Quelle performance pour mon compte-titre en 2018 ?

Après vous avoir présenté le bilan 2018 de mon Plan Épargne en Action (PEA), il est temps de vous présenter le bilan de mon compte-titre, exclusivement investi pour l’instant dans des valeurs américaines. Me concernant, mes choix me satisfont pleinement.

Je n’ai pas sélectionné des valeurs à la mode (facebook, Apple, Amazon et autres), j’ai plutôt fait le choix d’investir dans des valeurs dont je comprends le “business model” et qui sont relativement traditionnelles (Coca Cola, P&G…). Lire la suite

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les 4 démons que l’investisseur doit combattre !

Cet article, celui d’un “investisseur”, est issu de mon expérience personnelle et de mon humeur du moment. En effet, voilà maintenant 4 ans que j’ai repris en main mes finances et que je me suis décidé à devenir un “véritable investisseur”.

Entendez par “véritable investisseur“, être une personne qui structure son patrimoine en fonction de ses convictions et de ses connaissances. Vous savez que pour cela, je passe énormément de temps à me former ou plutôt à m’autoformer. De ces années, j’en retire une grande satisfaction, mais également une réelle frustration. Si les investissements que j’ai réalisé (bourse et immobilier locatif (l’achat d’un garage)) ont jusqu’à aujourd’hui été plutôt vertueux, il me manque dans ma démarche, des investissements significatifs qui pourraient me permettre de gagner une certaine liberté financière.

Je m’interroge :   Qu’est-ce qui peut m’empêcher d’agir, de trouver les investissements qui me permettront de devenir rentier et être financièrement indépendant ? La période peut-être, le temps surement, il y a toujours un tas d’excuses. Comment font ces personnes qui vivent de leurs rentes à 40 ou 45 ans ? Dans les magazines on nous raconte de belles histoires, mais sont-elles transposables à notre vie, à notre quotidien ?   Aujourd’hui, Je perçois des éléments de réponse, qui ne me semblent pas insurmontables. Regardons un peu en face nos démons pour continuer à investir de manière vertueuse.

Les 4 démons que l’investisseur doit combattre :

 

    • Nos démons nous empêchent bien souvent d’agir, quand est-il pour vous ?

     

    L’action, l’action et toujours l’action :   le seul moyen d’avancer est bien de passer à l’action. De mon analyse, je m’aperçois qu’il y a peu de personnes qui sont capables d’avancer et de se lancer…. Pourtant, cela est la clé d’une future réussite, mais aussi, parfois de votre futur échec si vous ne vous préparez pas à devenir un « professionnel » de l’investissement, car c’est bien l’état d’esprit d’un professionnel qu’il faut avoir pour comprendre et accepter les risques que l’on est capable de prendre.   Pourquoi je considère le passage à l’acte comme un des démons de l’investisseur ?   Tout simplement parce qu’il est plus simple de ne rien faire. On étudie un projet, on compare, on calcule, mais ce dernier n’est jamais assez bien et au final on décide toujours de ne rien faire…. C’est du vécu…

    La cupidité  (Désir immodéré de l’argent et des richesses) nous paralyse. Lire la suite

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

“L’investisseur intelligent”, la bible

Êtes-vous un investisseur intelligent ?

Si vous vous intéressez à la littérature financière, vous avez probablement déjà lu ou entendu parler de ce livre « L’investisseur intelligent » de Benjamin Graham.

Le jour où j’ai décidé de me remettre à investir en bourse, je me suis promis de me former, de faire le moins d’erreurs possibles et de conserver une logique d’investissement quelque-soit la situation économique du moment. Lire la suite

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

11 600 € investis sur mon PEA (06/2014)

Le mois de Juin est terminé. Il est temps pour moi de présenter un bilan semestriel de mes investissements au sein de mon  Plan d’Epargne en Action (PEA). C’est une étape à ne pas négliger quand on est un investisseur et que l’on souhaite connaître, suivre et analyser son portefeuille.

C’est un instant essentiel, il permet de savoir si la stratégie empruntée est la bonne. Cela me permet également de revenir sur les choix qui ont été fait ces derniers mois. 11 600 € investis sur mon PEA, ce n’est pas rien… Lire la suite

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Bourse: 10 erreurs à ne surtout pas commettre pour enfin gagner de l’argent et générer des revenus passifs

C’est avec plaisir que je me suis prêté au jeu d’identifier les 10 erreurs à ne surtout pas commettre en bourse. Erreurs possibles que vous soyez “un jeune” investisseur ou un “plus expérimenté”. Lire la suite

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

30 000 € répartis entre liquidités, investissements financiers (bourse et assurance-vie) et immobilier de niche

Avoir 30 000 € à investir peut paraître beaucoup pour certains et ridicule pour d’autres. On s’en moque, ce qui compte, c’est d’avancer, de trouver des actifs à acheter et d’avoir les moyens de les financer. Pour cela, il y a la bourse, les assurances-vie et l’immobilier.

30 000 €, ce n’est qu’un début…

Depuis le jour où j’ai eu mon déclic et que je me suis dit qu’il était possible de gagner en indépendance financière, je n’ai eu de cesse de chercher et de comprendre comment faire fructifier mon capital et de partager avec vous mon expérience.

 

Je suis parti de zéro et aujourd’hui, trois ans et demi après, je me retrouve à la tête d’un capital financier et immobilier de plus de 30 000 €. Je n’intègre pas le fait que je suis propriétaire de ma résidence principale et que mes crédits se termineront dans quelques années. Je n’évoque pas non plus ici mon épargne de précaution.

Je ne parle que de mes investissements, que de mes achats « d’actifs ». Ma résidence principale n’est pas un actif.

 

Je vous dévoile les 4 étapes qui me permettent de me constituer un capital solide, capable de traverser les décennies de manière pérenne. Lire la suite

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles du blog.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------