Investir en bourse : styles gagnants, styles perdants

Avez-vous envie de gagner en bourse ? Souhaitez-vous faire mieux que le CAC 40 ou tout autre indice ?

Souhaitez-vous enfin comprendre comment il est possible de gagner de l’argent en bourse ?

Vous voyez des personnes s’enrichir grâce à la bourse, mais pas vous. Vous ne comprenez pas pourquoi.

Peut-être faut-il arrêter d’acheter une action “au doigt mouillé”.

 

Il n’y a pas trente-six façons de gagner de l’argent en bourse. Je vous propose, aujourd’hui, à travers la présentation d’un livre de comprendre enfin comment il est possible de gagner et d’adopter un style gagnant.

Il y en a pour tous les goûts, sauf pour le day-trader ou le spéculateur, messieurs ou mesdames, vous pouvez déjà passer votre chemin.

Ce livre s’adresse avant tout aux investisseurs.

 

Quel est ce livre : c’est Investir en bourse : styles gagnants, styles perdants de Julien Delagrandanne.

 

Investir en bourse styles gagnants styles perdants

 

Ici, pas de gourou de la bourse, julien Delagrandanne est une personne qui souhaite rendre abordable la compréhension du marché boursier, il dispose d’ailleurs de solides connaissances dans le domaine et d’une philosophie d’investissement qui me convient parfaitement. J’ajouterais que j’ai la chance d’échanger quelques mails avec lui et au travers de ces correspondances, j’ai en face de moi une personne qui ne cherche pas à donner de leçons, ni de conseils hasardeux, mais bel et bien une personne qui souhaite vous rendre autonome, indépendant et libre d’esprit quand il s’agit de construire un patrimoine, ou encore d’investir en bourse.

Ces qualités sont bien sûr essentielles quand l’on souhaite investir et gagner en bourse.

J’ai eu la chance de lire son premier livre Construisez et gérez votre patrimoine avec succès – Guide pour s’enrichir lentement. . .mais sûrement !, vous trouverez mon article en suivant ce lien : Construisez et gérez votre patrimoine.

 

Qu’apprend-on dans cet ouvrage ?

 

Ce livre a été écrit suite à un déclic, quand une amie de l’auteur s’est vue proposer, lors d’un rendez-vous avec son banquier, pour investir sur du long terme, qu’il fallait éventuellement investir sur un PEL, éventuellement de l’immobilier, mais “par contre évitez la bourse car tout le monde y perd désormais ses plumes même en raisonnant sur 10 ans”

 

  • Vous allez apprendre si vous ne le savez pas déjà ce qu’est une action, tout sauf un bout de papier ou une ligne sur votre compte titre ou Pea.
  • Pourquoi devriez-vous acheter des actions en bourse et vous constituer un portefeuille ?
  • Vous allez comprendre  ce que sont des “actifs de conservations” et des “actifs productifs”
  • Vous allez enfin savoir ce qui fait que certaines personnes perdent de l’argent en bourse et que d’autres moins nombreuses arrivent à en gagner.

 

A qui s’adresse ce livre ?

 

Comme déjà dit un peu plus haut, certains d’entre vous ne perdront pas leur temps “quel dommage”, à lire ce livre, je m’adresse bien sûr aux spéculateurs.

“Ce livre s’adresse à toute personne convaincue de l’intérêt de l’investissement en bourse et qui cherche à raisonner intelligemment, c’est-à-dire qui n’assimile pas l’achat d’une action à celui d’un ticket de loto.”

Ce livre s’adresse aux personnes qui souhaitent éviter les erreurs qui peuvent coûter chères  il permettra aux lecteurs d’assimiler “les concepts essentiels pour adopter une méthode gagnante d’investissement en bourse”.

 

De quelle manière s’articule ce livre :

 

Nous avons ici un livre parfaitement structuré, clair et établi dans un ordre logique.

C’est un livre agencé d’une manière très intéressante. En effet, en ayant ce livre à porté de main, vous pourrez toujours trouver rapidement le chapitre, le passage qui vous intéresse et que vous avez besoin de relire.

 

La première partie du livre : Les styles perdants.

 

Le sujet est ici traité de manière très habile, c’est vrai que dans une grande majorité des cas, le particulier perd de l’argent en bourse, il achète au plus haut ou quand tout le monde s’intéresse à la bourse et vend au plus bas, car de toute façon, cela baissera encore. C’est une caricature certes, mais nous ne sommes pas loin de la vérité.

 

La seconde partie : Les styles intermédiaires.

 

Le style intermédiaire qui est proposé ici est un style gagnant. Il ne pourra jamais être aussi efficace que les styles gagnants mais il pourra convenir, je pense, à l’immense majorité d’entre vous qui souhaitent se lancer en bourse sans y passer trop de temps. C’est une stratégie avec une logique simple et cohérente.

J’ai beaucoup apprécié cette partie.

 

La troisième partie : les styles gagnants :

 

La partie que vous attendez tous, les styles gagnants, comment est-il possible (enfin) de gagner en bourse? Quels sont les critères à prendre en compte ? A quoi faut-il faire attention ? quelles sont les données réellement importantes ? Quels critères prendre pour quels types d’investissements ? Quand acheter, mais aussi quand vendre ?

Dans cette partie, vous l’avez compris, l’auteur parle des investissements dans la valeur (le style “value”) et des investisseurs dans le style “croissance et avantages concurrentiels à prix raisonnable”, le style GARP “Growth At a Reasonable price“.

Ces styles ont été adoptés par Warren Buffet. Dans la première partie de sa vie, ce dernier a investi dans la valeur alors que dans la deuxième, il a investi dans le style GARP.

 

Warren Buffet : “J’essaie d’acheter les actions d’entreprises si merveilleuses qu’un idiot pourrait les gérer. Parce que tôt ou tard, cela arrivera !”

 

La quatrième partie : Consiste à la mise en pratique des styles gagnants.

 

Vous trouverez ici la méthode pour déterminer la valeur intrinsèque d’une action et les façons de détecter les éventuels avantages concurrentiels d’un business.

C’est une partie plus pointue, plus complexe, cependant elle est très bien faite et elle vous permettra de comprendre l’intérêt et la portée de certains ratios que l’on peut voir comme des termes barbares au début.

 

Pour conclure : Investissez sur le long terme et formez vous en permanence !

 

Inutile de vous dire que j’ai dévoré ce livre, j’y ai encore appris beaucoup de choses et je m’en suis remémoré d’autres.

Le bon sens est l’arbitre qui pourra vous faire réussir en bourse. Bien sûr, il vous faudra acquérir quelques connaissances , mais le bon sens sera votre guide, certainement pas votre peur ni votre cupidité.

Apprenez la patience, elle pourra être salvatrice.

Vous n’achèterez jamais au plus bas, et vous ne revendrez jamais au plus haut, mais il y a de la place pour bien se situer entre les deux.

Voyez les actions comme les actifs d’une entreprise dans laquelle vous croyez et dont vous comprenez le business.

 

Ce que j’ai aimé  :

 

Un livre complet, structuré.

Une écriture très accessible, avec le plaisir d’apprendre, de découvrir ou de me remémorer certains styles, certains principes d’investissements.

Les principes énoncés dans ce livre sont les miens, un investissement doit se faire sur le long terme avec une méthode, une stratégie, qu’elle soit dans les styles intermédiaires ou dans les styles gagnants.

Je suis sorti de la lecture de ce livre avec une conviction encore plus forte, qu’il est réellement possible de gagner de l’argent en bourse.

 

Ce que je n’ai pas aimé : 

 

De voir toutes mes lacunes, en effet, ce livre fera ressortir toutes nos lacunes sur le sujet, sauf peut-être pour les “experts”, mais quand on est un particulier qui s’intéresse aux finances comme moi et à la bourse en particulier, malgré mes connaissances de plus en plus importantes, on réalise qu’il y a encore du travail à fournir.

Plus sérieusement, je  ne trouve pas grand chose à redire, c’est un livre particulièrement intéressant, abordant le sujet avec professionnalisme et sincérité. Il est, de plus, étayé de nombreux exemples avec des explications compréhensives.

 

Je recommande fortement la lecture de cet ouvrage aux futurs investisseurs, aux investisseurs qui ne savent pas toujours quoi faire, à ceux qui s’intéresse tout simplement au sujet et à ceux qui pensent que la bourse est un casino, c’est loin d’être le cas et il faut bien les remettre en place.

Investir en bourse : styles gagnants, styles perdants de Julien Delagrandanne,

 

Bonne lecture,

N’oubliez pas de laisser un commentaire, ils auront certainement plus de poids et aussi beaucoup plus d’intérêts pour les personnes qui liront cet article.

 

 

Cet article vous a plu, partagez-le...Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on Facebook
Facebook
Print this page
Print
Email this to someone
email

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

13 réponses sur “Investir en bourse : styles gagnants, styles perdants”

  1. Bonjour Arnaud,

    ce livre correspond tout à fait à ma philosophie du placement en bourse: plus investisseur que spéculateur.
    La bourse n’est pas le casino et il est préférable d’en apprendre les fonctionnements. Plus important encore, et c’est tout l’intérêt d’avoir définit de “styles d’investisseurs”, c’est de connaitre ses biais cognitifs, ses faiblesses par lesquelles on fait les mauvais choix…

  2. Salut Arnaud,

    Je connaissais pas le terme “GARP (Growth At a Reasonable price)”, même si je pense retrouver certainement une partie des concepts de “Warren Buffett et l’interprétation des états financiers” que j’ai résumé ici:
    http://www.bourseensemble.com/warren-buffett-et-linterpretation-des-etats-financiers-partie-110/

    Je suis à fond dans l’investissement dans la croissance en ce moment avec William O’Neil et sa méthode CAN SLIM. Mais c’est pas nécessairement “at a reasonable price” 🙂

    Ben

  3. Bonjour Ben,

    Effectivement, pour le style GARP on retrouve des éléments présentés dans l’ouvrage que tu cites. Notamment, le fait de vouloir trouver des avantages concurrentiels au-delà de la recherche une simple croissance. Egalement, celui d’essayer d’acheter en dessous de la valeur intrinsèque (mais avec une marge de sécurité moins grande qu’en style value).
    Le seul petit bémol que je vois dans l’évocation du style GARP par ce livre est qu’il n’évoque que deux sources possibles d’avantage concurrentiel :
    1. La supériorité supérieure perçue du produit ou service proposé.
    2. Les coûts faibles permettant de permettant un produit à un prix inférieur à la concurrence

    Dans Investir en bourse : style gagnants, styles perdants, j’évoque deux autres sources possibles de barrières à l’entrée :
    3. Le blocage des clients (par les coûts de transfert notamment),
    4. Le blocage des concurrents.

  4. Bonjour Arnaud,

    Avec de la lecture d’ouvrages comme celui que tu nous présentes ou en surfant sur internet, tout le monde est capable de choisir son courtier, d’ouvrir un compte et de se constituer un portefeuille.

    Mais, le plus difficile dans cet investissement est de répondre à la question suivante : quand faut-il vendre ?
    99% des investisseurs ne le savent pas et subissent les krachs boursiers.

    L’autre solution au problème est d’acheter un titre à vie et d’accumuler les dividendes. Mais là encore, qui a eu le courage de garder ses titres en 2001 et en 2008 ?

    Alexandre

  5. le plus difficile dans cet investissement est de répondre à la question suivante : quand faut-il vendre ?
    99% des investisseurs ne le savent pas et subissent les krachs boursiers.

    L’autre solution au problème est d’acheter un titre à vie et d’accumuler les dividendes

    Ces deux gros problèmes qui empêchent 99% des investisseurs de s’enrichir sur le long terme, et qui a été pendant longtemps mes problèmes est sur le point d’être résolu

  6. Je pense que la meilleure réponse à ta question c’est de dire qu’il faut faire recours aux professionnels du métier, franchement investir dans dans les fond communs de placement collectifs ou se constituer ,soi_même un prote-feuille de produits financiers est une affaires très risquées et de nature les gens sont averses au risque.
    Les professionnels ont des outils d’aide à la décision qui leurs permettent de calculer le risque et de mettre dans des modèles pour décider en prenant en considérations le gain espéré.

  7. Salut Oumaya,

    Malheureusement, une grande partie des “professionnels du métier” comme tu dis font pareil ou moins bien que les indices de bases. Ils prennent en revanche généralement de grosses commissions.

    Il ne faut vraiment pas se lancer tête baissée et s’improviser investisseur du jour au lendemain. Mais sur toute une vie, c’est assez hallucinant de travailler durant toute sa carrière pour ensuite confier ses économies aveuglément à quelqu’un d’autre. Mieux vaut se former et prendre ses investissements en main.

    Ben

    1. Salut Ben,
      réponse à Oumaya,

      do it yourself or do nothing, mais ne surtout pas donner sa gestion à une tiers personne,
      Les gestionnaires travaillent pour eux avec votre argent, et n’ont aucune sanctions.
      La confiance est une conquête sur soi pas à pas, c’est votre bien le plus précieux, ne la confier à personne.
      à ma guise pas à votre guise. à bon entendeur salut. C’est moi le capitaine du navire. le concordia ça suffit,
      soyez vigilant de donner à long terme votre signature à quiconque. EXPERT financier, ex-perte en argent.

      V V V mon salut motard, Véloce Vigilant Voyage

      Patrice. 😉
      j’ai 70 ans, permis A à 60 ans.

      1. Patrice,

        Je suis entièrement d’accord avec toi!

        Et je trouve au final beaucoup plus risqué de confier mon argent à quelqu’un d’autre plutôt que de le gérer moi-même, en sachant ce que je fais!

        Formez-vous et prenez le contrôle de vos finances 😉

        Ben

  8. Bonjour

    Jouer en bourse avec styles gagnants, styles perdants, bof

    Je crois que chacun a son approche, certains ont une approche intuitive, d’autres technique. Je suis ok avec Sam Ventura, le tout est de savoir quand vendre et quand acheter.

    Se focaliser sur une ou deux entreprises pour commencer, bien étudier leur cycle pour détecter les signaux de vente et d’achat. J’en parle dans mon blog avec notamment Michelin que je conseille à l’achat en ce moment,

    Ludovic

  9. Bonjour
    je viens de découvrir votre blog et avec lui, cet article. J’étais justement à la recherche de lectures accessibles à mon niveau (c’est-à-dire assez bas). Je me suis initié au monde la bourse il n’y a pas très longtemps, et je dois évidemment apprendre, apprendre, apprendre… 😉

  10. Bonjour Arnaud,

    sur ton conseil j’ai acquis ce live. ainsi que “construisez et gérer votre patrimoine avec succès”
    Un classique qui vous prends là où vous êtes, et vous mène par la main
    dans des sentiers où vous n’iriez pas par vous même….. hors des sentiers battus.

    il était grand temps que je m’intéresse enfin à l’argent……pour sa valeur intrinsèque, parce qu’elle le vaut bien.
    alors masculin ou féminin ce mot.

    Cordialement

    Patrice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.