L’argent et les Français

Comment les Français perçoivent-ils l’argent ? Dans quel but épargnent-ils ? Est-ce que l’argent fait le bonheur ?

Et vous personnellement, comment voyez-vous le fait d’avoir de l’argent, est ce qu’il vous rend libre ou au contraire, vous emprisonne ?

 

Une enquête TNS Sofres, fait ressortir le comportement des Français face à leur porte-monnaie.

On le savait déjà, “l’argent ne fait pas le bonheur”, même s’il y contribue.

L’argent et les français : avec la crise, notre rapport à l’argent évolue

 

C’est vrai que nous connaissons une période délicate, nous sommes dans une situation inédite où nous avons toutes les difficultés du monde à y voir clair et à garder confiance dans l’avenir.

Quels comportements adoptez-vous ?

81 % des Français se recentrent sur leur famille proche. Ensuite, nous nous recentrons pour 40 % sur nos amis, puis vient ensuite le travail.

Il est vrai que dans des situations difficiles, il est réconfortant de se recentrer sur l’essentiel, de penser à protéger ses proches.

Je partage également cette vision des choses.

 

Le rapport à l’argent en période de crise semble être plus prépondérant.

 

Dans le sondage proposé, 61 % des personnes interrogées privilégient plutôt l’argent au détriment du temps libre.

Il ressort un élément intéressant, 86 % estiment qu’on ne devrait pas avoir de tabous sur le sujet, alors que 83 % déclarent que l’on a du mal à parler d’argent en France.

 

La crise apparaît même comme favorisant ce tabou.

 

En effet, plus la crise est présente, plus nous épargnons (une épargne sans risque). Pour 64 % d’entre nous, il n’est pas facile de parler de l’argent que l’on met de côté.

C’est, j’imagine une certaine pudeur de la part des épargnants, alors que dire que l’on épargne est un moyen de motiver les autres à faire de même et pourquoi pas d’échanger sur les différentes manières de placer son argent. Je trouve vraiment regrettable que ce soit tabou, mais c’est un autre sujet.

 

Pourquoi épargne-t-on ?

 

  1. Pour 95 % des Français, c’est un moyen de protéger sa famille et soi-même.
  2. Pour 90 %, cela permet de réaliser ses projets
  3. Pour 84 %, c’est se sentir responsable.

Un paradoxe : 

 

Nous avons des tabous quand nous parlons épargne, placement, économies, alors que nous en avons aucun ou très peu quand nous parlons de nos dépenses (crédit maison, crédit à la consommation …)

 

Le sondage en question montre également la relation que les Français entretiennent avec leur banque :

 

  1. 87 % veulent plus de transparence sur les tarifs
  2. 75 % veulent plus de conseils pour gérer et placer leur argent

 

Ces deux points sont les deux raisons principales pour lesquelles j’ai quitté ma banque pour aller sur une banque en ligne.

Effectivement, je ne paye plus aucuns frais, ni carte bleue, ni frais de gestion etc… .

Pour placer mon argent, j’ai arrêté d’attendre que les banquiers me conseillent, je préfère me documenter, m’instruire, lire.

 

Et vous en temps de crise, quel comportement adoptez-vous ? Etes-vous plutôt cigale ou fourmi ? Est-ce que pour vous, l’argent est un sujet tabou ?

Cet article vous a plu, partagez-le...Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on Facebook
Facebook
Print this page
Print
Email this to someone
email

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

13 réponses sur “L’argent et les Français”

  1. Le problème c’est qu’aucune banque en ligne ne dispense de frais les personnes qui ne touchent pas un certain salaire.

    En tant qu’étudiante, je ne rentre pas dans leurs critères. Du coup, impossible de faire des économies de frais bancaires alors que ça me serait drôlement utile vu que j’ai beaucoup de dépenses et peu de ressources (on n’a pas tous papa-maman pour distribuer des billets comme des bonbons).

    Un comble : les pauvres n’ont pas le droit de faire des économies, lol…

    Bon, après, je comprends, ils ont besoin qu’il y ait une certaine sécurité quant aux entrées d’argent, la gratuité des frais n’est pas un cadeau par charité, ils compensent en se faisant du fric avec le notre. Mais le fait de ne pas avoir de revenus réguliers ne veut pas dire qu’on est moins sérieux qu’un salarié. Mon compte est d’ailleurs sûrement mieux géré que beaucoup de salarié : n’ayant pas la sécurité de l’emploi, chaque euro dépensé est minutieusement analysé, je surveille mon compte toutes les semaines, etc, etc. Bref, pas comme certaines personnes qui n’ont aucune idée de combien ils ont et qui découvrent suite à un courrier qu’ils sont à découvert et que “mince ! acheter un nouveau canapé par plaisir n’était peut-être pas une bonne idée finalement !”

    Je n’ai, comme beaucoup de français, aucune formation sur l’économie et l’argent. Le seul moyen : s’y intéresser personnellement ou faire des études dans le domaine. Perso, je commence à m’y intéresser mais je suis un peu trouillarde et n’ai pas grand chose à investir de toute façon. Mais j’ai fait un premier pas : ouvrir un compte livret jeune. Ça rapporte pas des masses vu le plafond qu’il y a mais au moins, je me suis lancé et c’est toujours ça.
    Je pense à ouvrir un LEP (aussi sûr le livret A mais + rentable) mais pour ça, pas possible de le faire à distance, faut que je bouge dans une agence et pour le moment, je suis obligée de rester cloitrée chez moi (révisions d’examens avcec gros retard accumulé -_-‘).

    Un jour, j’espère pouvoir me lancer dans la bourse. Mais je manque cruellement de connaissances dessus, j’ai commencé à lire certains trucs ici et là mais je vais devoir lire beaucoup plus en profondeur ton blog et d’autres sites pour ça. Et sans doute qu’un jour, je me lancerai =) !

    Bref. J’aime bien ton blog. Voilà, c’est ma conclusion ^^ ! Il est d’une grande aide pour beaucoup de gens je pense =). Il devrait être reconnu d’utilité publique =D !!!

    1. @ Naurore

      Merci pour ta conclusion 😉

      Tu le soulignes très bien, les étudiants ne rentrent pas toujours dans les cases des banquiers même si certaines font les yeux doux (primes) aux bacheliers avec des mentions.

      Se former à l’argent, à l’économie et j’ajouterais à la psychologie de l’investisseur est essentiel, je t’encourage grandement dans cette voie.

  2. Un point est intéressant dans ce résultat : les gens estiment qu’il ne faudrait pas avoir de tabous pour parler de l’argent, mais évite de le faire.
    Je pense que c’est du à un facteur très français de jalousie.
    Gagner de l’argent est mal vu, alors ne pas avoir de problème avec le fait de bien gagner sa vie est honteux!
    Je pense qu’on a tous entendu des commentaires niveau caniveau au moins une fois pour que je n’ai pas à en reproduire ici!

    Pour les banques, ça me fait sourire : ce que je comprends c’est que les gens veulent moins cher mais avec plus de service et de conseil.
    Chose qui n’est pas possible. En ligne, on a moins cher, mais il faut gérer soi-même son argent, ce que de nombreuses personnes ne sont pas aptes à faire.

    Au final, le résultat de cette étude correspond à ce que je vis quotidiennement!

    1. Il ne faut pas etre péjoratif et se croire supérieur, les gens c’est aussi vous! les commentaires niveau caniveau ne viennent pas que des autres! seriez vous pret à parler de vos revenus et de votre épargne?

      1. Pour moi pas de problème.
        Mais les gens étant tellement jaloux, que si vous gagnez 10% de plus que votre interlocuteur, il y a le risque de se faire accuser des pires maux!

        Et malheureusement, ce n’est pas une légende!

  3. salut

    article intéressant

    En France on a beaucoup de mal à parler d’argent…comparé aux USA…
    et ceux qui en ont sont mal vu…(jalousie ?…sans aucun doute)
    …………..

    le salaire aussi est sujet à souci heureusement que les femmes nous montrent le chemin…et j’ai aussi remarqué qu’on parle plus facilement de son salaire qu’avant tant mieux !

    j’ai 44ans et j’avoue que les jeunes generations sont plus decoincées et ca fait plaisir…

    http://forum.aufeminin.com/forum/f541/__f96_f541-Votre-salaire.html

  4. L’aspect qui me prêt le plus à sourire, c’est la ligne : “les gens aiment bien parler de leurs dépenses mais pas de leurs économies”
    Alors que pourtant, il serait plus sage de parler du deuxième sujet plutôt que du premier, qui ne sert vraiment qu’à épater le voisin pour le coup.
    On reconnaît bien le pays latin, avec quand même de fortes racines catholiques !
    Sinon c’est un tabou tout relatif, dans le sens où je sors parfois mes bulletins de salaire (qui n’ont rien de mirobolant) devant de presque-inconnus sans trop me soucier des réactions un peu gênées. Et au moins, je satisfais leur curiosité malsaine 😈

  5. En cette période j’épargne beaucoup (40% de mes revenus). Je m’instruis pour être parer le jour où je trouverai une opportunité.

    Les français et l’argent c’est un vaste sujet. On retrouve bien l’attitude de râleurs dans ces chiffres et le discours à l’opposé des actes. Ils veulent se recentrer sur la famille mais la majorité préfère l’argent au temps libre. Ils épargnent pour protéger leur famille et veulent des conseils pour placer leur argent. Sauf qu’en parler c’est tabou mais ça ne devrait pas l’être.

    Non décidément tout ce que je vois là ce ne sont des râleurs. Ils grognent mais ne font rien pour arranger les choses.
    Julien Articles récents..Jeunes : achetez d’occasion et économisezMy Profile

  6. Comme vous, je vois dans ces chiffres un réel reflet de la société.

    L’argent est tabou mais l’épargne encore plus.
    Parler de son épargne, c’est parler de ce que l’on possède et les réactions peuvent parfois être surprenantes.

  7. Comme vous, je vois dans ces chiffres un réel reflet de la société.

    L’argent est tabou mais l’épargne encore plus.
    Parler de son épargne, c’est parler de ce que l’on possède et les réactions peuvent parfois être surprenantes.

  8. Bonsoir,

    Merci pour cet article !

    En tant que coach en abondance (notamment financière), je sais à quel point les français éprouvent de la difficulté à parler de leur argent.

    Notre relation à l’argent révèle bien des choses qui nous permettent en les comprenant et en les acceptant d’évoluer, de grandir…bref, des belles prises de conscience !
    C’est pourquoi j’aime les gens et que j’invite chacun à regarder en face sa relation à l’argent : cet article nous y aide alors un grand merci !

    A bientôt,

    Caroline
    Caroline Articles récents..La gratitude envers la SourceMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.