Investir dans une assurance-vie en 2012 ?

 

Précédemment, j’ai écrit cet article L’assurance-vie est elle toujours intéressante et sans risque ?,

Je disais dans cet article que l’assurance-vie malgré une baisse du rendement des fonds en euros était un outil à posséder absolument dans la constitution de son patrimoine.

 

Alors que le pessimisme est de mise sur les fonds en euros depuis plusieurs années, que la décollecte est importante, une étude ressort du cabinet de conseil Facts and Figures, et annonce la fin de la chute des fonds en euros. L’étude dit « Les fonds en euros ne sont pas morts, leur rendement ayant probablement touché en 2011 le point le plus bas avec 3,00 % en moyenne ».

 

En 2011, la moyenne était autour de 3 %, je vous ai d’ailleurs parlé dans cet article, (  les meilleurs contrats d’assurances-vie cette année ), que les meilleurs contrats étaient sur internet, notamment le mien, Symphonis-vie de Fortunéo avec un taux de 3.75 % sur son fond en euros.

 

Le cabinet Facts and Figures prévoit une hausse comprise entre 0.10 et 0.50 point des fonds en euros pour 2012. L’une des raisons, les taux d’emprunt d’états sont passés de 3.20 à 3.40 %.

 

Évolution des 10 dernières années :

 

En dix ans nous sommes passés d’un taux de 5.3% à 3% de manière régulière, grâce aux  PPE et au rôle d’amortisseur de ce dernier.

 

Que sont les PPE :

 

Les Provisions pour Participation aux Excédents, c’est à dire les plus-value réalisées par les assureurs. Les bonnes années, elles sont mises en réserve par ce dernier pour pouvoir doper le rendement des fonds quand la conjoncture est moins favorable. Légalement, l’assureur a huit ans pour les redistribuer aux détenteurs de contrats.

 

Chaque contrat est géré différemment, il peut y avoir une grande disparité entre les différentes compagnies, par exemple l’association AFER n’a pas de PPE et redistribue systématiquement la totalité de sa performance financière.

 

Le problème des PIIGS :

 

A priori, l’étude faite démontre que les compagnies d’assurances sont bien armées pour compenser d’éventuels problèmes sur les dettes souveraines des PIIGS ( Portugal, Italie, Grèce, Espagne).

 

Que peut on déduire de tout cela :

 

L’assurance -vie est et restera un placement à avoir dans la gestion de son patrimoine. C’est mon choix.

Actuellement, on aime bien faire peur aux épargnants parce que la situation en Europe est difficile. Pourtant, tout ou presque, est fait pour protéger notre épargne, aucune compagnie d’assurance n’a intérêt à voir partir ses clients.

Les compagnies ont les moyens financiers de faire face à de grosses crises, tout en protégeant notre épargne.

 

L’avenir nous montrera rapidement si, en effet, les fonds en euros ont touché leur plus bas niveau.

 

Cela ne doit pas vous empêcher d’être sélectif dans le choix de votre contrat. C’est ce qui fera la différence sur le long terme.

 

Cet article vous a plu, partagez-le...Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on Facebook
Facebook
Print this page
Print
Email this to someone
email

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

10 réponses sur “Investir dans une assurance-vie en 2012 ?”

  1. Bonjour,
    j’ai également lu cette analyse.
    Les épargnants se sont tournés en masse vers les fonds Euros ces dernières années.
    Malgré la décollecte enregistrée sur 2011, l’assurance-vie reste attractive.
    Réduire les contrats d’assurance-vie à leur seul rendement serait une erreur…bien qu’il faille en tenir compte dans ses choix je suis bien d’accord.
    N’oublions pas que l’assurance-vie reste un outil de gestion patrimonial bien plus pointu que ce que l’on croit souvent. Par ailleurs elle bénéficie d’une fiscalité spécifique notamment dans un objectif de transmission.

  2. L’assurance vie est également mon choix.
    Attention cependant à bien faire attention aux frais d’entrées des assurances vie, surtout si vous programmez des versements réguliers.

    Ces frais grèvent beaucoup la performance de ces contrats.

    Vous pouvez avoir autant d’assurance vie que vous le voulez, aussi, si vous avez des enfants, il est intéressant de leur en ouvrir une assez tôt pour prendre date.
    Jean-Yves Articles récents..How to develop a perfect memory, par Dominic O’BrienMy Profile

  3. @ Fabien

    Tu as raison de souligner l’objectif de transmission, c’est l’une des grosses qualités de l’assurance-vie ainsi que sa fiscalité.

    @ Jean-Yves

    Les frais sont beaucoup moins fréquents et souvent moins élevés sur le web.

    @ Laurent

    Comme tu le dis, espérons que l’année 2012 soit meilleure.

  4. En reprenant l’argument de jean-yves, est ce qu’on a une comparaison de la décollecte entre assurance vie traditionnelle (avec frais d’entrée lourd et rendement faible) et assurance vie nouvelle génération (sans frais d’entrée et rendement meilleur)?

    Car ce serait intéressant de voir si derrière la fin du monde annoncé par la décollecte, il n’y aura pas tout simplement un calcul de rentabilité qui pénaliserai les contrats les plus couteux et les moins performants.

  5. Bonjour,

    je ne sais pas si il existe une étude entre la décollecte en AV pour les distributeurs “traditionnels” et ceux “en ligne”.
    Je me souviens cependant avoir lu il y a quelques mois une enquête sur les raisons de la décollecte où il était demontré que les épargnants ayant réalisé des rachats l’avaient fait soit pour effectuer un achat soit par besoin de liquidités.
    Si je retrouve cette étude je vous mettrai le lien…

  6. @ Gunday

    Je ne connais pas d’études en ce sens. Ce serait vraiment intéressant d’en avoir une.
    On mon avis, beaucoup de personnes restent passives et laissent courir leurs contrats sans s’en soucier, malheureusement.

    @ Fabien

    N’hésite pas à placer le lien, je suis preneur de cette information.

  7. Il y aussi un truc à prendre en compte, c’est le changement de legislation qui peut te réduire à néant certains des avantages de l’AV.

    Ca c’est déjà passé sur le PEL par ex.

    Hollande en a parlé et s’est vite rétracté, mais on n’est pas à l’abri sur une durée longue qu’une modification du cadre de l’assurance vie foute toutes nos stratégies patrimoniales à la poubelle.

  8. @ Jon

    Il serait dangereux pour les politiques de toucher d’une manière trop brutale à l’assurance-vie.
    Si la législation change, il faudra trouver autre chose mais on a de moins en moins le choix.
    Les législations ne vont pas dans le sens de l’épargnant/investisseur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.