Donner goût à l’investissement avec 1000 € ou plus !

 Mon objectif, vous donner goût à l’investissement.

Trop peu de personnes s’intéressent à la finance, à la bourse, à l’assurance-vie. Trop peu de personnes cherchent à bien comprendre ce monde étrange qu’est le monde de l’investisseur.

L’investisseur : souvent doté d’une image négative, souvent montré du doigt dans de nombreux scandales (Affaire Madoff). Il est facile quand on ne souhaite pas prendre du recul, de diaboliser cet univers pourtant passionnant et offrant une multitude de possibilités.

Trop souvent nous sommes dans la consommation, voire dans la surconsommation. C’est vrai qu’il est plus facile de dépenser son argent qu’en comprendre les rouages pour en gagner encore plus.

 

Ouvrez les yeux, l’investissement est votre avenir :

 

Par cet écrit, je souhaite (surtout pour les personnes qui hésitent à se lancer, qui ne comprennent pas toujours le sens du mot épargne) vous ouvrir les yeux sur les bienfaits d’épargner et d‘investir.

Un investisseur n’est pas forcément une personne qui possède un patrimoine, une épargne, un portefeuille actions très important.

  • Ça peut être un jeune qui se décide à investir son premier millier d’euros. Oui,on peut commencer petit, 1000 € c’est suffisant
  • C’est peut-être un trentenaire qui a 10 000 € de côté et qui souhaite se lancer
  • C’est également un quadragénaire qui a accumulé de l’épargne, qui a fini de payer sa maison et qui se pose la question de savoir quoi faire de cet argent qu’il n’utilise pas et qui commence à se projeter pour sa retraite.
  • etc…

L’investissement est votre avenir …, à la condition que vous ayez un projet, une durée, une stratégie.

 

Pour développer cette stratégie, il vous faudra vous former, lire des livres.

Je n’envisage pas les investissements sur le court terme, plutôt sur le moyen/ long terme. Cette vision des choses est partagée par la grande majorité des investisseurs, si vous souhaitez prendre des risques inconsidérés, jouer sur les produits dérivés, attention, la perte peut-être énorme et supérieure à votre investissement de départ. Je ne suis pas un joueur de loto, je fuis ce type de produits.

 

En finance, il faut investir sur du long terme

 

Ne soyons pas dupe, l’espoir de gain est le moteur de tout investisseur. Il faut juste  avoir conscience, que selon ses choix, ses critères, ce dernier est loin d’être assuré.

Le plaisir de participer à l’économie en achetant les parts d’une société (les actions, par exemple), l’envie d’investir dans un produit dans lequel on croit, le goût du risque, font partis des qualités des investisseurs.

La vision long terme est donc primordiale, à quoi ça sert de suivre un cours de bourse au jour le jour, si vous faites le choix d’investir dans une belle société dont vous pensez qu’elle a un superbe potentiel, n’est-il pas envisageable de le faire pour un long moment, peut-être toute une vie.

Le dividende versé sera la rémunération de votre risque et à terme, il financera vos projets.

Le long terme est votre allié, vous n’allez pas devenir riche du jour au lendemain, peut-être jamais, mais si vous ne commencez pas, c’est sûr, vous ne le serez jamais.

La patience est votre principale qualité, la discipline sera la suivante, la plus importante, sera ensuite le détachement que vous pourrez avoir vis à vis de vos investissements.

Désolé pour les impatients, mais les résultats de vos investissements ne se verront qu’au bout de plusieurs années.

 

Je souhaite me lancer mais je n’ai que 1000 €, est ce possible ?

 

investissement

 

A cette question, j’ai envie de répondre oui, bien sûr, mais à une condition :

 

Avoir 1000 € pour se lancer dans l’investissement, oui, si à côté, j’ai trois mois de salaire sur mon livret d’épargne. (Une épargne de précaution).

Je m’adresse ici à un public de jeunes investisseurs, 1000 €, c’est un bon moyen d’apprendre.

L’investisseur que je suis pourrait être tenté par un fond action (Par exemple Carmignac invest latitude), un tracker encore appelé ETF (C’est un fond qui suit à la trace la performance d’un indice, comme celui du CAC 40. Il permet de diversifier tout de suite son portefeuille).

Ils peuvent se glisser dans une assurance-vie, un PEA, un compte titre.

L’idée reste d‘investir progressivement et régulièrement avec une épargne mensuelle. L’objectif qui est à viser peut-être de pouvoir économiser 20 % de ses revenus.(c’est mon but, et je l’atteins, c’est donc possible)

En attendant, pour les plus sécuritaires, ouvrir une bonne assurance-vie, placer ses 1000 € sur un fond en euro est aussi une bonne solution. (Il faudra surveiller les rendements dans les années à venir, mais les meilleurs contrats font encore mieux que les livrets).

Cela laisse le temps de s’instruire, se former, d’établir un projet de vie, de connaître ses motivations.

 

Attention également, 1000 € concerne une population jeune qui doit peut-être penser un jour à acheter un bien immobilier, il ne faut surtout exclure cette hypothèse en pensant que de toutes façons on va casser la baraque en bourse et que l’on va être meilleur que tout le monde.

J’espère par cet article vous conforter dans l’idée qu’il faut investir, le plutôt sera le mieux.

 

Pour être transparent :

 

  • Mon PEA et mon compte-titre sont chez le courtier en ligne Binck. (environ 8500 € au moment ou j’écris ces lignes)
  • Mon assurance-vie est chez Fortunéo. (environ 10 000 €) (Offre de parrainage souvent intéressante)
  • Le fond Carmignac que je cite plus haut est un fond que je possède dans le cadre de mon assurance-vie. Je n’ai pas de tracker.
  • Les livres cités plus haut, je les ai tous lu et j’en recommande fortement la lecture.

 

N’hésitez pas à me contacter pour le moindre renseignement, soit par mon formulaire de contact ou directement dans les commentaires, ce sera un plaisir de vous renseigner.

 

 

Cet article vous a plu, partagez-le...Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on Facebook
Facebook
Print this page
Print
Email this to someone
email

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

8 réponses sur “Donner goût à l’investissement avec 1000 € ou plus !”

  1. Merci pour ce point qui peut en remotiver certains mais je pense que l’essentiel est dit : “Le long terme est votre allié, vous n’allez pas devenir riche du jour au lendemain, peut-être jamais, mais si vous ne commencez pas, c’est sûr, vous ne le serez jamais.” Il faut de la co-hé-rence dans l’épargne en réfléchissant à long terme.

    En revanche je modérerais les 20% du salaire pour l’épargne mensuelle :
    Ce doit éventuellement être une valeur cible car pour quelqu’un qui gagne 1121€/mois (SMIC) ce n’est pas forcément évident de mettre 221€ de côté. Pour quelqu’un qui est ensuite bien installé dans sa vie professionnelle et qui gagne davantage, il est facile d’en mettre plus de 20% par mois (40% pour ma part).

    Bonne soirée 😉

    1. @ Jerermy

      Comme toi, je suis convaincu qu’il est possible de s’enrichir sur le long terme.
      Economiser 20 % de ses revenus est à mon sens un minimum pour espérer s’enrichir et voir les résultats de manière significative.

      C’est vrai qu’avec un SMIC on serait tenté de dire que ce n’est pas possible, pourtant… . L’idéal étant dans tous les cas, peu importe le revenu, de trouver un moyen d’augmenter ses revenus, mais pas ses dépenses.

      Pour ma part, je ne souhaite pas pour le moment dépasser ce seuil des 20 % ou alors ponctuellement sauf à trouver, encore une nouvelle source de revenus . J’ai toujours un crédit immobilier en cours. Le jour où celui-ci se terminera, je me poserai la question.

      A bientôt,

  2. J’aime bien ton article!
    En plus, 1.000€ est la somme minimal pour plusieurs assurances vie en ligne!
    Comme quoi le hasard fait bien les choses! 😉

    Pour la finance, j’ai passé mes premiers ordres avec des petites sommes (150€), C’était il y a même pas 2 ans et demi!
    Et encore maintenant, il m’arrive de passer des petits ordres de cette ampleur (en particulier sur certains CT en nominatifs où les frais sont proportionnel et sans minimum!)
    Actuellement, mon portefeuille est environ un quart moins élevé que le tien.

    Au niveau du taux d’épargne, il est assez difficile à comparer.
    Par exemple, 47% de mes revenus vont en remboursement d’emprunt (RP et locatif).
    Je le compte en épargne. Mais est ce réellement de l’épargne?
    En épargne purement financière, je suis autour des 15% en moyennant sur les 6 derniers mois.
    Epargne allant moitié en livret (PEL, CSL “Assurances”), et moitié en bourse (directement en action, ou en fond action en Assurance vie).
    Sur 2012, j’ai déjà généré l’équivalent d’un mois d’épargne purement financière avec mes investissements. En clair, en 2012, j’ai investi sur 13 mois, en n’en finançant que 12 par mon travail.

    Bonne soirée!

    1. @ David

      Bravo à toi et à ta démarche.
      C’est un gros travail que d’épargner autant, mais c’est une aventure passionnante.
      Investir dans l’immobilier n’est pas ma priorité du moment, je continue de m’y intéresser, mais actuellement, il y a plus à perdre qu’à gagner (c’est mon analyse).

      Il est vrai, comme tu le soulignes, avec le temps, l’effort d’épargne et décuplé par les revenus de nos investissements.
      Je ferais ce calcul en janvier pour l’année 2013, mais déjà le résultat s’annonce correct.
      C’est la magie de commencer à apprendre le fonctionnement de l’argent. Acheter des actifs, c’est se donner les moyens de s’enrichir.

      Bonne continuation.

      1. Concernant l’immobilier, je suis assez mitigé.
        Personnellement je suis passé par les SCPI. C’est un fonctionnement un peu spécifique, mais au final intéressant par certains côté (le faible temps de gestion par exemple).

        Pour 2013, le résultat des retours sur investissement me parait aussi au dessus de 2012 pour mon cas. Surtout pour les actions (j’investis principalement en actions en ce moment).

        Pour le haut degrés d’épargne, ça dépend dans quel sens on le vois. Pour l’immobilier locatif, il y a une grosse partie qui s’autofinance (avec les SCPI, le 100% est inaccessible).
        Reste la RP, qui est un peu plus élevé qu’un loyer. (donc correct)
        Les dépenses courantes, sont payés à 2 (en proportionnel).
        Et ont assez fortement réduit suite à divers actions : davantage de fait maison (outre la nourriture, plusieurs produits ménagers, …) et un changement d’alimentation (du bio, moins de produits carnés).
        En ce moment, c’est période de désencombrement, donc on vide ce qui n’ai plus vraiment utilisé!

        1. @ David

          Je connais aussi cette période de désencombrement, je dois avouer que ma femme y est pour beaucoup.
          C’est un vrai plaisir de gagner de la place et de se séparer d’objets qui encombrent inutilement nos maisons, mais aussi nos vies.
          Pour les Scpi, je suis également dubitatif. Je crois en une correction du marché immobilier, les Scpi connaîtront à mon sens une correction (peut-être sera-t-il alors le moment d’investir).
          Je te rejoints sur le fait que c’est un moyen intéressant (possibilité de contracter un crédit) et souple (pas de gestion) d’investir dans l’immobilier.
          Penses-tu t-y retrouver sur le long terme ?

          1. Je te réponds vite fait sur les SCPI : je pense que oui.
            Dans les derniers rapports, les maisons de gestion mettent l’accent sur les meilleures biens, que ce soit en emplacement ou en qualité.
            Les rénovations semblent devenir assez courantes
            On a donc un mouvement sur l’immobilier pro, qu’on ne retrouve pas tout à fait sur l’immobilier résidentiel, je pense que cette différence jouera beaucoup!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.