+ 24,82 % sur mon Pea en 2019

Je vous présente aujourd’hui un bilan succinct de mon Pea sur les neuf premiers mois de l’année 2019. Vous êtes plusieurs lecteurs à me l’avoir demandé. C’est chose faite 🙂 .

Bien sûr, il en sera fait un sur l’ensemble de l’année 2019, mais vous étiez visiblement impatient 😉 .

D’un autre côté, je n’en avais pas fait un depuis le début de l’année. Décidément, le temps passe vite et me manque parfois…

Je sais pourtant que cette rubrique vous intéresse. Elle permet en toute transparence de dévoiler mes investissements sur du court, du moyen et du long terme. Pour certains d’entre vous, ce point d’étape, je le sais, est un bon moyen de mieux comprendre l’investissement en bourse. Il vous permet soit de comparer la performance de mon portefeuille à la vôtre, soit de montrer qu’il est possible de débuter en bourse sans forcément avoir d’apport. Si vous êtes intéressés, dans ma rubrique PEA, vous pouvez relire mes derniers bilans. Bilans qui ont commencé en 2012, date à laquelle j’ai ouvert mon PEA.

De plus, un tel bilan, me permet de faire un point d’étape sur la performance de mon PEA et sur la pertinence de mes choix.

Voici la manière dont je vais présenter cet article :

Faisons place maintenant à la présentation de la performance de mon PEA.

La performance du CAC 40 et du CAC 40 GR depuis le début de l’année jusqu’au 30 septembre 2019

Il est très intéressant, pour évaluer au mieux son portefeuille, de le comparer aux performances du CAC 40 et du CAC 40 GR sur la même période

En effet, cela permet de voir si mes choix ont été judicieux et si ma stratégie est toujours la bonne.

Quelle performance pour le CAC 40 sur ces neuf premiers mois ?

Depuis le début de l’année, le CAC 40 a très très bien performé. En effet, entre le 01 janvier et le 30 septembre 2019 le CAC 40 a pris + 20 %. Il est passé de 4730,69 au 31 décembre 2018 à 5677,79 au 30 septembre 2019.

On peut voir sur le graphique ci-dessous l’excellent début d’année du marché financier.

Courbe de croissance du CAC 40 depuis le début de l'année 2019
Courbe de croissance du CAC 40 depuis le début de l’année 2019

Quelle est la performance du CAC 40 GR sur la même période ?

Le CAC 40 GR est le CAC 40 avec les dividendes.

Sur cette période, le CAC 40 GR est passé de 12450,81 à 15401,49. Cela fait une augmentation de + 23,70 %.

CAC 40 GR du 01 janvier au 02 octobre 2019
CAC 40 GR du 01 janvier au 02 octobre 2019

Le CAC 40 GR sera à ce moment de l’année bien plus révélateur que le CAC 40 pour comparer la performance de mon portefeuille. La majorité des dividendes étant déjà versés.

Bilan de mon PEA : Quelle est donc sa performance du 01 janvier au 30 septembre 2019 ?

Sans plus attendre, la performance de mon PEA est peu ou prou celle du CAC 40 GR, soit +24,82 %.

J’avais, au 01 janvier 2019, un PEA qui totalisait la somme de 25738,72 €. Au 30 septembre 2019, le montant total de mon portefeuille était de 34957,26 €. Il faut savoir que sur la période, j’ai ajouté 2830 € d’épargne. Pour calculer ma performance de 24,82 %, j’ai retiré le montant de cette épargne pour être au plus prêt de la réalité.

Mon portefeuille superforme le CAC 40 GR de 1,12 point, pas mal. Il faut malgré tout avoir conscience que cette performance sur 9 mois est exceptionnelle. Nul doute que d’ici la fin de l’année, une correction est possible, et même très probable. Il est bien, alors, de conserver quelques liquidités pour faire des achats à bon compte.

Présentation de mon PEA au 30 septembre 2019
Présentation de mon PEA au 30 septembre 2019

Mes 11 actions au 30 septembre 2019 :

Vous savez que je suis un investisseur “Buy and Hold“, dans ma stratégie, je renforce surtout mes positions et je vends très peu.

  • Air Liquide (51 actions)
  • AXA (130 actions)
  • Danone (53 actions)
  • L’oréal (13 actions)
  • Orpéa (24 actions)
  • Rubis (104 actions) + 4 par rapport à début 2019
  • Total (51 actions)
  • Sanofi (22 actions)

3 nouvelles valeurs ont intégré mon portefeuille cette année. Le cours de bourse ainsi que le rendement du dividende étaient très attrayants. De plus, ces valeurs sont toujours dans le cadre de ma stratégie.

  • Arkema (12 actions)
  • Bouygues (18 actions)
  • Vinci (8 actions)

J’ai eu également sur une courte période un peu de BNP Paribas que j’ai revendu avec une petite plus-value. J’ai peur que cette société, malgré un cours de bourse attractif ne puisse maintenir son dividende dans le temps. Cela me suffit pour éjecter cette valeur de mon portefeuille.

Combien ai-je perçu de dividendes sur 9 mois ?

Vous savez que le dividende des actions que je sélectionne au sein de mon PEA est essentiel. C’est en grande parti là-dessus que je travaille afin de me constituer un portefeuille équilibré et performant sur une longue période.

La croissance du dividende est pour moi importante. C’est entre autres pour cette raison que je n’ai pas gardé BNP Paribas.

Au 30 septembre 2019, j’ai touché 927.68 € de dividendes.

Dividendes sur mon PEA de janvier à septembre 2019
Dividendes sur mon PEA de janvier à septembre 2019

Petit historique de mes dividendes depuis l’origine :

Comment ne pas parler dans le bilan de mon PEA du montant de mes dividendes ? Le faire sous forme d’historique est très motivant. Je vois, et vous voyez ainsi l’évolution dans le temps.

  1. 2012 : 163 € de dividendes
  2. 2013 : 312,62 € de dividendes
  3. 2014 : 518,66 € de dividendes (j’y avais inclus les actions gratuites d’Air Liquide)
  4. 2015 : 564,64 € de dividendes (j’y avais inclus les actions gratuites de Vilmorin)
  5. 2016 : 499,48 € de dividendes
  6. 2017 : 545,91 € de dividendes
  7. 2018 : 749,5 € de dividendes
  8. De janvier au 30 septembre 2019 le montant des dividendes est de 927.68 €

Ma stratégie porte ses fruits, le montant des dividendes commence après sept années d’investissements à croître de plus en plus rapidement. Je vous rappelle que l’un de mes objectifs est toujours de dégager plus de 10 000 € de revenus passifs avec la bourse. Je me donne encore un maximum de 17 ans pour y parvenir.

Conclusion et que faire en cette fin d’année 2019 avec la bourse ?

Conclusion :

Au risque de me répéter, le bilan de mon PEA en 2019 est plutôt très positif. Ma stratégie est bien en place avec un ensemble de valeurs pour lesquelles je change très peu de chose. J’ai dans mon portefeuille des sociétés solides qui versent un dividende stable et bien souvent croissant. Quand le dividende baisse ou s’il risque de baisser, je préfère couper ma position.

J’ai profité de certains replis pour me positionner sur de nouvelles sociétés que j’avais envie d’avoir en portefeuille (Vinci, Bouygues et Arkema). De plus, ces achats me permettent de me diversifier dans le secteur de la construction.

De cette manière, depuis un peu moins de sept ans maintenant, je vois croître mes revenus et mon capital issus de la bourse de belle manière. J’ai épargné en sept ans 19831,92 € sur mon PEA pour une valorisation à fin septembre de 34 957.26 €.

En réinvestissant mes dividendes, je souhaite voir mon capital doubler tous les sept ans. (Rendez-vous dans sept ans pour voir le résultat 😉 .

Que faire en cette fin d’année 2019 avec la bourse ?

La fin d’année risque probablement d’être beaucoup moins porteuse voire négative. Pour autant, je ne vends rien pour l’instant, mes sociétés sont belles, rentables et je ne fais pas du “Day-Trading”. Par contre, je garde ma nouvelle épargne, quelques liquidités, pour me renforcer ou pour dénicher une nouvelle valeur au potentiel intéressant. Bien sûr, cette dernière devra répondre à mes exigences.

Et vous, comment avez-vous vécu cette année 2019, même s’il est vrai, qu’elle n’est pas terminée ? Quel est votre sentiment sur cette fin d’année ? Êtes-vous fébrile ou plutôt confiant ? Dans quelles nouvelles valeurs avez-vous diversifié votre portefeuille ?

Cet article vous a plu, partagez-le...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Print this page
Print
Je joue ma crédibilité : Il est temps pour vous de passer à l'action !
Les courtiers les plus compétitifs
Les courtiers les plus compétitifs
Ce tableau peut vous aider à comprendre pourquoi je vous recommande ce courtier en bourse www.binck.fr (lien affilié) depuis 2012 comme le fait la presse spécialisée : un rapport / prix / fiabilité / qualité / que je n'ai pas pris à défaut. Je vous invite à être parrainé contactez moi.

10 réflexions au sujet de “+ 24,82 % sur mon Pea en 2019”

  1. Bonjour,

    Très bon article, surtout très transparent. Merci.

    Il y juste un petit point un peu difficile a aprèhender. Votre calcul de performance peut-etre trop aproximatif.
    En effet, pour calculer votre TRI ( taux de rendement Interne ), vous êtes obligé de tenir compte de vos apports.
    a) Ils ont sans doute apporter des dividendes, que vous attribué à vos actions déja présentes en porftefeuille en début d’année.
    b) Vos apport peuvent avoir générer des PVs ou des MVs que vous prenez donc forcement en compte dans les calculs

    Vous pourriez pour cela utiliser la function TRI d’excel.

    • @ Coyote

      Cette réflexion est tout à fait juste, seulement, mes compétences en Excel sont réduites au strict minimum et je n’ai pas trouvé l’outil rêvé pour calculer au plus près l’évolution de mon portefeuille.
      J’avais bien trouvé “Xls Portfolio”, mais, de mémoire, il n’est pas compatible sous Mac.

  2. Bonjour Arnaud,

    Toute mes félicitations pour cette performance et merci pour votre transparence.
    Petite question:
    Pourquoi, au lieu de garder des liquidités “dormir” ne pas investir une partie dans un placement tel que le BX4 qui couvrira d’une part votre portefeuille en cac de grosse correction du CAC (ce qui est en train de se produire en ce moment) ?
    Personnellement c’est ce que j’ai fait lorsque le CAC était au environ de 5650 car ces liquidités ont pour but d’être utilisé uniquement dans des actions dont la valeur sera (au moment de l’achat) intéressante d’un point de vue Qualité/rendement. Lorsque je jugerai qu’une action sera au bon prix je couperai alors tout ou partie de ma position sur le BX4 (qui aura donc forcément une plus value plus ou moins importantes) ce qui me permettra de pouvoir acheter plus d’actions que si j’avais laissé mes liquidités dormir tranquillement.
    Après il est vrai que cette stratégie comporte elle aussi ses propres risques étant donné que le BX4 reste un ETF.

    Dans tous les cas, ceci est vraiment un bel article, plaisant à lire 😉

    Clément.

    • @ Clément

      Merci pour l’article.

      J’aime bien ces commentaires qui apportent un autre point de vue.

      Ta stratégie est très intéressante avec l’utilisation du BX4. Je vais y réfléchir.

      Je ne suis pas fan d’utiliser un effet de levier, même s’il n’est que de deux, mais l’idée d’optimiser ses liquidités est réellement séduisante, notamment quand le marché est particulièrement bien valorisé.

  3. Bonjour Arnaud,

    Merci beaucoup pour ce post, que j’apprécie toujours autant, c’est clair on comprend bien la stratégie qui est en place, bien structuré et surtout très transparent. Ayant une stratégie relativement similaire je constate très régulièrement que nous avons de nombreuses valeurs en commun.

    Une question que je me pose néanmoins depuis quelques années entre septembre et décembre est le passage au nominatif pur sur certaines valeurs dans mon portefeuille depuis le début, notamment l’oréal et air liquide. Quid de la prime de fidelité, est-ce si intéressant que cela quand on est dans une stratégie buy and hold et quelle est votre vision là dessus ?

    • @ Audrey

      Merci de ta remarque sur la qualité de l’article où du moins sur son côté agréable à lire et transparent.

      Concernant le nominatif pur, dans ma condition, imposable et en possession d’un PEA, le nominatif administré au sein de ce dernier me paraît plus judicieux. Moi-même, je me pose régulièrement la question de passer mes actions au porteur sous cette forme.

      Mon seul frein, je pense, c’est cette perte d’autonomie et de réactivité qui me fait rester au porteur. Pourtant, c’est “stupide” car pour Air Liquide comme pour l’Oréal ce sont des valeurs que je souhaite probablement garder à vie.

      Au nominatif administré au sein d’un PEA, les avantages sont pourtant bien présents. On profite pleinement de la prime de 10 % tous les deux ans sans subir la fiscalité de titres au nominatif pur.

  4. Bonjour Arnaud,

    Pour la conveersion de titres au nominatif administré,il n’y a en fait aucune perte d’autonomie,il est toujours possible de les vendre à tout moment!
    Ne pas le faire sur Air liquide et l’Oreal est presque criminel!
    Quand à l’utilisation du BX4,perso je n’en ai jamais été fan,ce n”est en aucun cas un instrument de couverture a avoir en portefeuille en attente d’un crash,mais un outil de spéculation à court terme,a n’utiliser que si on est capable de “timer” une chute du CAC40…

    • @ Yoshi et Audrey

      Voilà, c’est chose faite, le courrier (eh oui, il faut encore envoyer un courrier) est parti pour une inscription au nominatif administré de mes actions Air Liquide et l’Oréal. Après avoir pris toutes les infos nécessaires, j’ai le sentiment de faire un choix judicieux avec la vision long-terme qu’est la mienne.
      Il faudra maintenant faire un point annuel ou bi-annuel pour de nouveaux inscrire mes nouvelles actions au nominatif administré de ces très belles sociétés.

  5. Bonjour,

    Concernant les ETFs à effet de levier ( positif ou négatif ), ces produits souffre d’une lacune fondamentale lié aux mathématiques qui générent un biais négatif sur le long terme. Attention à ne prendre ces produits que sur une courte période.

    Concernant XlsPorfolio, il existe sur le site de l’auteur des méthodes pour faire fonctionner Excel sur mac via des virtuals machines ( VirtualBox d’Oracle, gratuit.. ) qui permettent d’installer un Windows et un Excel )

    Sinon juste pour suivre un TRI, vous pouvez aussi Utiliser XLSasset sans utiliser les macros ( le calcul du TRI se comprends facilement )

    Bien a vous

  6. @ Coyote

    Merci pour le partage de XLSasset, je viens de l’installer de lire la notice. Il ne me manque plus qu’à me poser pour entrer les données.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.