PEA, reporting du mois de Février 2016

Parce que le sujet vous intéresse et qu’il est formateur d’observer d’autres portefeuilles que le sien, j’essaye de faire régulièrement le point sur mon PEA et sur son évolution.

Vous pouvez ainsi voir s’il baisse, s’il grimpe et surtout s’il fait mieux ou moins bien que les principaux indices…

 

Mon portefeuille face aux principaux indices mondiaux pour ce mois :

 

Une fois n’est pas coutume, voici l’évolution de l’indice japonais dont on nous parle depuis des mois et qu’il fallait selon les analystes mettre en portefeuille…

  • A Tokyo : le Nikkei 225 a chuté de 8,5% (plus forte baisse depuis mai 2012). C’est le troisième mois de baisse consécutive (-3,61% en décembre et -7,96% en janvier).
  • En Europe, les marchés ont souffert.
  1.  l’Euro Stoxx 50 abandonne 3,59% sur le mois.
  2. Le Dax allemand lâche 3,09%.
  3. le Cac 40 (-1,44% en février) a pu limiter ses pertes sur les dernières séances depuis le 01/01/2016 il est à – 6,52 %.
  • Les marchés américains :
  1. Le Dow Jones gagne 0,41% sur le mois et – 5,21 % depuis le 01/01/2016.
  2. Le Nasdaq Composite – 1,35% sur le mois et – 8,98% depuis le 01/01/2016.

 

Et mon portefeuille, mon PEA comment s’en sort-il sur ce mois de Février 2016 ?

 

Sur la période, je précise qu’il n’y a eu aucun nouvel investissement.

Au 31 janvier, mon portefeuille capitalisait 15976,33 €, au 29/02/2016 il capitalise 15971,90 € soit une baisse minime de 0,027 %.

Depuis le début de l’année, mon portefeuille superforme donc encore (pour combien de temps ?) le CAC 40 . Si ce dernier a baissé de 6,52 % depuis le 01/01/2016 mon PEA lui n’a baissé que de 4,6%.

Avec toutes les phases que l’on a connues sur cette période, la baisse reste finalement modérée et fait partie inévitablement de l’investissement en bourse sur le long terme.

 

Ci-joint une capture d’écran de la capitalisation de mon PEA : 

PEA Binck au 29/02/2016
PEA Binck au 29/02/2016

 

Ci-joint une capture de la répartition de mes actions : 

 

PEA Binck au 29/02/2016
PEA Binck au 29/02/2016

Vous pouvez constater que les tableaux sont légèrement différents des mois précédents, mon courtier qui m’accompagne maintenant depuis quelques années a fait une refonte complète de son site. Refonte qui apporte de nombreuses améliorations.

Mes actions sont donc les suivantes : 

  • Air Liquide
  • Arkema
  • AXA
  • Danone
  • Royal Dutch Shell -A-
  • Rubis
  • Technip
  • Total
  • Vilmorin et Cie
  • Vinci

 

Parmi ces valeurs certaines sont là pour longtemps, je pense à Air Liquide, Rubis, Total, Danone, AXA, pour les autres, je m’autoriserai probablement dans le futur des arbitrages.

J’ai volontairement, ces derniers mois, mis l’accent sur les valeurs pétrolières, c’est évident qu’à terme, il y en aura moins quand la valorisation sera meilleure.

Pas de dividendes ce mois-ci sur mon compte espèce, Royal Dutch Shell a bien eu un détachement de coupon qui n’apparaîtra que pour le mois de mars 2016, soit environ après retenue 25 € (versement trimestriel).

 

Ouverture sur le mois de mars :

 

Je me pose de plus en plus la question d’augmenter le nombre de valeurs dans mon portefeuille. Cependant, mis à part le nombre de valeurs pétrolières qui diminuera au fil de l’augmentation des cours, je ne souhaite pas me séparer des actions que j’ai en portefeuille.

J’orienterais bien mes achats vers un peu plus de valeurs industrielles et vers le luxe, Christian Dior, me plaît bien, Hermès International qui est devenu une aristocrate du dividende me tente également. Sanofi a un cours que je trouve attractif.

J’intégrerai bien à terme des valeurs comme BIC, Seb…

Dans tous les cas, ce PEA est amené à évoluer.

Cet article vous a plu, partagez-le...Tweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookPrint this pageEmail this to someone

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

7 thoughts on “PEA, reporting du mois de Février 2016”

  1. Merci pour ce bilan mensuel, pas d’autres investissements prévus mis à part la bourse? Immobilier (dans toutes ces formes) ou autre?

    1. @ Julien

      Avec plaisir, concernant d’autres investissements, je pense toujours à l’achat de garages. Cependant, les prix dans ma ville sont très élevés et comme je ne recherche que de bonnes affaires, elles se font rares.

  2. C’est dommage de mettre RDS dans un PEA car on ne peut pas récupérer le prélèvement à la source sur les dividendes… Il vaut mieux dans ce cas le mettre dans un CTO et payer des impots dessus que de l’avoir dans un PEA…

    1. @ Badacrac

      C’est une remarque tout à fait juste, mais quand j’ai acheter cette valeur, je n’avais pas cette donnée.
      Merci.
      Arnaud

      1. …en même temps, 15% de withholding tax aux pays bas,en lieu et place de l’IR apres abattement et les PS, c’est pas la mort….et la possibilité d’arbitrer RDSA pour RDSB sans conséquence fiscale est aussi là. ..
        Et c’est un pourtant un ardent défenseur du compte-titres qui dit ça!
        Le PEA est une magnifique enveloppe, trop souvent cantonnée aux titres français, mais elle est aussi particulièrement recommandée pour les titres britanniques et éventuellement neerlandais, par contre, pour le reste de l’europe, le compte titres peut se révéler plus interessant…
        Par contre, là ou je ne te rejoins pas, Arnaud, c’est sur ta volonté de déjà augmenter le nombre de lignes.
        Même si je suis pour la diversification, je trouve qu’elle doit etre en rapport avec les sommes investies, et les lignes du portefeuille sont, à mon avis, trop petites pour vouloir augmenter leur nombre pour le moment.(j’ai bien dit pour le moment, rien n’empeche ensuite de rajouter des lignes petit a petit, jusqu’a disons 30 lignes…plus, autant utiliser un etf, ou alors il faut un portefeuille VRAIMENT conséquent…)
        Bien sûr, ce n’est que mon avis, et je n’ai pas la prétention de vouloir l’imposer à qui que se soit!

  3. Merci Arnaud pour ce nouveau reporting.

    Je suis moi aussi « buy and hold » sur une partie des lignes de mon portefeuille (je dirais 6 à 7 lignes sur les 14 que j’ai actuellement) et je m’interroge également sur le fait d’augmenter (disons jusqu’à une vingtaine, je ne souhaite pas non plus en avoir 50) le nombre total de mes lignes.

    Sinon, j’ai le même courtier que toi et je dois dire que sa nouvelle plateforme me convainc assez peu pour le moment. On verra avec le temps mais si je ne devais pas être davantage convaincu dans le futur, je pense que je n’hésiterai pas trop à migrer vers un autre courtier.

    1. @ Stéphane

      Effectivement 20 lignes peut-être intéressant à gérer, surtout si tu as des lignes « Buy & hold » et des lignes, disons, que tu destines à une gestion plus active.
      Personnellement, je suis très peu actif, par contre, quand je décide d’acheter une valeur que je ne désire pas garder « à vie », et bien j’envisage cette possibilité quand même. Je dois si mes projections sont fausses pouvoir les garder longtemps pour un jour avoir raison, d’où des choix parmi des sociétés rentables qui versent un dividende à l’actionnaire.

      Concernant la nouvelle plate-forme de Binck, je suis assez satisfait. Un seul accès pour mon compte-titre et mon PEA, je peux moduler mes tableaux de synthèse de compte…
      Ce qui me déplait, je suis souvent sur un ordinateur portable, c’est la lecture des différentes données (financières, etc) qui se font dans une fenêtre assez réduite sur l’écran. Ce n’est pas très lisible.
      Au plaisir,
      Arnaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge