Bourse Direct ou Binck : quel courtier en ligne choisir ?

Voici un article qui devrait en intéresser plus d’un.

Le match : “Bourse direct ou Binck” ou “Binck VS Bourse Direct”.

Les deux courtiers les plus convoités du web.

Vous êtes très nombreux à hésiter, vous ne savez pas le lequel choisir. C’est vrai qu’il n’est pas évident de tout comprendre et de faire son choix en toute connaissance de cause.

Je vais être le plus précis et le plus impartial possible. Vous n’aurez alors plus aucune excuse pour faire votre choix et vous connaîtrez toutes, enfin, je l’espère, les subtilités de ces courtiers. A la fin de l’article vous comprendrez certainement mieux mon choix.

Commençons par ce qui est « gratuit »…

L’avantage des courtiers en ligne, c’est qu’ils proposent un maximum de services gratuits, c’est grâce à cela qu’ils rencontrent un vif succès. Avantages communs à Bourse Direct et à Binck

  • 0 € de droits de garde
  • 0 € d’abonnements
  • 0 € de frais de tenue de compte
  • Pas de minimum d’ordres / mois
  • Ouverture et clôture de compte : gratuits
  • Très souvent les frais de transfert sont remboursés (lire sur les sites les conditions et offres promotionnelles)

Ces avantages sont énormes, ils ne se trouvent bien souvent que sur internet, dans les banques traditionnelles, vous serez facturés pour une grande partie de ces services. Un vrai poids mort pour la rentabilité. Ici, le match est nul entre les deux courtiers…

Quel courtier choisir si je veux investir uniquement sur le marché français ?

Il faut savoir que le marché français est un excellent marché financier où tous les secteurs ou presque sont représentés. Il est certes moins développé que celui Américain ou celui de Londres, il reste cependant très intéressant. Il y a de belles sociétés et de belles histoires. Tarif Bourse Direct :

  • 0,99 € / ordre jusqu’à 500 €
  • 1,98 € / ordre entre 500 € et 2200 €
  • 0,09 % / ordre entre 2200 € et 100 000 €

Tarif Binck :

  • 2,50 € / ordre entre 0 € et 1000 €
  • 5 € / ordre entre 1000 € et 5000 €
  • 7,50 € / ordre entre 5000 et 7500 €
  • 10 € / ordre entre 7500 € et 100 000 €

Sans conteste, ici,  l’avantage pour les petits ordres revient à Bourse direct. Ces tarifs s’appliquent pour Paris, Amsterdam et Bruxelles. Binck prend l’avantage sur le Marché Portugais, il propose aussi Lisbonne avec la même grille tarifaire.

Quel courtier choisir pour investir sur le Marché Américain ?

Le Marché Américain (NYSE, Nasdaq et Amex) est de loin celui le plus développé au monde et certainement le plus passionnant, tant pour diversifier son portefeuille que pour détecter des valeurs au potentiel extraordinaire. Un investisseur français se doit d’avoir à terme une partie de ses investissements financiers aux États-Unis. D’où l’importance d’avoir un courtier au tarif compétitif sur cette place. Tarif Bourse Direct :

  • 8,5 € / ordre jusqu’à 10 000€, au-delà : 0,09 %

Frais de conservation : 0,036 % / an, facturés tous les trimestres. Commission de change, taux appliqué à Bourse Direct + 0,08 % par opération. Tarif Binck :

  • 5 € + 0,10 % / ordre

L’avantage revient ici à Binck, pour les ordres inférieurs à 3500 €  et à Bourse direct pour les ordres supérieurs à cette somme. Attention toutefois aux frais supplémentaires et récurrents chez Bourse Direct. Binck propose le même tarif pour l’Amex (American Stock Exchange), pas Bourse Direct.

Quel tarif pour les places Européennes ?

Les places européennes sont parfaites pour diversifier son portefeuille, notamment votre PEA (Plan d’épargne en action) avec ses avantages fiscaux. Le marché londonien (LSE) est lui aussi très développé et à une véritable culture financière, indispensable pour diversifier vos placements. Tarif Bourse Direct :

  • Londres (LSE) et Francfort (Xetra) : 0,15 % / ordre avec un minimum de 15,00 €
  • Espagne (Madrid, Suisse (Virt-x, SWX), Portugal (Euronext) : 0,20 % / ordre avec un minimum de 18,00 €

Frais de conservation : 0,036 % / an, facturés tous les trimestres. Commission de change, taux appliqué à Bourse Direct + 0,08 % par opération. Tarif Binck :

  • Londres, Francfort (XETRA), Madrid, Milan, Dublin, Vienne : 15 € / ordre + 0,15 %

Pas de droit de conservation et pas de frais de change chez Binck. Sans conteste, Binck à un avantage certain sur les places européennes. Il y a plus de possibilités, avec un tarif plus compétitif. Pas de frais cachés, j’appelle des frais cachés, ces frais de conservation et de change que l’on découvre en épluchant bien la notice de Bourse Direct.

Avec ces éléments, quel courtier ai-je bien pu choisir ?

Vous l’avez surement deviné… Bourse Direct est parfait pour l’investisseur qui n’investira qu’en France. Seulement, quand on commence à faire le choix d’investir en Bourse, on se rend vite compte que l’on investira pendant plusieurs années et qu’il ne faut surtout pas se cantonner au marché parisien. Il faut sortir de nos frontières pour diversifier convenablement son portefeuille et pour déceler des pépites ou encore pour sélectionner des valeurs qui servent un dividende croissant (les aristocrats dividends)) tous les trimestres. Merci aux lecteurs passionnés de bourse qui m’ont ouvert les yeux sur le fait de devoir élargir mes investissements en Europe et aux Etats-Unis. Le versement trimestriel est très peu développé en France alors qu’aux États-Unis ou encore en Angleterre, voire au Canada, c’est tout le contraire. (D’ailleurs pour le Canada seul Binck propose un tarif compétitif, à savoir, 10 € + 0,15 % / ordre.) Binck est également plus transparent sur ses tarifs, pour comprendre ceux de Bourse Direct, il faut réellement se pencher sur leur notice. Là encore un gros point fort pour Binck. Aujourd’hui, la transparence est essentielle pour tous, quel que soit le domaine. Pour ces raisons, mon courtier en ligne est Binck. Quoi qu’il en soit, prenez le temps, faites vous envoyer une documentation complète, soit par mail ou par courrier avant de vous engager. Si vous êtes décidés, il faut avoir le courage d’oser et de passer à l’acte. La bourse peut faire peur, mais c’est un sujet passionnant et tellement nécessaire pour préparer son avenir et sur le long terme sa retraite.

Lecteurs passionnés de bourse, quel est votre courtier ? Pour quelle raison ? Pensez-vous, comme moi, que les frais sont réellement un poids mort dans la rentabilité de vos placements et qu’il faut absolument les faire disparaître ou les réduire au maximum. Avant de vous lancer, aviez-vous bien lu entre les lignes et aviez-vous bien décelé ces petits (ou gros) frais qui viennent grever vos investissements ?

Cet article vous a plu, partagez-le...Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on Facebook
Facebook
Print this page
Print
Email this to someone
email

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

10 réponses sur “Bourse Direct ou Binck : quel courtier en ligne choisir ?”

  1. @ Nicolas,

    Je connaissais Degiro, les tarifs sont compétitifs, mais il ne gagne pas ma confiance 🙁 (trop jeune et pas assez transparent).
    L’avantage des deux courtiers présentés ici, c’est qu’is sont bien identifiés et ont déjà fait leur preuve. 🙄
    Au plaisir.

    1. @ Mike

      Je pense comme toi sur les frais de courtage. De choisir le moins cher, ce n’est pas forcément le plus judicieux. Par contre, aujourd’hui, on se doit de sélectionner des courtiers sans frais de garde ou d’abonnements et transparents. En cela, les frais sont importants à prendre en compte.

      Au plaisir

  2. J’étais avec Bourse Direct, mais j’ai un gout pour des actions nord-américaines pas très connues, et là, BD n’est pas à la hauteur. Souvent, on ne peut même pas les traiter en ligne, il faut appeler !!

    Je suis passé chez Interactive Brokers, à mon avis le moins cher et le plus puissant disponible – $1 par opération genre Apple ou Johnson & Johnson pour les petites transactions, et un choix de places très étendu. Attention : dépôt d’ouverture minimum de $10k équivalent, ensuite solde minimum de $2k, et pour les comptes <$100k il y a des frais mensuels de $10 (commissions comprises – si $6 de commissions, on ne paie que $4 de plus).

    1. @ Fast Track

      C’est un Broker au tarif intéressant, mais le problème comme souvent, c’est qu’il faut un minimum d’activité sur le compte. Il ne s’adresse qu’à des investisseurs très actifs. Il n’est franchement pas adapté pour une grande majorité de personnes, surtout celles comme moi, qui recherchent plutôt de la passivité à de l’activité.

      au plaisir.

  3. Bonjour,
    Un autre soucis avec IB:ne s’ agissant pas d’un courtier français, ils ne fournissent pas d’IFU…
    Bien sûr pour qui a un portefeuille suffisamment important, des transactions frequentes et aucun soucis avec la gestion de la fiscalité, ils sont le TOP!
    Le choix du courtier doit je pense aujourd’hui se faire suivant les préférences de chaqu’un, les frais chez les brokers on-line sont désormais très compétitifs dans leur ensemble, et ils ont un impact significatif que pour les investisseurs très actifs, ou pour de très petits portefeuilles (qui auront sans doute bien plus d’intérêt à investir via la gestion collective type ETF, SICAV, OPCVM..)

    1. Pour les problèmes de fiscalité en France, il y a une solution très simple : le Plan Epargne en Actions ! Personnellement je suis étonné que si peu de personnes en aient un en France, c’est un véritable paradis fiscal !!

      Cordialement,

      Nicolas

  4. @Nicolas,

    Savez-vous combien de personnes ont un PEA en France? 7.000.000. Donc très largement répandu… 🙂

    Personnellement, je recommande largement DeGiro par rapport à Binck ou Bourse Direct pour les raisons suivantes:
    Transparence maximale: ils répondent à toutes questions et clairement, beaucoup plus de produits et places proposés en comparaison avec BD ou Binck, tarifs les moins chers en France, service client irréprochable et, ségrégation complète des actifs des clients soit une sécurité maximale. Ils remettent également un IFU chaque année.

    @Arnaud,

    DeGiro trop jeune? Ils sont implantés depuis 8 ans, dans 18 pays et ont plus de 80.000 clients partout en Europe… Ils sont presque 2 fois plus gros que Bourse Direct en termes de volumes de transactions!
    Quant à la transparence, il serait bien de donner des arguments… Qu’est ce qui n’est pas transparent chez eux selon vous?

    1. @ Thomas

      Concernant Degiro, je parle de jeunesse car cette société est en France depuis Juin 2014.
      Concernant la transparence, le risque est tout simplement dans la partie financière (l’argent que l’on investit). Le forum investisseur heureux n’a pas eu vocation à me rassurer.
      Degiro est moins cher, mais il ne fournit aucune information sur les sociétés, pas d’analyse financière, graphique et autre.
      Le tarif est sa force, mais s’ils peuvent proposer de tels tarifs, c’est au détriment des informations sur les valeurs.
      Je n’ai rien contre Degiro, mais j’attends surtout de voir comment la société va évoluer avant d’investir mes économies et de lui faire confiance. Pour passer à l’acte, j’aime bien avoir un historique plus important.
      Pour moi, aujourd’hui, mon courtier fait très bien l’affaire, peut-être que d’ici quelques années, je changerai d’avis.
      Au plaisir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.