Bourse: 10 erreurs à ne surtout pas commettre pour enfin gagner de l’argent et générer des revenus passifs

Bourse: 10 erreurs à ne surtout pas commettre pour enfin gagner de l’argent et générer des revenus passifs

C’est avec plaisir que je me suis prêté au jeu d’identifier les 10 erreurs à ne surtout pas commettre en bourse. Erreurs possibles que vous soyez “un jeune” investisseur ou un “plus expérimenté”.

Ah la bourse… cet article participe à l’événement inter-blog “10 erreurs à éviter en bourse” organisé par Ben du blog BourseEnsemble.com.

Ces erreurs sont le fruit de mon expérience personnelle après avoir eu de belles déconvenues dans les années 2000. Elles sont aussi le fruit des erreurs d’investisseurs particulièrement expérimentés (Warren Buffet ou encore Peter Lynch). La lecture de livre sur le sujet permet effectivement d’analyser et de comprendre ce qu’il ne faut absolument pas faire.

Ce que vous devez savoir sur ma stratégie pour comprendre les 10 erreurs (voire plus) que vous pourriez commettre.

Je suis un investisseur de long terme (durée d’investissement supérieure à 15 ans). J’ai plutôt une stratégie “buy and hold“, j’achète, je garde et j’attends, soit pour m’alléger soit pour me renforcer.

Je souhaite acheter sur une longue période des actions au dividende croissant (aristocrats dividends de préférence). Mes investissements sont réguliers et l’argent que j’injecte au sein de mon Pea est issue de mon épargne mensuelle. Pour rappel,  j’ai commencé en partant de rien, pas de grosse somme et pas d’héritage etc… Le premier virement que j’ai effectué sur mon PEA était de 800 €.

Après avoir cru que je pouvais gagner rapidement et beaucoup d’argent en bourse au début des années 2000 (vous vous doutez bien que c’est l’inverse qui s’est produit), j’ai fini par tout laisser tomber. A l’époque, je n’avais aucune stratégie.

Je suis revenu en bourse en janvier 2012, mais cette fois avec une véritable ambition et une stratégie convenant à mon emploi du temps et à mes connaissances.

Places aux 10 erreurs que vous pouvez être amené à faire en Bourse :

  • Croire que vous pouvez gagner facilement beaucoup d’argent ou prendre la bourse pour un casino : Le saviez-vous, plus vous investissez sur le court terme plus vous avez de chance de perdre de l’argent. Sur le long terme, la tendance s’inverse (c’est statistique, n’hésitez pas à lire Votre argent mérite de vous rapporter plus, vous y trouverez plus de chiffres et d’explications) Bien sûr, il faut avoir un portefeuille diversifié et équilibré.
  • Ne pas prendre le temps de se former : c’est un point essentiel, vous investissez votre argent, vos économies, vous ne devez pas vous tromper. S’il est très simple d’acheter une action avec les courtiers en ligne, il est également très simple de faire de mauvais choix. Lire, se former, comprendre comment fonctionne le Marché sont des points essentiels pour ne pas paniquer et pour avoir une certaine maîtrise de soi dans de mauvaises circonstances.
  • Se lancer sans stratégie : vous avez compris les deux points ci-dessus, on peut gagner beaucoup d’argent en bourse, mais pas rapidement et pas n’importe comment. Il faut absolument se lancer en ayant une stratégie qui soit adaptée à votre personnalité, au temps que vous avez et à votre aversion aux risques (votre profil). Ce n’est pas la même chose d’investir dans des grosses capitalisations que dans des jeunes pousses… Dans mon introduction vous avez compris ma stratégie, patience et perception des dividendes. S’ils sont croissants, mon investissement année après année me rapportera de plus en plus.
  • Faire preuve d’impatience : Il faut savoir être patient, aussi bien pour acheter que pour vendre. Warren Buffet est capable de ne rien acheter pendant des mois s’il n’a pas identifié une opportunité. De plus, en bourse, le temps est votre allié, comme je l’ai dit précédemment plus vous investissez sur le long terme plus vous avez de chance de réussir vos investissements.
  • Négliger le versement du dividende : Pour moi, c’est une énorme erreur. Je vois déjà beaucoup de boucliers se lever pour dire qu’il ne sert à rien d’attendre le détachement du coupon. Ce n’est pas forcément faux, mais j’attends de la bourse des revenus passifs. Ces revenus, ce sont les dividendes. Pour avoir lu quelques articles et livres sur le sujet, les actions versant un dividende croissant se comportent souvent très bien voire mieux sur le long terme.
  • Ecouter votre banquier, un ami, un gourou, la presse spécialisée ou encore souscrire à une newsletter payante : Je suis convaincu que beaucoup de ces personnes vous veulent du bien tandis que d’autres pensent qu’à s’enrichir sur votre dos. S’il est important de lire la presse spécialisée pour avoir des informations sur les valeurs etc, il est beaucoup moins intéressant de se fier à leurs recommandations d’achats ou de ventes. Pour acheter et vendre, vous devez vous fier qu’à votre propre jugement et toujours investir en fonction de votre stratégie.
  • Se croire le plus malin : Le plus malin sera celui de qui saura gagner durablement en toute modestie sur le long terme. Il est très facile de faire “un bon coup” et se dire qu’on est le meilleur. Pour un bon investissement, en raisonnant ainsi, il y en aura 10 mauvais. Attention à ne pas se sentir supérieur, le Marché vous rappellera inévitablement à l’ordre.
  • Suivre la foule : s’il y a une philosophie que je tente d’avoir dans mes investissements, c’est bien d’aller à l’encontre de la foule tout en respectant ma stratégie. C’est très difficile à faire car on se sent bien seul. Il n’y aura que le temps, quelques mois ou quelques années pour savoir si on a eu raison.
  • Ne pas savoir vendre / acheter à la baisse ou à la hausse ou ne pas savoir prendre ses bénéfices ou encore couper ses pertes : là encore, c’est un exercice bien difficile. Quand acheter ou quand vendre une action ? il faudra y avoir réfléchi avant et agir. On ne peut jamais acheter au plus bas et encore moins vendre au plus haut.
  • Changer de stratégie en cours de route : Il est dangereux de changer de stratégie, bien souvent, en faisant cela, on investit comme la foule, c’est à dire quand le marché ou la valeur est prêt à se retourner.

Voilà les 10 erreurs que j’ai identifié au fil des ans, de mon expérience et de mes lectures. Ce ne sont certainement pas des vérités absolues. Par contre, ces avertissements, j’essaie de m’y tenir et de les avoir en tête.

J’aurais pu ajouter à cette liste, ne payez pas trop de frais (Quel courtier en bourse choisir ? Mon avis sur Binck.fr), n’enrichissez pas votre courtier en étant actif (bien souvent, les investisseurs les plus passifs ont de biens meilleurs résultats). Ne vous laissez pas guider par votre peur ou votre cupidité et surtout, ne perdez pas vos objectifs financiers et la raison pour laquelle vous avez fait le choix de placer et d’investir votre argent en bourse.

J’ai une stratégie que j’affine, qui évolue, mais qui reste sensiblement la même. Je suis à l’écoute des informations qui circulent sur les sociétés dans lesquels j’investis en tentant d’avoir une vision de long terme et de savoir si, à mon sens, la stratégie de l’entreprise est la bonne pour les 10, 15 ou 20 années à venir.

Pour aller plus loin, découvrez les articles des participants à ce carnaval.

Bonne lecture,

Cet article vous a plu, partagez-le...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Print this page
Print

34
Poster un Commentaire

avatar
13 Fils de commentaires
21 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
8 Auteurs du commentaire
ArnaudyoshiBenoitAlex de la bourse àLTArnaud Rezé Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Michel de Trading-Attitude
Invité

Bonjour !

Il est important, je crois, d’appuyer un des points que tu cites. Tous les gens qui viennent vous voir pour vous proposer des bons plans sont des profiteurs à fuir.

C’est vous qui devriez aller supplier les gens qui réussissent de vous aider.

Martin
Invité

Bonjour Arnaud! excellent article! Tous ces conseils prit un à un semble simple et facile à appliquer, cependant les appliquer au quotidien dans notre vie d’investisseur autonome demande cérébralement un effort de tous les moments, c’est pourquoi aussi peu d’investisseurs y parviennent. Je suis investisseurs boursier autonome depuis plus de 10 ans, et aujourd’hui plus que jamais, j’ai la certitude que pour réussir en bourse, il faut faire les choses différemment, aller à contre courant de la foule. Malheureusement (pour ceux qui perdent, pas pour les gagnants), les gains en bourse ce font bien souvent sur les erreurs des autres:… Lire la suite »

Ben de Bourse Ensemble
Invité

Salut Arnaud, Super d’avoir remis tes erreurs et conseils dans le contexte de ton approche en bourse. Ça permet de bien les mettre en perspectives 😉 Une approche sans aucun doute rendement! De nombreux conseils sont universels et sont valables avec d’autres approches. Personnellement où j’ai du mal c’est avec “il n’y aura que le temps, quelques mois ou quelques années pour savoir si on a eu raison”. C’est pour moi un véritable risque de ne pouvoir évaluer une opération qu’après un lapse de temps aussi important. Si elle s’avère être un échec, il est bien trop tard à mon… Lire la suite »

ludovic baratier
Invité
ludovic baratier

Bonjour

Merci pour cet article, que je trouve cependant un peu trop généraliste et ‘bateau’. Excuse moi mais cette remarque n’est pas méchante.

Je pense que pour gagner de l’argent, il faut vraiment suivre l’actualité économique, le calendrier des entreprises. Voir l’orientation prise par les investisseurs au moment de la publication des résultats.

A partir de là tu détectes les opportunités

Ludovic

ludovic baratier
Invité
ludovic baratier

Bonjour Arnaud

Merci pour ta réponse. Je comprends ton point de vue. Je pense quand même que certaines actions d’entreprises sont des vecteurs de plus value boursière telles les OPA ou les fusions.

Par contre les actions à dividendes peuvent être dans certains cas une manière de retenir les actionnaires mais bon je partage to navis sur le long terme cela peut être rassurant d’avoir ce type de revenu passif.

ludovic

Michel de Trading-Attitude
Invité

Les actions à dividendes sont soit à dividendes structurellement (les SIIC) soit veulent favoriser leurs actionnaires. Ce ne sont pas des valeurs de croissance.

Un exemple typique est Orange. Le prix ET le rendement ont baissé.

ludovic baratier
Invité
ludovic baratier

bonjour

je suis assez d’accord avec toi et le meilleur exemple concerne l’OPA d’Atos sur Bull qui prend plus de 20% aujourd’hui.

Ludovic

Benoit
Invité
Benoit

Bonjour! J’ai franchis le pas en février dernier d’investir en bourse. Je n’ai pas beaucoup de temps à consacrer à cet investissement mais un calcul fait sur l’action Procter & Gamble (action solide) qui a subit des pertes en 2001 et 2008 m’a montré qu’il valait mieux faire de la veille sur les actions avec une stratégie de vente et d’achat dans le but de conserver son capital plutôt que le Buy & Hold. En Buy & Hold c’est une perte de 2% environ du capital entre 2000 et 2014 En Trading c’est un gain de 49% net de frais… Lire la suite »

Michel de Trading-Attitude
Invité

Cela dépend des actions. Et cela dépend aussi du trading que vous faites en réalité, car a posteriori c’est très simple.

Dans la dure réalité c’est une autre paire de manches. En général, le trading va capturer des swings. La réussite de ce trading dépend de la configuration des swings (que l’on ne connaît jamais à l’avance).

Si votre trading ne dépend pas des swings mais d’un paramètre d’un oscillateur, alors il ne sera certainement pas valable dans l’avenir.

yoshi
Invité
yoshi

En fait,depuis le 1er janvier 2000,l’action Procter&Gamble à fait +46,10% dividendes non reinvestis, et +109,88% dividendes reinvestis…
Valeur très peu volatile convenant bien plus au buy&hold qu’au trading, d’une societe qui existe depuis 176ans, et qui verse un dividende en augmentation constante depuis…58 ans!

Benoit
Invité
Benoit

Merci de votre éclairage! Je ne connaissais pas les swings.
J’investis principalement sur des grosses capitalisations comme total ou coca cola, toutefois je me concentre uniquement sur la préservation de mon capital avec des ordres stop raisonnable pour vendre ou acheter.
Du moins c’est la stratégie que je commence après avoir gardé mes titres pendant 4 mois.
Merci pour votre retour. Je trouve que la stratégie buy and hold met en péril le capital des petits porteurs face aux gros actionnaires qui peuvent retourner le marché.

Ben de Bourse Ensemble
Invité

Salut Benoit,

À mon sens, le plus gros risque avec une stratégie buy & hold est la prise d’une mauvaise décision et la réalisation plusieurs décennies plus tard. Difficile de corriger le tard aussi tardivement…

Ben

Michel de Trading-Attitude
Invité

C’est pour cela qu’il faut bien choisir les actions sur lesquelles on investit à long terme. Sauf qu’en réalité et dans l’absolu on ne peut pas dire à l’avance !

Michel de Trading-Attitude
Invité

On loue sans cesse Warren Buffett… Il fait du buy n hold, non ? Le problème c’est qu’en ce moment tout monte, donc c’est facile de conserver peu de temps et revendre. En période de marasme sur les marchés, le déclenchement de vos stops peut consommer tous vos gains (quand il y en a). Ce qu’il faut c’est acheter dans des creux (rares actuellement). Là, vous pouvez revendre un peu plus tard quand on est en haut de cycle. Mais les occasions sont rares. Avec le swing trading, il faut les bons indicateurs, la bonne volatilité, etc. Les deux types… Lire la suite »

Arnaud
Invité
Arnaud

@ Michel

Quand tu dis que les actions françaises qui se comportent bien sont assez nombreuses, tu penses auxquelles ?

Perso, je n’en vois que très peu…

yoshi
Invité
yoshi

Pour ma part, je trouve qu’effectivement, vu la petite taille du marché français, elles sont plutôt nombreuses.
En allant voir le detail des indices S&P EURO DIVIDEND ARISTOCRATS, et S&P 350 EUROPE DIVIDEND ARISTOCRATS, tu peux deja te faire une petite selection.
Quand à dire que tous les investisseurs devraient se renforcer sur ce type de valeurs…j’ai bien peur que le problème soit que c’est justement ce qu’ils ont fait ces dernieres années, et que les valorisations s’en ressentent…

Michel de Trading-Attitude
Invité

On retrouve toujours les même valeurs. C’était les mêmes il y a 15 ans.
De nouvelles sont apparues, mais n’ont pas assez d’historique pour être sûr.

Parmi les anciennes : Essilor, Total, Sanofi, Air Liquide, L’Oréal, LVMH, …

yoshi
Invité
yoshi

Et au fait:merci pour le parainage binck, c’est vraiment génial de pouvoir renforcer BRKB avec 0 commissions!
Comment? Il ne verse aucun dividende? Je sais…

yoshi
Invité
yoshi

Là, michel, je te rejoins à 100%! Orange est à mes yeux tout sauf une valeur de rendement! Trop de dettes, trop peu de croissance, d’investissement et surtout de rentabilité…tout sauf un titre à garder à vie! Un dividende faible, ou plutot un taux de distribution faible est bien plus interessant!(un dividende élevé,pour un taux de distribution faible est un signe de sous-valorisation, donc potentiellement très intéressant…)
Dans certains cas, l’absence de dividende est même la meilleure facon de remunerer l’actionnaire! (Quoi?!?), voir entre autres berkshire hathaway,un “must”parmis les titres pour rentier… (?!?!)