bourse se sera peut être pour plus tard …

  3. Bonjour Arnaud

    Pour moi aussi, je considère que la bourse est le meilleur placement. Il reste toujours des actions sous évaluées. Après garder une épargne de précaution est utile comme tu le dis.

    En tout cas , merci pour l’article

    Ludovic

    1. Bonjour,

      je viens d’ouvrir un contrat multi supports et je compte l’alimenter principalement sur le fonds euros (60 à 70%) et le reste en UC.
      Je lis beaucoup les blogs sur l’indépendance financière. C’est vraiment instructif et accessible. J’apprends jour après jour et je me laisse du temps pour faire mon choix entre un compte titres et un PEA.
      Pour l’assurance vie, mon horizon de placement est entre 15 et 20 ans et je compte renforcer mes positions sur des unités de compte pour booster le rendement de mon AV.

  4. Bonjour,

    Arnaud, merci pour ton partage d’idées sur un vaste et complexe sujet qui m’intrigue et m’attire depuis peu : mon argent !
    Bien qu’ayant un PEA ouvert depuis 1999 (une idée lumineuse surement) avec une pauvre ligne “Crédit Abricole” (beaucoup moins lumineux…), je me demande si c’est réellement le moment de se lancer en bourse.
    Le CAC40 est très haut et faire une entrée en ce moment, bof.

    Espérons une petite baisse en 2014, histoire que je me fasse un peu de place dans ce milieu.

    A bientôt,
    Gabriel.

  5. Bonjour Arnaud. Bonne année pour commencer et aussi un grand merci pour votre site.
    J’ai entendu dire qu’il serait possible de cumuler un PEA classique et un PEA-PME. J’aurai voulu avoir votre avis sur ce dernier d’une part et aussi savoir s’il était possible d’en ouvrir un via le site Binck, par exemple.
    Cordialement et continuez ainsi.

  6. Bonjour Arnaud,

    Très bon tour d’horizon et analyses des placements en 2014.

    Pour ma part, je vais mon concentrer sur 3 pistes en 2014 :
    1) Investir dans les SCPI type bureaux, murs de commerces, c’est un investissement dans lequel je crois.
    2) La bourse via le PEA et aussi le CTO malgré l’imposition pour du long terme et des actions étrangères ça peut être un bon outil.
    3) Me constituer une épargne plus importante pour acheter dans quelques années ma RP, je ne le fait pas maintenant car je risque de bouger à court terme.

    Marc.
    Marc de Mieux Gérer Son Argent Articles récents..Podcast : Le découvert mode d’emploiMy Profile

  7. Bonjour

    Je rebondis sur ton commentaire Marc. Les SCPI de murs de commerce sont celles qui semblent disposer des meilleurs rendements.

    La bourse est un des meilleurs placements à l’heure actuelle. Il y a encore des des opportunités sur cette année, c’est clair.

    Après pour sécuriser, il y a des super livrets qui reversent au taux actuariel plus de 2% et qui peuvent permettre de sécuriser une partie de ses avoirs.

    Ludovic
    Ludovic Baratier Articles récents..Altran Technologies : l’action de la semaineMy Profile

  8. Pour l’immobilier, je pense que tu aurais pu aller un peu plus loin Arnaud.

    Un bien immobilier financé à 100% (ou presque) par la banque et recouvert par les loyers ne coûte rien et permet d’obtenir un très bon capital au bout de 20 à 30 ans sans avoir ou presque misé d’argent. Dans ce cas, le banquier imposera simplement que l’emprunteur soit capable de rembourser le prêt en cas de défaut de paiement ou de vacances locatives:
    par exemple, quelqu’un qui achète 2 apparts dont les loyers vont rapporter 1000 € et qui vont couvrir les mensualités du prêt plus les charges impôts et travaux devra au certainement justifier de 1000 € d’épargne ou presque par mois qu’il placera en assurance vie et/ou PEA. En cas de problème de paiement des loyers, il cessera momentanément de placer une partie pour rembourser le prêt de l’appart concerné.

    qu’en pense-tu ?

    1. @ Cédric

      C’est une situation idéale que tu cites là, je signe tout de suite. Cependant, il est aujourd’hui très difficile de pouvoir emprunter à 100 % et qu’en plus les loyers couvrent le montant total du crédit.
      Sinon l’idée d’épargner en parallèle sur une assurance-vie me séduit bien.

  9. Assez d’accord avec cet article:

    -livret A et LDD pour gérer son épargne de précaution >> 3 à 6 mois de salaire de revenu, juste pour faire face à des imprevus

    -assurance-vie: indispensable en gestion de patrimoine, mais il faut bien choisir son contrat car ils sont loin de tous se valoir

    -PEA: à utiliser si et seulement si vous souhaitez investir en actions européennes

    -immobilier: pour l’immobilier d’habitation je pense que la fête est finie et que la baisse des prix n’est pas terminée. Par ailleurs le rendement locatif net de fiscalité est vraiment très faible, sauf exceptions. Il me semble préférable de privilégier les murs de bureaux ou de commerce (via des SCPI, en direct c’est bien trop compliqué)

    -or: 100 % d’accord avec toi, pour moi ça ne sert à rien. Si on croit à la fin du monde autant acheter des sacs de riz au moins ça vaudra toujours quelque chose 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.