Bourse

Bourse: 10 erreurs à ne surtout pas commettre pour enfin gagner de l’argent et générer des revenus passifs

C’est avec plaisir que je me suis prêté au jeu d’identifier les 10 erreurs à ne surtout pas commettre en bourse. Erreurs possibles que vous soyez « un jeune » investisseur ou un « plus expérimenté ».

Ah la bourse… cet article participe à l’événement inter-blog “10 erreurs à éviter en bourse” organisé par Ben du blog BourseEnsemble.com.

Ces erreurs sont le fruit de mon expérience personnelle après avoir eu de belles déconvenues dans les années 2000. Elles sont aussi le fruit des erreurs d’investisseurs particulièrement expérimentés (Warren Buffet ou encore Peter Lynch). La lecture de livre sur le sujet permet effectivement d’analyser et de comprendre ce qu’il ne faut absolument pas faire.

 

Ce que vous devez savoir sur ma stratégie pour comprendre les 10 erreurs (voire plus) que vous pourriez commettre.

 

Je suis un investisseur de long terme (durée d’investissement supérieure à 15 ans). J’ai plutôt une stratégie « buy and hold« , j’achète, je garde et j’attends, soit pour m’alléger soit pour me renforcer.

Je souhaite acheter sur une longue période des actions au dividende croissant (aristocrats dividends de préférence). Mes investissements sont réguliers et l’argent que j’injecte au sein de mon Pea est issue de mon épargne mensuelle. Pour rappel,  j’ai commencé en partant de rien, pas de grosse somme et pas d’héritage etc… Le premier virement que j’ai effectué sur mon PEA était de 800 €.

Après avoir cru que je pouvais gagner rapidement et beaucoup d’argent en bourse au début des années 2000 (vous vous doutez bien que c’est l’inverse qui s’est produit), j’ai fini par tout laisser tomber. A l’époque, je n’avais aucune stratégie.

Je suis revenu en bourse en janvier 2012, mais cette fois avec une véritable ambition et une stratégie convenant à mon emploi du temps et à mes connaissances.

 

Places aux 10 erreurs que vous pouvez être amené à faire en Bourse :

 

  • Croire que vous pouvez gagner facilement beaucoup d’argent ou prendre la bourse pour un casino : Le saviez-vous, plus vous investissez sur le court terme plus vous avez de chance de perdre de l’argent. Sur le long terme, la tendance s’inverse (c’est statistique, n’hésitez pas à lire Votre argent mérite de vous rapporter plus, vous y trouverez plus de chiffres et d’explications) Bien sûr, il faut avoir un portefeuille diversifié et équilibré.
  • Ne pas prendre le temps de se former : c’est un point essentiel, vous investissez votre argent, vos économies, vous ne devez pas vous tromper. S’il est très simple d’acheter une action avec les courtiers en ligne, il est également très simple de faire de mauvais choix. Lire, se former, comprendre comment fonctionne le Marché sont des points essentiels pour ne pas paniquer et pour avoir une certaine maîtrise de soi dans de mauvaises circonstances.
  • Se lancer sans stratégie : vous avez compris les deux points ci-dessus, on peut gagner beaucoup d’argent en bourse, mais pas rapidement et pas n’importe comment. Il faut absolument se lancer en ayant une stratégie qui soit adaptée à votre personnalité, au temps que vous avez et à votre aversion aux risques (votre profil). Ce n’est pas la même chose d’investir dans des grosses capitalisations que dans des jeunes pousses… Dans mon introduction vous avez compris ma stratégie, patience et perception des dividendes. S’ils sont croissants, mon investissement année après année me rapportera de plus en plus.
  • Faire preuve d’impatience : Il faut savoir être patient, aussi bien pour acheter que pour vendre. Warren Buffet est capable de ne rien acheter pendant des mois s’il n’a pas identifié une opportunité. De plus, en bourse, le temps est votre allié, comme je l’ai dit précédemment plus vous investissez sur le long terme plus vous avez de chance de réussir vos investissements.
  • Négliger le versement du dividende : Pour moi, c’est une énorme erreur. Je vois déjà beaucoup de boucliers se lever pour dire qu’il ne sert à rien d’attendre le détachement du coupon. Ce n’est pas forcément faux, mais j’attends de la bourse des revenus passifs. Ces revenus, ce sont les dividendes. Pour avoir lu quelques articles et livres sur le sujet, les actions versant un dividende croissant se comportent souvent très bien voire mieux sur le long terme.
  • Ecouter votre banquier, un ami, un gourou, la presse spécialisée ou encore souscrire à une newsletter payante : Je suis convaincu que beaucoup de ces personnes vous veulent du bien tandis que d’autres pensent qu’à s’enrichir sur votre dos. S’il est important de lire la presse spécialisée pour avoir des informations sur les valeurs etc, il est beaucoup moins intéressant de se fier à leurs recommandations d’achats ou de ventes. Pour acheter et vendre, vous devez vous fier qu’à votre propre jugement et toujours investir en fonction de votre stratégie.
  • Se croire le plus malin : Le plus malin sera celui de qui saura gagner durablement en toute modestie sur le long terme. Il est très facile de faire « un bon coup » et se dire qu’on est le meilleur. Pour un bon investissement, en raisonnant ainsi, il y en aura 10 mauvais. Attention à ne pas se sentir supérieur, le Marché vous rappellera inévitablement à l’ordre.
  • Suivre la foule : s’il y a une philosophie que je tente d’avoir dans mes investissements, c’est bien d’aller à l’encontre de la foule tout en respectant ma stratégie. C’est très difficile à faire car on se sent bien seul. Il n’y aura que le temps, quelques mois ou quelques années pour savoir si on a eu raison.
  • Ne pas savoir vendre / acheter à la baisse ou à la hausse ou ne pas savoir prendre ses bénéfices ou encore couper ses pertes : là encore, c’est un exercice bien difficile. Quand acheter ou quand vendre une action ? il faudra y avoir réfléchi avant et agir. On ne peut jamais acheter au plus bas et encore moins vendre au plus haut.
  • Changer de stratégie en cours de route : Il est dangereux de changer de stratégie, bien souvent, en faisant cela, on investit comme la foule, c’est à dire quand le marché ou la valeur est prêt à se retourner.

 

Voilà les 10 erreurs que j’ai identifié au fil des ans, de mon expérience et de mes lectures. Ce ne sont certainement pas des vérités absolues. Par contre, ces avertissements, j’essaie de m’y tenir et de les avoir en tête.

J’aurais pu ajouter à cette liste, ne payez pas trop de frais (Quel courtier en bourse choisir ? Mon avis sur Binck.fr), n’enrichissez pas votre courtier en étant actif (bien souvent, les investisseurs les plus passifs ont de biens meilleurs résultats). Ne vous laissez pas guider par votre peur ou votre cupidité et surtout, ne perdez pas vos objectifs financiers et la raison pour laquelle vous avez fait le choix de placer et d’investir votre argent en bourse.

J’ai une stratégie que j’affine, qui évolue, mais qui reste sensiblement la même. Je suis à l’écoute des informations qui circulent sur les sociétés dans lesquels j’investis en tentant d’avoir une vision de long terme et de savoir si, à mon sens, la stratégie de l’entreprise est la bonne pour les 10, 15 ou 20 années à venir.

Pour aller plus loin, découvrez les articles des participants à ce carnaval.

Bonne lecture,

 

Cet article vous a plu, partagez-le...Tweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookPrint this pageEmail this to someone
   

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

34 réflexions au sujet de « Bourse: 10 erreurs à ne surtout pas commettre pour enfin gagner de l’argent et générer des revenus passifs »

    • @ Michel

      Tu soulignes effectivement un point important.
      Plutôt que de supplier, je préfère offrir un bon resto et me nourrir d’une discussion constructive avec une personne qui a l’expérience et la réussite.

  1. Bonjour Arnaud!

    excellent article!

    Tous ces conseils prit un à un semble simple et facile à appliquer, cependant les appliquer au quotidien dans notre vie d’investisseur autonome demande cérébralement un effort de tous les moments, c’est pourquoi aussi peu d’investisseurs y parviennent.

    Je suis investisseurs boursier autonome depuis plus de 10 ans, et aujourd’hui plus que jamais, j’ai la certitude que pour réussir en bourse, il faut faire les choses différemment, aller à contre courant de la foule.

    Malheureusement (pour ceux qui perdent, pas pour les gagnants), les gains en bourse ce font bien souvent sur les erreurs des autres: leur impatience, leur manque de connaissances, leur manque d’indépendance d’esprit, leur manque de méthode, leur manque de formation, leur manque de logique, etc…

    Martin
    http://www.investir-a-la-bourse.com
    Martin Articles récents..L’analyse d’entreprise de «Stantec inc.»My Profile

  2. Salut Arnaud,

    Super d’avoir remis tes erreurs et conseils dans le contexte de ton approche en bourse. Ça permet de bien les mettre en perspectives 😉 Une approche sans aucun doute rendement!

    De nombreux conseils sont universels et sont valables avec d’autres approches. Personnellement où j’ai du mal c’est avec “il n’y aura que le temps, quelques mois ou quelques années pour savoir si on a eu raison”. C’est pour moi un véritable risque de ne pouvoir évaluer une opération qu’après un lapse de temps aussi important. Si elle s’avère être un échec, il est bien trop tard à mon goût pour le réaliser.

    Dans la même ligne, il est particulièrement délicat d’évaluer la qualité de la stratégie d’une entreprise sur 10-20 ans quand les dirigeants qui en connaissent parfaitement les rouages ont eux-mêmes très rarement une telle visibilité. Qu’en penses-tu?

    Merci pour ta participation à l’événement!

    Ben
    Ben de Bourse Ensemble Articles récents..Tu perds de l’argent en bourse? 10 erreurs à éviterMy Profile

    • @ Ben

      Il est important pour le lecteur de connaître mes erreurs passées pour comprendre mon approche d’aujourd’hui.
      Cela permet certainement de mieux appréhender ma stratégie et de mettre en relief les erreurs que j’ai voulu souligner.

      C’est vrai, je ne saurai que dans quelques années si ma stratégie fonctionne parfaitement. Pour être franc, je suis convaincu qu’elle est bonne, seulement, je ne suis pas devin et je ne peux me permettre de dire qu’elle est sûre et que tout le monde peut se lancer de la même manière.

      Le moyen que je donne aux lecteurs et investisseurs qui suivent mon blog de connaître mes performances et ainsi d’analyser ma stratégie, c’est de publier régulièrement mes résultats.

      Pourquoi je me donne une si longue période ?

      c’est que l’analyse du marché boursier montre statistiquement que sur une longue période les chances de gagner sont bien plus importantes que de perdre. (Votre argent mérite de vous rapporter plus. Connaître, choisir et tirer profit des placements financiers qui vous vont bien)

      Dans un marché haussier, il est simple de faire de belles plus-values, on peut tous gagner. Quand ce dernier va se retourner, il faudra garder la tête froide, accepter de perdre de l’argent et quand le désespoir pointera, ce sera certainement le moment d’investir. Pour accepter de perdre à un moment donné, il faut bien savoir pourquoi et sur quelle durée on souhaite investir.

      Le problème, c’est que personne va venir nous dire quand le marché va chuter « lourdement » (c’est toujours par excès). Il faut donc être préparé.

      @+, merci d’avoir organisé un petit carnaval d’articles et ainsi de faire découvrir de nouveaux blogs aux lecteurs.

  3. Bonjour

    Merci pour cet article, que je trouve cependant un peu trop généraliste et ‘bateau’. Excuse moi mais cette remarque n’est pas méchante.

    Je pense que pour gagner de l’argent, il faut vraiment suivre l’actualité économique, le calendrier des entreprises. Voir l’orientation prise par les investisseurs au moment de la publication des résultats.

    A partir de là tu détectes les opportunités

    Ludovic
    ludovic baratier Articles récents..Iliad pour investir dans les télécoms ?My Profile

    • @ Ludovic

      J’apprécie ta franchise.

      Seulement, tu es une personne qui s’intéresse à la bourse et tu as certainement en tête et bien intégré une bonne partie de ces conseils comme moi aujourd’hui.

      C’est un article qui a vocation à informer une personne qui cherche à investir et qui souhaite trouver des idées et du vécu pour élaborer une stratégie gagnante.

      Concernant ton analyse, je ne la partage pas.

      Je ne crois pas que ce soit en suivant l’actualité que l’on peut réussir en bourse (sur du court terme tu peux avoir de temps en temps de la réussite surtout si le marché est haussier. Tu peux aussi avoir de grosses déconvenues).

      Je préfère de loin investir dans une société qui a une bonne gestion avec une politique favorisant l’actionnaire en distribuant un dividende régulier et croissant, ce depuis plusieurs années, que de suivre une mode.

      Suivre de grands investisseurs peut-être une bonne idée pour se permettre de découvrir des valeurs et ainsi savoir si on est prêt à les avoir en portefeuille.
      Le problème avec les grands investisseurs, c’est que l’on ne connait pas toujours le moment où ils ont acheté leurs actions et encore moins leurs objectifs.

      @+

      • En période de forte hausse comme celle que l’on connaît depuis quelques années, c’est facile ! Tout le monde peut faire des plus-values. Mais le retournement sera inévitable et là il faudra bien chercher pour trouver les bons candidats.

        Chercher les affaires bien gérées c’est bien, mais un simple coup d’oeil au graphique historique suffit.

        Il y a plusieurs milliers d’actions en bourse. Un screener peut vous aider à trouver les actions qui – à tout moment – sont en forme. Une fois celles-ci trouvées il suffit de suivre la tendance.
        De bons outils et un peu d’expérience font le reste.
        Michel de Trading-Attitude Articles récents..Fibonacci et ses lapins + Forex = tirelireMy Profile

  4. Bonjour Arnaud

    Merci pour ta réponse. Je comprends ton point de vue. Je pense quand même que certaines actions d’entreprises sont des vecteurs de plus value boursière telles les OPA ou les fusions.

    Par contre les actions à dividendes peuvent être dans certains cas une manière de retenir les actionnaires mais bon je partage to navis sur le long terme cela peut être rassurant d’avoir ce type de revenu passif.

    ludovic
    ludovic baratier Articles récents..Bioalliance Pharma : passer à l’achat sur le titre ?My Profile

  5. Bonjour!

    J’ai franchis le pas en février dernier d’investir en bourse. Je n’ai pas beaucoup de temps à consacrer à cet investissement mais un calcul fait sur l’action Procter & Gamble (action solide) qui a subit des pertes en 2001 et 2008 m’a montré qu’il valait mieux faire de la veille sur les actions avec une stratégie de vente et d’achat dans le but de conserver son capital plutôt que le Buy & Hold.

    En Buy & Hold c’est une perte de 2% environ du capital entre 2000 et 2014
    En Trading c’est un gain de 49% net de frais d’ordres.

    Donc ma question est la suivante: quelqu’un peut-il corroborer mes résultats?

    Je précise que mon calcul est approximatif. Grosso modo en B&H on conserve son capital (versement des dividendes inclus en subissant tous les krachs), en Trading on fait travailler son argent en évitant les kracks boursiers.

    Me trompe-je?? Merci pour votre site vraiment de qualité. 🙂

    • Cela dépend des actions. Et cela dépend aussi du trading que vous faites en réalité, car a posteriori c’est très simple.

      Dans la dure réalité c’est une autre paire de manches. En général, le trading va capturer des swings. La réussite de ce trading dépend de la configuration des swings (que l’on ne connaît jamais à l’avance).

      Si votre trading ne dépend pas des swings mais d’un paramètre d’un oscillateur, alors il ne sera certainement pas valable dans l’avenir.
      Michel de Trading-Attitude Articles récents..Ces 10 erreurs de débutant en bourse vont nuire à votre portefeuille boursierMy Profile

    • En fait,depuis le 1er janvier 2000,l’action Procter&Gamble à fait +46,10% dividendes non reinvestis, et +109,88% dividendes reinvestis…
      Valeur très peu volatile convenant bien plus au buy&hold qu’au trading, d’une societe qui existe depuis 176ans, et qui verse un dividende en augmentation constante depuis…58 ans!

  6. Merci de votre éclairage! Je ne connaissais pas les swings.
    J’investis principalement sur des grosses capitalisations comme total ou coca cola, toutefois je me concentre uniquement sur la préservation de mon capital avec des ordres stop raisonnable pour vendre ou acheter.
    Du moins c’est la stratégie que je commence après avoir gardé mes titres pendant 4 mois.
    Merci pour votre retour. Je trouve que la stratégie buy and hold met en péril le capital des petits porteurs face aux gros actionnaires qui peuvent retourner le marché.
    Benoit Articles récents..NUMERO 3 – MAI: Jack, Alstom et les 35 heuresMy Profile

    • On loue sans cesse Warren Buffett… Il fait du buy n hold, non ?

      Le problème c’est qu’en ce moment tout monte, donc c’est facile de conserver peu de temps et revendre.

      En période de marasme sur les marchés, le déclenchement de vos stops peut consommer tous vos gains (quand il y en a).

      Ce qu’il faut c’est acheter dans des creux (rares actuellement). Là, vous pouvez revendre un peu plus tard quand on est en haut de cycle.

      Mais les occasions sont rares.

      Avec le swing trading, il faut les bons indicateurs, la bonne volatilité, etc.

      Les deux types de stratégies (swing trading et buy n hold) fonctionnent (avec un money management approprié).

      Mon robot de trading a fait jusqu’ici 9516 pips de gains avec des moyennes à la baisse, et parfois un profit factor de 11.
      C’est sûr qu’en intraday sur le DAX avec un effet de levier plus fort j’utilise plutôt une stratégie avec des stop loss !

      Il faut s’adapter et trouver sa ou ses méthodes (celles qui sont adaptées à vous).
      Michel de Trading-Attitude Articles récents..Ces 10 erreurs de débutant en bourse vont nuire à votre portefeuille boursierMy Profile

    • @ Benoit

      Je ne pense pas que la stratégie « Buy and Hold » puisse mettre ton capital en péril.

      Cette stratégie, c’est comme cela je me l’approprie, a pour ambition d’accompagner sur le long terme une société, il n’empêche que quand la bourse présente des irrégularités (trop rapides) et qu’une valeur augmente sensiblement (pour des grosses capitalisations, je parle de + 30, + 40 voire + 50 %), il faut savoir alléger sa position pour revenir un peu plus tard sur le titre. si les fondamentaux sont bons, que la société garde une stratégie qui t’a motivé à acheter le titre, il n’y a pas de raison de ne plus investir.
      On n’est pas sur des aller/retour toutes les semaines. Ces achats ou ces ventes se font sur plusieurs années.

      Ensuite, il est impossible de prévoir l’évolution du marché, c’est donc intéressant de garder des titres en portefeuille. Si on a vendu un peu tôt, le cours continuera de progresser, il suffira juste d’adapter les liquidités (60/40 ou 50/50…) selon nos convictions et nos choix.

      • Encore une fois cela dépend des actions. Certaines étaient déjà recommandées il y a 15 ans. Quand on investit sur celles-ci, le long terme n’est pas un problème.

        C’est ce qui est expliqué dans cette vidéo (exemples d’actions) :
        http://www.trading-attitude.com/comment-investir-en-bourse-pour-sa-retraite

        Tout repli de ces actions doit être mis à profit pour en acheter.

        Ne pas vendre il faut !

        Maître Yoda.
        Michel de Trading-Attitude Articles récents..Pourquoi investir ou trader en bourse ?My Profile

        • Oui, le buy&hold n’est pas adapté à toutes les valeurs, il est à réserver a des entreprises ayant une position concurrentielle très forte, en general dans un secteur peu cyclique ou elle est un leader incontestable…
          Faire du buy&hold sur du renault, du alcatel-lucent…et c’est la crise cardiaque assurée! Par contre ces titres sont parfaits pour du suivi de tendance…
          Faire du swing trading sur air liquide, coca cola, procter&gamble n’a aucun sens, alors que des achats réguliers sur ces titres detenus sur du (très) long terme prend tout son sens!

          • @ Yoshi

            Complément d’information pertinent… merci Yoshi
            Je te rejoins complètement sur la stratégie a adopter. Le « Buy and Hold » ne peut être possible sur toutes les valeurs, le marché américain s’y prête bien plus. En France, j’ajouterais Vilmorin & Cie à Air Liquide, je n’en ai pas trouvé d’autres qui évoluent si bien dans le temps. Ces deux valeurs, comme tu le soulignes, on les garde et on renforce qu’en le marché faibli. Il n’y a rien d’autre à faire.

  7. @ Michel

    Quand tu dis que les actions françaises qui se comportent bien sont assez nombreuses, tu penses auxquelles ?

    Perso, je n’en vois que très peu…

  8. Pour ma part, je trouve qu’effectivement, vu la petite taille du marché français, elles sont plutôt nombreuses.
    En allant voir le detail des indices S&P EURO DIVIDEND ARISTOCRATS, et S&P 350 EUROPE DIVIDEND ARISTOCRATS, tu peux deja te faire une petite selection.
    Quand à dire que tous les investisseurs devraient se renforcer sur ce type de valeurs…j’ai bien peur que le problème soit que c’est justement ce qu’ils ont fait ces dernieres années, et que les valorisations s’en ressentent…

  9. @ Yoshi et Michel

    Ok, je connais ces valeurs, seulement ce que je recherche, ce sont des valeurs dont la croissance des dividendes ainsi que celle du cours de bourse croient régulièrement dans le temps sans trop de variation. Là c’est beaucoup plus rare.

    Si l’on prend l’historique d’Air Liquide ou de Vilmorin, c’est parlant.

    Concernant les autres valeurs (Essilor, l’Oréal…), là je suis d’accord avec vous, elles sont relativement nombreuses et peuvent se loger dans un fond de portefeuille.
    Seulement, sur ce type de valeur il faut être un peu plus vigilant et savoir alléger ses positions quand le cours grimpe un peu trop fort et savoir se renforcer quand celui-ci baisse anormalement.

    Au plaisir d’échanger,

    Arnaud

    • Avec une allocation d’actifs définie, tu renforce et allège automatiquement sans travail d’analyse, et concernant l’Oreal et Essilor, on ne peut pas dire qu’elles soient a surveiller comme l’huile sur le feu!
      Et encore une fois:pourquoi se limiter à le france?
      Une strategie « dividend growth » necessite un portefeuille diversifié au niveau international et sectoriel…

      • @Yoshi :

        pourquoi se limiter à la France ? Pour le PEA…

        Mais rien n’empêche d’acheter du VIPS Holding (+1300 % depuis fin 2012).

        Quoique Montupet (Frenchie) n’est pas en reste avec ses 900% depuis à peu près la même époque.

        Où Cerner Corp (US) avec ses > 10 000 % (depuis 1992 !).

        Je suis d’accord avec vous, globalement. À part quelques valeurs que je connais depuis longtemps, les autres je les découvre grâce à mon screener (le Screener TA). Il est construit pour détecter les actions en tendance qui ont le plus de chance de grimper.

        Sur le marché français on a vite fait le tour (Montupet, Financière de l’Odet, Bollore, Prismaflex (+600% de mi 2013 à début 2014), …. Mais sur le Nasdaq, il y en a des tonnes. Et là, ça fait trop ! On ne sait plus où donner de la tête.

        Il suffit de monter dans le train… Et celui-là ne fait pas grêve !
        Michel de Trading-Attitude Articles récents..Pourquoi les faibles dividendes sont meilleurs ?My Profile

    • @Arnaud : prenons Total. Un dividende de 5% c’est pas mal.
      Même si elle ne bouge pas trop, sur le long terme ça va.

      Je ne me souviens plus du dividende de Total il y a 10 ou 20 ans, mais les 1% de l’époque, sur un prix beaucoup plus bas, représentent en valeur absolue un montant plus fort aujourd’hui (d’autant plus qu’il est à 5%).

      Inversement, les valeurs qui versent un fort dividende ont un risque de perte en capital (Orange).
      Michel de Trading-Attitude Articles récents..Pourquoi les faibles dividendes sont meilleurs ?My Profile

  10. Et au fait:merci pour le parainage binck, c’est vraiment génial de pouvoir renforcer BRKB avec 0 commissions!
    Comment? Il ne verse aucun dividende? Je sais…

  11. Là, michel, je te rejoins à 100%! Orange est à mes yeux tout sauf une valeur de rendement! Trop de dettes, trop peu de croissance, d’investissement et surtout de rentabilité…tout sauf un titre à garder à vie! Un dividende faible, ou plutot un taux de distribution faible est bien plus interessant!(un dividende élevé,pour un taux de distribution faible est un signe de sous-valorisation, donc potentiellement très intéressant…)
    Dans certains cas, l’absence de dividende est même la meilleure facon de remunerer l’actionnaire! (Quoi?!?), voir entre autres berkshire hathaway,un « must »parmis les titres pour rentier… (?!?!)

Laisser un commentaire

CommentLuv badge







Mon E-book : Stratégie pour un Avenir Plus Riche

Couverture du livre Stratégie pour un avenir plus riche

Adhérez aujourd’hui à Un Avenir Plus Riche et recevez gratuitement mon E-book, « Stratégie pour un Avenir Plus Riche ». Un livre qui vous guide vers plus de liberté financière.






Je déteste les spams autant que vous. Votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue.
Transparence : vous pouvez quitter la liste à tout moment. Les instructions sur comment se désabonner sont incluses dans chaque message.