Assurance-vie : moins de frais pour un meilleur rendement

Depuis quelques années les rendements proposés sur les fonds en euros des contrats d’assurances-vie sont de plus en plus faibles. C’est une triste réalité pour les épargnants/investisseurs que nous sommes.

Le rendement moyen constaté est de l’ordre de 2,8 %. Les performances les plus faibles sont de l’ordre de 2,25%, une honte. Heureusement, les meilleurs contrats font encore plus de 3,5%.

De bons contrats, il en existe encore, on les trouve principalement sur le net.

Ensuite, vous pouvez avoir un bon taux, mais si des frais sur versement ou/et les frais de gestion viennent entacher la performance de ce dernier, à quoi cela sert-il ?

En assurance-vie, il existe deux types de frais :

  • Les frais sur les versements :

Certains contrats, dont ceux des banques, prélèvent à chaque versement un certain pourcentage (de 0,5 à 4,5% pour les plus gourmands). Lire la suite

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Une assurance-vie performante avec une belle performance (Bilan au 06/2014)

L’heure du bilan de mes investissements sur mon contrat d’assurance-vie a sonné. Je peux déjà dire que mes choix, pourtant pas évident et à contre courant des conseils promulgués, se sont avérés être plutôt positifs. Enfin, pour le moment, car je suis investis sur du long terme, vous savez comme moi qu’il y a des hauts et des bas.

Une assurance-vie performante depuis mon dernier bilan

En janvier, je vous avais fait le bilan de mon contrat pour l’année 2013, il n’était pas reluisant, mais il était bien meilleur que celui du premier semestre 2013.

Depuis, il m’a fallu faire des choix. Ces choix ne sont pas forcément ceux auxquels je pensais. J’avais émis l’idée de vendre deux de mes fonds (HSBC GIF India EQ A et OFI Multiselect BRIC A Eur), leur performance était désastreuse.

Mais…, je n’ai rien fait, je me suis rappelé pour quelles raisons j’avais choisi d’investir dans cette partie du monde. Certes, ces fonds ne sont pas les meilleurs, mais ce sont ceux que je voulais avoir. Il y a un an, ils affichaient tous des performances négatives alors que mes fonds européens et mes actions sur mon Pea s’envolaient. La diversification de mon assurance-vie me permettait d’être dans le positif, mais pas de dégager de belles plus-values. Lire la suite

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

30 000 € répartis entre liquidités, investissements financiers (bourse et assurance-vie) et immobilier de niche

Avoir 30 000 € à investir peut paraître beaucoup pour certains et ridicule pour d’autres. On s’en moque, ce qui compte, c’est d’avancer, de trouver des actifs à acheter et d’avoir les moyens de les financer. Pour cela, il y a la bourse, les assurances-vie et l’immobilier.

30 000 €, ce n’est qu’un début…

Depuis le jour où j’ai eu mon déclic et que je me suis dit qu’il était possible de gagner en indépendance financière, je n’ai eu de cesse de chercher et de comprendre comment faire fructifier mon capital et de partager avec vous mon expérience.

Je suis parti de zéro et aujourd’hui, trois ans et demi après, je me retrouve à la tête d’un capital financier et immobilier de plus de 30 000 €. Je n’intègre pas le fait que je suis propriétaire de ma résidence principale et que mes crédits se termineront dans quelques années. Je n’évoque pas non plus ici mon épargne de précaution. Lire la suite

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Comment correctement diversifier ses unités de compte, ses OPCVM au sein de son contrat d’assurance-vie ?

Il m’arrive de parrainer des lecteurs pour souscrire, bien souvent, leur premier contrat d’assurance-vie. Vous le savez, le contrat que je recommande est celui de Fortunéo où encore celui de Boursorama. Leurs frais minimes, leurs nombres de fonds et la possibilité de faire des arbitrages gratuitement via internet.

J’ai mon contrat chez Fortunéo depuis 2008 et la performance de leur fonds en euros ne m’a jamais déçu.

Pour Boursorama, j’ai ouvert mon assurance-vie en 2015, il est important à mes yeux de prendre date sur plusieurs contrats.

Il n’est pas toujours facile d’ouvrir sa première assurance-vie, c’est souvent nouveau et nous ne sommes pas tous des experts. N’hésitez pas à me contacter, on pourra échanger, et si en plus on arrive à faire un parrainage, nous serons tous gagnants.

C’est cette fois Florian qui me demande un conseil sur la manière de choisir et de diversifier correctement les unités de compte sur son futur contrat.

Voici son mail :

“Bonjour Arnaud,

J’ai 26 ans, cadre supérieur dans la stratégie d’entreprise et je viens de découvrir ton blog qui est très intéressant. 
Grâce à cela je viens de me pencher sur les assurances vie et notamment celle de Fortuneo (dont je ne suis pas encore membre donc n’hésite pas à m’envoyer le lien pour le parrainage).
J’ai un profil dit “équilibré” je compte donc investir dans un fond euros (le fond Opportunité de Fortuneo) et élargir en choisissant des unités de compte diversifiées. Je souhaiterai donc savoir comment s’y prendre correctement pour diversifier ces fameuses unités de compte, comment les choisir,selon quels critères, combien en avoir au total etc…
Je tenais au passage à te remercier pour les précieux conseils exprimés de manière très pédagogue sur ton blog.
Merci d’avance pour ton aide Lire la suite

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Comment répartir son argent entre une assurance-vie, un Pea et ses livrets ?

Apprendre à bien répartir son argent : un réel objectif patrimonial.

C’est une question que je me suis posé au moment où j’ai décidé de placer, devrais-je dire d’investir, mon argent dans des placements financiers.

Quel montant mettre sur mon livret A ou sur mon livret de développement durable ? Quelle somme placer en Bourse au sein de mon Pea ? Quelle stratégie adopter dans un contrat d’assurance-vie ?

Je vous présente aujourd’hui le mail de Grégory qui souhaite savoir quoi faire de son épargne. Il a décidé de commencer à investir, mais il ne sait pas quelle répartition donner à ses futurs placements.

“Bonjour Arnaud,

Je me présente Gregory 35 ans célibataire.

*Mon patrimoine immobilier;
J’ai acheté un appartement pour 119000€ en 2006, crédit sur 25 ans taux de 3,7%.
Remboursement par mois 380€.

*Mon épargne:
3000€ en Assurance Vie/100% Fond Euros.
22000€ Livret A.
6000 Livret Développement Durable. Lire la suite

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

10 000 € sur mon contrat d’assurance-vie en 2013 : quel bilan ?

En début d’année, l’heure est souvent au bilan de ses investissements. Que ce soit sur un PEA, une Assurance-vie où encore en immobilier, il est très utile de connaître les performances de ses placements. Cela permet d’avoir une vision globale de ce qui a marché ou pas et de l’équilibre à trouver entre les investissements financiers et immobiliers. Aujourd’hui, j’ai 10 000 € sur mon contrat d’assurance-vie.

Il y a quelques semaines, j’ai eu l’occasion de vous présenter le bilan plutôt positif de mon Pea (Plan Epargne en action).

Aujourd’hui, je souhaite vous présenter le bilan de mon contrat d’assurance-vie Fortunéo (concernant le fond en euro, Fortunéo fait encore parti cette année des meilleurs contrats avec un fond “rendement ” à 3,45 %, on est loin des 1,25 % du livret A). Vous pouvez également reprendre mon bilan de l’année 2012.

Avant de vous présenter le bilan 2013, je tiens à vous rappeler que dans la construction d’un patrimoine, l’assurance-vie est un outil indispensable. Lire la suite

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------